SCP-600
notation: +2+x

Objet # : SCP-600

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-600 est contenu dans une chambre de type Classe-E sur le site 17, dimensions 15m x 15m x 3m. Deux (2) caméras de sécurité surveillent le sujet en permanence. Une porte d'acier standard avec une fenêtre en double vitrage renforcé sécurise la chambre. Aucune procédure spéciale n'est requise pour entrer ou sortir de la chambre, si ce n'est la mise en garde que SCP-600 peut être tenté de suivre les chercheurs en dehors de la chambre. Une simple réprimande et l'ordre de retourner dans la chambre se sont avérés suffisants pour stopper ce comportement.

Description : SCP-600 est un humanoïde d'environ 1,7 m de hauteur, avec une stature approximative d'un homme adulte de poids moyen pour sa hauteur. Le sujet est généralement sans traits distinctifs et ne possède pas de traits faciaux, des oreilles extérieures, des ongles, des poils, des organes génitaux et un anus. Des analyses de l'intégralité de son corps ont montré que SCP-600 n'a aucune structure interne d'aucune sorte et est formé à partir d'une matière inconnue de densité uniforme proche du tissu musculaire humain. Il n'ingère rien, ne respire pas et ne produit pas de selles. L'âge du sujet n'a pas encore été déterminé.

SCP-600 affecte télépathiquement tous les humains qui l'aperçoivent, en conséquence de quoi il s'empare des caractéristiques superficielles de leur personnalité. Cet effet altère seulement la perception visuelle des personnes affectées; la forme actuelle de SCP-600 peut toujours être détectée par des caméras, des capteurs et par le toucher. La ressemblance perçue entre SCP-600 et une personne le regardant est générale et superficielle; aucune des personnes qui ont vu SCP-600 ne l'ont trouvé étrange ou notable d'une certaine façon. Les caractéristiques imitées par le sujet incluent, mais ne sont pas limitées à, la couleur des cheveux, la couleur de peau, la couleur des yeux, l'âge approximatif, le style vestimentaire et la condition physique générale. (Notez que les vêtements imités par SCP-600 sont tout à fait illusoires.) Des tests chez l'animal montrent que les organismes non humains ne semblent pas percevoir le sujet à moins qu'ils n'entrent physiquement en collision avec lui.

Quand des humains sont présents, SCP-600 tentera d'engager la conversation. Ses conversations sont limitées; il discutera de futilités comme des conditions météorologiques et d'autres petites choses ou tentera de s'exprimer avec ceux qui sont présents à propos de sujets professionnels comme s'il était un collègue. De telles discussions sont superficielles, exprimées dans un jargon spécifique au domaine d'expertise de la personne mais consistent en majeure partie à des déclarations évidentes et à des banalités. Les tentatives de discussions plus avancées ont échouées et SCP-600 n'affiche aucune connaissance approfondie d'un domaine de l'emploi. Quand il n'est pas en présence d'un être humain, SCP-600 est généralement inactif, debout et immobile pendant des heures, voire des jours tant qu'il n'a pas eu de stimulus extérieur.

Le sujet est généralement coopératif, mais affiche une tendance troublante de se référer à lui-même à la troisième personne quand il parle à des chercheurs qui lui sont assignés, faisant fréquemment référence à "l'affaire SCP-600". (Voir l'Interview 600-E jointe pour un exemple de ce comportement.) Il a demandé à ce que les chercheurs s'adressent à lui en l'appelant "George", mais n'est pas contrarié en cas de refus.

Interview 600-E

Chercheur ████████: Bonjour, SCP-600. Aujourd'hui, nous allons effectuer des tests sur vos capacités mémorielles.

SCP-600: Hey, ████. Pas besoin d'être aussi formel. Je vous l'ai déjà dit, appelez-moi George.

Chercheur: Je ne pense pas que ce serait approprié.

SCP-600: Ah ████, toujours un vrai professionnel. Quoi qu'il en soit, comment vont les enfants? ██████ doit être bien grand, maintenant.

Chercheur: Je ne vais pas discuter de cela avec vous. Maintenant, regardez les quatre images sur cette page s'il vous plaît…

SCP-600: Oh, c'est cool. Nous allons passer aux choses sérieuses. Dites-moi, quelles sont vos réflexions sur l'affaire SCP-600? Il est très étrange - non pas que nous n'avons pas eu notre part de choses étranges, ha ha. Personnellement, je pense que les procédures de confinement sont un peu laxistes…

Chercheur: S'il vous plaît, essayez de vous concentrer sur l'exercice. Maintenant, dans la première image…

SCP-600: Pensez-vous que ses capacités sont mémétiques ? N'était-ce pas l'équipe du Docteur ████ qui devait regarder cela?

Chercheur: Si vous ne parvenez pas à vous concentrer sur l'exercice, je vais être obligé d'y mettre fin.

SCP-600: Oh, désolé. C'est juste que c'est un cas tout simplement fascinant. Voulez-vous prendre une bière après le travail ? J'ai quelques théories que je voudrais partager avec vous. Je soupçonne que [SUPPRIMÉ] y est lié en quelque sorte…

Chercheur: Cet exercice est terminé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License