SCP-596
notation: +1+x

Objet # : SCP-596

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-596 doit être sécurisé dans une chambre de confinement gardée selon les protocoles usuels.

Des précautions doivent être prises pour ne pas permettre de contact physique direct avec SCP-596. Seuls les sujets désignés de Classe D doivent le faire. Les sujets doivent passer un examen médical avant qu’un nouveau sujet soit utilisé sur SCP-596.

Tout matériel biologique provenant de SCP-596 doit être géré selon les protocoles de sécurité de la Fondation.

Étant donné qu'il a été constaté que les sédatifs empêchent le fonctionnement de SCP-596, les sujets doivent rester conscients lorsqu’ils sont mis en contact avec SCP-596. Naturellement, des entraves seront nécessaires afin de faciliter l’application d’un nouveau sujet. Il est recommandé que le nouveau sujet soit attaché à la table d’opération avec un bras étendu vers l’extérieur du corps. Cette position devrait facilement permettre la décapitation du sujet une fois le contact établi. Le "Lobotomiseur" pourra ensuite être appliqué sur le tronc cérébral une fois que la repousse de ce dernier aura atteint ce point afin d’empêcher toute fonction cognitive. Le Comité d’Éthique de la Fondation a déterminé que cette pratique assurait un environnement de travail plaisant pour le personnel assigné.

Après que le nouveau sujet soit en contact à SCP-596, l’ancien sujet peut être éliminé, les matériels de prélèvement sanguin et ceux d'autres fluides peuvent être connectés au nouveau sujet, et le prélèvement d’organes peut commencer.

SCP-596_Snake_Statue.jpg

SCP-596 immédiatement après le retrait du sujet. Les extrémités digitales sectionnées et les repousses subséquentes ne sont pas visibles depuis cet angle.

Description : SCP-596 est une statue de serpent en bronze haute de 53 cm, considérée comme une représentation de ████████. SCP-596 a été récupéré dans un hôpital en ███████ ██ ███████, entre les mains de ████████ ███-█████, suspecté par les autorités locales d’être un pilleur de tombe. Bien que les implications soient claires, l’emplacement d’origine de SCP-596 demeure inconnu.

Lorsqu’une personne entre en contact physique avec SCP-596, elle devient incapable de la relâcher ou de bouger la statue elle-même. La seule manière de complètement retirer le sujet est le contact physique d’une autre personne avec SCP-596, après quoi le sujet d’origine mourra.

Lors d’un contact avec SCP-596, toutes les plaies et les blessures seront soignées à une vitesse considérable. Les sujets montrent aussi un inconfort extrême, bien que la nature de cet inconfort soit inconnue. La capacité régénératrice de la statue est telle que si le sujet est retiré de SCP-596 à l’aide de procédés chirurgicaux, le sujet mourra et un nouveau corps se développera depuis la partie encore attachée à SCP-596.

Addendum : Compte-rendu d’expérience

02/17/██ :
SCP-596 est apporté ,avec le sujet ████████ ███-█████ attaché et sous sédatif. Placé sous surveillance dans une chambre de confinement. Le sujet paraissait agité et souffrant, se tortillant d’autant plus que les sédatifs perdaient de leur effet. Une fois conscient, le sujet commença à crier de manière incohérente et se tordit dans ce qui semblait être une grande détresse. Malgré cela, le sujet ne parvint pas à déplacer SCP-596. Le comportement est cohérent avec une douleur considérable, bien qu’il n’y ait pas d’indication permettant de savoir si cette dernière est de nature physique ou psychique.
02/18/██ :
███-█████ ne répond toujours pas aux questions et est insensible aux autres stimuli. Le sujet peut être déplacé assez facilement lorsque le personnel, muni de gants, déplace SCP-596. Le sujet est incapable de manger ou de boire, une intraveineuse est donc requise. Toutefois, les effets de la faim doivent d'abord être étudiés.
03/10/██ :
Déjà trois semaines après le début de l’expérience et ███-█████ ne montre aucun signe de malnutrition ou de déshydratation. Le sujet a continué à se mouvoir et à constamment crier sans dormir pendant toute cette période. Les moyens par lesquels SCP-596 entretient le sujet peuvent être utiles, à condition que les autres effets soient supprimés. Faute de quoi, il est prévu de détruire SCP-596.
03/13/██ :
███-█████ arrêta de crier à 12h04, aujourd’hui. Le sujet fut anesthésié et examiné, les examens révélèrent que les cordes vocales du sujet étaient complètement détruites. 15 minutes après la fin de l’effet des sédatifs le sujet recommença à crier. De nouveaux examens montrèrent que les cordes vocales étaient complètement guéries. Cette capacité de guérison offre de nouvelles perspectives d'avenir concernant SCP-596.
03/14/██ :
Test des limites de l’effet de guérison de SCP-596. Sujet sous anesthésie et orteil gauche sectionné. Pas de régénération avant que le sujet ne revienne à lui, à la suite de quoi l’orteil se régénéra en 26 minutes. Pied droit sectionné sans anesthésie. La régénération commença immédiatement et se termina en 83 minutes. Amputation des deux jambes, régénérées simultanément en 297 minutes. Il semble que la régénération d’une zone ne soit pas ralentie par des blessures à d’autres endroits.
03/15/██ :
Amputation des bras que ███-█████ utilisait pour tenir SCP-596, en dessous de l’épaule. Le corps du sujet est mort immédiatement. L’autopsie ne révéla aucune cause du décès. La régénération des avant-bras attachés commença.
03/16/██ :
Le sujet commença à se tortiller quand les systèmes moteur et nerveux furent développés. Les cris recommencèrent à 07h36 dès que le système respiratoire en fut capable. Régénération complétée à 21h05.
03/17/██ :
Sujet anesthésié et entravé, aiguille hypodermique insérée dans la veine médiane cubitale. Plusieurs demi-litres de sang furent prélevés avant qu’une chute de la pression sanguine empêche de poursuivre les prélèvements. Une fois le sujet revenu à lui, la pression sanguine augmenta et la prise de sang put être reprise.
03/18/██ :
Le sujet produit 72 demi-litres de sang durant les dernières 24 heures. À l’évidence, le pouvoir régénérant de SCP-596 accélère aussi la production sanguine. Demande d’un sujet de Classe D avec un groupe sanguin O-.
03/19/██ :
Un Classe D entravé est mis en contact avec SCP-596. ███-█████ relâche immédiatement SCP-596 et meurt. Avec plusieurs points de prise de sang, le sujet de Classe D devrait être capable de fournir la Fondation avec un apport constant en sang O négatif universel pour les transfusions et les expériences. Un Classe D avec un groupe sanguin AB doit être gardé à portée de main si un plasma sanguin universel est requis.
04/12/██ :
Bien que la production de sang continue, il y a des difficultés quant à la mise en place du programme d’extraction des organes. Même entravé, les procédures chirurgicales sont difficiles car le sujet continue de se tortiller. L’amputation des mains permet la récupération des organes d’un corps entier en une seule fois, mais interrompt la production de sang. La décapitation semble être la meilleure solution, mais la régénération imprévisible du tronc cérébral continue de causer des difficultés.

Date : 04/13/██
De : Dr. Jon Drake
À : Centre de Demande de Développement Technique de la Fondation
Sujet : SCP-596 – Ablation automatique du tronc cérébral
Bonjour les gars
Y a-t-il un moyen que vous, les techniciens, travailliez ensemble sur un truc qui pourrait couper une tête et l’empêcher de repousser ? Nous le faisions manuellement jusqu’à maintenant, et ça devient quelque peu fastidieux, sans mentionner que ça fait sursauter tout le monde si le procédé est oublié et que le pauvre bougre se remet à crier.
Veuillez regarder la documentation ci-jointe, qui a été censurée pour le niveau 1 et inférieur.
Cordialement,
Dr. Jon Drake

Date : 04/13/██
De : Centre de Demande de Développement Technique de la Fondation
À : Dr. Jon Drake
Sujet : RE: SCP-596 – Ablation automatique du tronc cérébral
Votre demande a été reçue et validée. Un technicien vous contactera dans les plus brefs délais.

Date : 04/21/██
De : Mike Smith - CDDTF
À : Dr. Jon Drake
Sujet : RE: SCP-596 - Ablation automatique du tronc cérébral
Dr. Drake
Le résultat de votre demande a été expédié. Veuillez regarder les précisions se trouvant en pièce jointe.
Bien que l’appareil ne puisse pas effectuer la décapitation initialement prévue, une discussion avec le personnel médical assigné à SCP-596 a conclu qu’un dispositif plus petit qui pourrait rester dans le crâne régénéré serait plus pratique.
Veuillez remplir l’étude de performance pour l’équipe de développement dans les 30 jours.
Mike Smith

Date : 04/26/██
De : Dr. Jon Drake
À : Mike Smith - CDDTF
Sujet : RE: RE: SCP-596 - Ablation automatique du tronc cérébral
Salut Mike,
Bon bilan pour le nouvel appareil. L’équipe s’est habituée à l’appeler "Le Lobotomiseur" (bien que ce soit, évidemment, techniquement incorrect). J’ai pensé que le système de succion pour enlever la matière cérébrale était plutôt ingénieux. Comme vos précisions le notaient, en permettant la régénération de la tête, nous pouvons maintenant extraire les yeux et les bourgeons dentaires du sujet.
Continuez, vous faites de l’excellent travail
Dr. Jon Drake

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License