SCP-584
notation: +4+x
manyfingers.jpg

Lésions extrêmement complexes sur les mains.

Objet # : SCP-584

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: Les éprouvettes contenant les échantillons de SCP-584 doivent être conservées dans un milieu froid, en concordance avec les protocoles relatifs aux risques biologiques ; l'accès est limité aux membres du personnel de niveau d'autorisation au minimum de Niveau 2.  La recherche nécessite une approbation de Niveau 3.

Les sujets accidentellement contaminés par SCP-584 doivent être immédiatement placés en quarantaine en tant que menaces biologiques de contact et doivent être soumis à des traitements antiviraux sans que leur accord ne soit obtenu.  Si les sujets ne présentent aucuns signes de lésions pendant 12 semaines et que les tests effectués lors de deux biopsies consécutives réalisées six et douze semaines après exposition se révèlent négatifs, les procédures de quarantaine peuvent être assouplies.  Les biopsies suivantes effectuées à 12 et 24 mois doivent également présenter des résultats négatifs pour que le sujet puisse être considéré comme « sain ».  

Tout sujet contrôlé positif à SCP-584 ou présentant les lésions caractéristiques doit être éliminé.

Description: SCP-584 est un pathogène viral hautement contagieux qui, si il n'est pas traité, provoque une croissance excessive et défigurante de membres surnuméraires (voir les photos du dossier).  Structurellement similaire à la famille virale de l’herpès simplex, SCP-584 se propage par contact direct de personne à personne et par contact avec les fluides corporels infectés, et peut également passer au travers de la barrière placentaire séparant une mère infectée de son fœtus, ce qui entraîne des malformations caractéristiques à la naissance.  SCP-584 reste généralement inactif dans les tissus dermiques des infectés, la plupart du temps maîtrisé par le système immunitaire à l'exception de cas de crises sporadiques.  Il est estimé que jusqu'à 80 % des personnes exposées au virus sont des porteurs sains, ce qui empêche de connaître les véritables taux d'infection.  (Les estimations actuelles montrent que les plus hauts taux d'infection se trouvent en Asie, plus spécialement en Inde et en Chine, d'où le virus est certainement originaire.)  Le virus semble limité aux humains.

Une crise de SCP-584 commence généralement par l'apparition d'une petite (> 2cm) lésion indolore, généralement située aux extrémités.  Généralement ces lésions ressemblent à des verrues ou à des polypes.  Si elles ne sont pas retirées, les lésions vont rapidement se développer pour ressembler à des appendices parfaitement fonctionnels bien que sous-dimensionnés.  Souvent les appendices seront « adaptés » au membre sur lequel les lésions sont apparues (par exemple des orteils supplémentaires sur un pied, des mains supplémentaires sur un bras, etc etc), mais des crises aiguës peuvent entraîner la formation de lésions particulièrement défigurantes et chaotiques ailleurs sur le corps, comme sur la tête et le torse.  Les lésions peuvent apparaître isolées ou en groupes.  

Il est à signaler que SCP-584 s'est montré capable de régénérer des membres ou doigts manquants chez des sujets les ayant perdu suite à des accidents ou à des malformations (non-génétiques) congénitales.  Ces appendices « de remplacement » sont de taille normale et parfaitement fonctionnels.  Il est supposé que SCP-584 agit en activant des processus de régénération biologiques qui normalement cessent de fonctionner après la formation de l'embryon.  Cependant, les effets de SCP-584 semblent limités aux organes externes et aux appendices.

Les traitements antiviraux sont très efficaces pour ce qui est de limiter et de stopper des crises de SCP-584, mais il n'existe actuellement aucun remède contre le virus et celui-ci est hautement transmissible.  Les thérapies médicamenteuses se sont même révélées suffisantes pour stopper la croissance des lésions dans les stades avancés de développement, cependant ils n'ont aucune efficacité lorsque l'appendice est totalement formé.  L'ablation chirurgicale des lésions n'est efficace sur le long terme que si elle est conjuguée à une thérapie médicamenteuse, les zones opérées se révélant sujettes au développement récurrent de lésions.  L'infection par SCP-584 de fœtus, surtout lorsqu'elle se produit durant le premier trimestre, engendre des taux élevés de polymélies (membres surnuméraires), de polydactylies (doigts surnuméraires) et d'ischiopagus (jumeaux parasites).

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License