SCP-618
notation: +1+x

Objet #: SCP-618

Classe : Sûre

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances de SCP-618 doivent être confinées dans des conteneurs hermétiques individuels entreposés à l'intérieur d'une cave à cigares dont la température et l'humidité sont contrôlées. Le système de contrôle de la température et de l'humidité a été adapté pour collecter tous les produits issus de SCP-618 et les stocker dans des réservoirs pressurisés.

Tous les membres du personnel devant interagir avec SCP-618 doivent porter une combinaison Hazmat de Niveau A/Type 1. Dans l'éventualité d'une exposition accidentelle aux sous-produits de SCP-618, les membres du personnel sont autorisés à demander que l'on mette fin à leurs jours avant l'apparition des premiers effets anormaux.

Description : SCP-618 est un ensemble de 37 (50 à l'origine) cigares de forme parejo sans identification de marque. Les instances de SCP-618 exsudent continuellement un gaz incolore contenant plusieurs arômes volatiles qui leur donnent une odeur caractéristique de brûlé ou de fumée. Le gaz contient également plusieurs composants auparavant inconnus1 qui agissent sous forme gazeuse comme des hallucinogènes légers et des opiacés. Bien qu'aucune compulsion anormale à fumer SCP-618 n'ait été détectée, les composants plaisants, addictifs, qu'ils exsudent tendent à influencer ceux qui y sont directement exposés, avec pour conséquence un enclin plus important des individus affectés à vouloir consommer SCP-618.

Enflammée, la fumée produite par SCP-618 contient des quantités plus importantes des composants anormaux trouvés dans le gaz originel ainsi qu'un composant hautement allergène. À des concentrations supérieures à 100 ppm, cet allergène entraîne des urticaires, des cloques et des rougeurs suintantes sur les tissus dermiques de tout mammifère vivant dans les 30 secondes suivant le contact. Si laissées non traités, ces plaies évolueront rapidement en des lésions ouvertes de la peau tandis que les tissus dermiques se nécroseront. Les terminaisons nerveuses exposées sont anesthésiées par les opiacés présents dans la fumée, ce qui réduit la probabilité que les organismes affectés remarquent les dommages.

Si le sujet est laissé exposé à la fumée de SCP-618 sur une durée supérieure à 30 minutes, des kystes fermes sous-cutanés se développeront au niveau des zones affectées et des articulations majeures. Ces kystes contiennent un mélange fluide-air constitué de plasma sanguin et de fumée de SCP-618 concentrée. À partir du moment où un kyste a commencé à se former, il continuera de croître, la pression interne augmentant jusqu'à sa rupture. À la rupture, la fumée expulsée conserve les propriétés anormales de la fumée originelle et peut affecter d'autres portions de l'organisme hôte ou des organismes environnants. Le plasma sanguin expulsé a des propriétés similaires à celles de la fumée et est capable de transmettre ses effets par contact jusqu'à 17 jours après avoir séché.

Les expériences utilisant des souris de laboratoire indiquent que, après l'introduction d'un seul individu affecté au sein d'une population normale dans une zone correctement aérée, il devient possible d'induire une réaction en chaîne qui résulte sur l'exposition de plus de 90 % de tous les organismes dans les 24 heures.

Auteur original : DrewbearDrewbear
Source originale : The SCP Foundation
Date : 03/02/2015
Lien : http://www.scp-wiki.net/scp-618

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License