SCP-588
notation: +2+x
blank.png

Objet # : SCP-588

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : La copie originale de SCP-588 est conservée dans un casier de stockage de sécurité minimale au Site-19. SCP-588 doit être confiné dans une boîte en plastique transparent et encastré dans des contraintes en métal. Les chercheurs entrant en contact avec SCP-588 doivent porter des gants protecteurs rembourrés. Si SCP-588 est retiré de son confinement, une grande attention doit être maintenue afin de s'assurer qu'il ne s'échappe pas (voir Rapport d'Incident 588-B). Toute copie additionnelle de SCP-588 produite lors de tests doit être soumise à des températures excédant 1100 ˚C pour un minimum de cinq minutes dans l'incinérateur de déchets du Site-19.

Description : SCP-588 est une pièce américaine de ving-cinq cents (25 ¢), frappée en 1972. L'analyse de la composition chimique de SCP-588 a confirmé qu'elle est composée d'un alliage standard 91,67 %-8,33 % cuivre et nickel. Le portrait du président américain George Washington sur le côté face de la pièce fait démonstration d'une activité concordant avec le fait d'être "en vie". Bien que limité au plan du côté face de la pièce, la tête de Washington a une amplitude de 180˚ pour ses mouvements horizontaux et une amplitude d'approximativement 90˚ pour ses mouvements verticaux.

En plus du mouvement de la tête, SCP-588 est capable d'ouvrir et fermer la "bouche" de Washington, et tentera de se nourrir avec voracité de n'importe quel matériau organique à proximité. Aucune autre partie du visage du côté face de la pièce, incluant les yeux, n'a été vue se mouvoir.

SCP-588 a démontré qu'il dispose de la capacité à consommer jusqu'à 1 gramme de matériau organique en un seul repas. Les chercheurs ont cassé plusieurs spécimens de SCP-588, révélant une minuscule poche d'air dans la zone du cou de Washington, qui semble servir de pseudo-estomac. L'analyse de la composition de SCP-588 n'a révélé aucun composant organique structurant ; cependant, des traces d'enzymes digestives ont été isolées du pseudo-estomac, incluant le ███████████, le █████████, et la ██████. Entre trente et soixante minutes après le repas, les spécimens de SCP-588 secréteront une substance collante et transparente depuis la base de leur côté pile. L'analyse en laboratoire a confirmé qu'il s'agit des restes digérés de tout matériau organique dont le spécimen s'est nourri.

Les copies de SCP-588 ont la capacité de réaliser une flexion limitée de la pièce, jusqu'à 2 mm. De cette manière, les spécimens de SCP-588 sont capables de se déplacer rapidement sur des surfaces planes en se contractant en rythme, à la manière d'une limace. Lorsqu'ils approchent d'une source de nourriture, les spécimens changent leur méthode de déplacement pour de petits "bonds" à la verticale sur le bord de la base de la pièce. Toute activité semble motivée par le désir de nourriture et de reproduction.

SCP-588 ne requiert aucun matériau organique pour survivre ; toute consommation semble être à visée reproductive. Après trois ou quatre repas, les spécimens de SCP-588 commenceront à s'épaissir. En plusieurs heures, un spécimen augmentera son épaisseur de 1,75 mm, après quoi une copie du spécimen se séparera du côté pile par division binaire. De façon remarquable, la progéniture de SCP-588 affichera l'année à laquelle elle est "née" à la base du côté face, bien qu'elle soit en tout autre point identique à SCP-588. Peu importe leur année de création, la progéniture de SCP-588 est uniformément dans le style des pièces de 25 cents avant le "Programme Fédéral des Pièces de 25 ¢" de 1999.

SCP-588 a montré des capacités cognitives rudimentaires. Les copies de SCP-588 se posent souvent le côté face vers le haut sur des surfaces avec la silhouette dans la position de profil standard, imitant une pièce de vingt-cinq cents normale. Si un humain touche le spécimen, il tentera de mordre son doigt et de fuir rapidement. De multiples copies de SCP-588 ont tendance à se réunir en larges groupes et coordonneront des attaques pour se nourrir si possible (voir Rapport d'Incident 588-B).

Incident 588-B : Le ██/██/2002, le chercheur junior Dr █████ rapporta à un membre du personnel senior que, pendant qu'il transportait SCP-588 de son casier de confinement à une salle de test, celui-ci avait "glissé de la boîte et avait détalé." La brèche de confinement malheureuse de SCP-███ au même moment qui résulta en la mort du Dr █████, conduisit l'incident à ne pas être enregistré. Cinq mois plus tard, le ██/██/2002, ██████ ████, un membre de l'équipe de nettoyage, entra en contact avec une colonie de plus de quatre cents copies individuelles de SCP-588 vivant de détritus derrière les étagères du Garde-Manger B10. ██████ ████ fut découvert inconscient par ses collègues deux heures plus tard et fut soigné pour plusieurs milliers de morsures sur les membres et le corps. Toutes les instances échappées de SCP-588 sont supposées avoir été retrouvées et détruites, mais tout membre du personnel du Site-19 trouvant de la petite monnaie dans des endroits inhabituels doit le rapporter à un officier de sécurité du site immédiatement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License