SCP-572
notation: +2+x
sword.jpg

SCP-572

Objet # : SCP-572

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-572 peut être gardé en lieu sûr dans un casier verrouillé du Bâtiment de Stockage des Objets de Valeur du Site-19. Les dispositifs de sécurité habituels (explosifs, chimiques, biologiques et mémétiques) doivent être gardés dans un état d'activité permanent, en accord avec la procédure d'usage standard.

Aucune raison ne justifiant l'utilisation de SCP-572 hors de son lieu de confinement, il doit être davantage conservé en tant qu'objet d'intérêt plutôt qu'à des fins scientifiques.

Description : SCP-572 est une épée de la "███ ███████ ██████", un modèle fabriqué par █████ ██████. L'arme est trop déséquilibrée pour être maniée au combat, est faite d'un acier de qualité médiocre, et le tranchant de sa lame est trop émoussé pour blesser.

Cependant, l'arme possède une propriété psychotrope inhabituelle qui convainc n'importe quelle personne qui s'en saisit de son parfait équilibre et de la qualité de son coupant, et lui confère également un indicible sentiment de puissance et d'invincibilité. Cet effet ne peut pas être contré par des moyens connus, et le sujet affecté maintiendra cet état d'esprit aussi longtemps qu'il tient SCP-572. Les sujets seront contraints d'effectuer des cascades dangereuses en utilisant SCP-572, incluant, entre autres : la tentative de trancher en deux une voiture se déplaçant à toute vitesse, de fendre une balle tirée par un fusil, de débiter en tranches une autre épée, et d'engager un duel avec un épéiste confirmé. En raison de la prévalence de l'inutilité de son tranchant, 75% de telles tentatives se concluent par des blessures sérieuses infligées au sujet.

L'épée doit alors être arrachée de force à la personne affectée (de préférence en utilisant des pinces dotées d'un manche long afin d'empêcher la personne qui la lui retire d'être affectée à son tour). Tous les effets psychologiques peuvent être généralement rompus par un seul coup rapide porté à l'arrière de la tête du sujet.

Addendum : SCP-572 a été récupéré dans l'habitation d'un ████ ██████. Dès lors qu'il a été appréhendé pour des actes de violence en état d'ivresse et trouble à l'ordre public, M. ███████ a tenté de charger les policiers dépêchés en brandissant SCP-572, et en hurlant qu'il "prendrait leur tête, et avec ça, leur pouvoir". Comme M. ███████ était en surpoids et ne disposait pas de toutes ses facultés, les policiers l'ont neutralisé avec succès en recourant à des TASER et des projectiles de calibre 12 tirés par des bâtons cinétiques. En lui retirant l'arme, l'Officier ███ a été entendu émettre une plainte quant à l'efficacité de SCP-572, déclarant que si M. ███████ avait réussi son coup, l'un des agents aurait perdu un membre : ceci en dépit du fait que la lame est encore plus émoussée que celle d'un couteau à beurre.

Un agent de la Fondation sous couverture assigné à la circonscription a découvert les propriétés anormales de SCP-572 et l'a extrait du Casier des Pièces à Conviction. Une arme identique du fabricant original y a été déposée en remplacement. Depuis la rédaction de cet article, aucune autre arme du même fabricant n'a présenté d'effets anormaux.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License