SCP-567
notation: 0+x
dungeon.jpg

Image de SCP-567 prise par une caméra.

Objet # : SCP-567

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Le Site-41 a été construit dans l’ancien château de ████████ dans le but de confiner SCP-567. L'entrée de SCP-567 doit rester verrouillée en permanence. Toutes les portes des cellules doivent-être surveillées depuis l'extérieur du site par vidéosurveillance. Si jamais une porte venait à s'ouvrir ou être brisée, la Force d'Intervention Delta-9 "Hacks" devrait contenir l'instance de SCP-567-9 immédiatement. Si le confinement s'avère impossible à mettre en place, l'utilisation de la force létale est autorisée.

En raison de la nature de SCP-567 et de sa proximité avec la FI Delta-9, les membres de la FI Delta-9 doivent :

  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • N'avoir commis aucun crime même sous les ordres de la Fondation.
  • Avoir un avis politique modéré.
  • Avoir de fortes convictions quant à l'importance du respect de la loi.
  • Avoir une grande peur d’offenser autrui par ses actions.

Description : SCP-567 est situé dans un donjon sous le Site-41, situé à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il consiste en huit cellules désignées de SCP-567-1 à SCP-567-8. Les cellules ne réagissent pas à la majorité des personnes/objets. Cependant, quand un individu répondant à certains critères se trouve à moins de 2,5 m de la porte d'une cellule, des chaînes apparaitront seront projetées depuis la cellule, afin d'immobiliser le sujet et de le traîner à l'intérieur. Après que la porte se ferme et se verrouille, les chaînes et le sujet disparaitront sans laisser quelque trace que ce soit. Chaque cellule semble s'activer selon ses propres critères, critères semblant impliquer des actes criminels ou hérétiques antérieurs.1

Condition d'activation des cellules :

SCP-567-1 : L'individu est coupable de vol.
SCP-567-2 : L'individu est coupable de viol.
SCP-567-3 : L'individu est coupable de meurtre impliquant [DONNÉES SUPPRIMÉES].
SCP-567-4 : L'individu est coupable de meurtre impliquant [DONNÉES SUPPRIMÉES].
SCP-567-5 : Inconnu. Voir Addendum 567-01.
SCP-567-6 : [DONNÉES SUPPRIMÉES].
SCP-567-7 : [DONNÉES SUPPRIMÉES].
SCP-567-8 : Inconnu.

SCP-567-8 est unique car, contrairement aux autres cellules qui sont vides, elle contient une chaise en bois. La chaise est clouée au sol au centre de la pièce et semble particulièrement vieille bien qu'elle ne se décompose pas. SCP-567-8 n'a pour l'instant jamais été activée.

En de rares occasions, une porte de SCP-567 s’ouvre et une entité, désignée SCP-567-9-X (le X devant être remplacé par le numéro d'apparition), est relâchée. SCP-567-9 prend généralement la forme d'une créature inconnue et se montre toujours agressif. Une fois sorti de sa cellule, SCP-567-9 va tenter de s'échapper de SCP-567. Il ne semble y avoir aucun point commun entre les différentes créatures désignées SCP-567-9 à l'exception du fait qu'elles tendent à être très agressives et relativement intelligentes. Toutes les instances de SCP-567-9 possèdent des marques de brûlures autour de leurs membres. Voir le Recensement des instances 567-4012 pour plus de détails.

Des individus placés à l'intérieur d'une cellule par la Fondation ne sont réapparus qu'en deux occasions. La première fois, D-903912 s'est échappé de SCP-567-3 68 heures après y avoir été placé. Le sujet souffrait de blessures graves incluant de nombreuses lacérations, une hémorragie interne et des marques de brûlures sur ses poignets et chevilles. D-903912 mourut quelques minutes après sa réapparition, avant que la FIM Delta-9 ne puisse le récupérer. La seconde fois, D-937122 est apparue 157 mois après avoir été placée dans SCP-157-6. D-927122 attaqua le personnel de la Fondation, bien que souffrant aussi de nombreuses blessures comme un traumatisme crânien, plusieurs doigts manquants et des marques de brûlures autour de ses poignets et chevilles. Une fois capturée, D-937122 fut interrogée par un membre de la Force d'Intervention Mobile Delta-9. Voir Fichier Audio 567-937122.

Fichier Audio 567-937122

<Début de l'enregistrement>

Agent ███████-021 : Veuillez donner votre nom.

Une forte respiration peut être entendue provenant de D-937122. Pas de réponse

Agent ███████-021 : Veuillez donner votre nom.

D-937122 ne répond pas.

Agent ███████-021 : Bon écoutez, je suis vraiment désolé et je veux vous aider mais nous ne pouvons pas vous soignez si vous ne coopérez pas. Donc, s'il vous plaît, donnez moi votre nom pour l'enregistrement.

D-937122 : Mon nom ? Vous voulez savoir mon nom ? J'emmerde mon nom ! Il n'y a pas de nom ! Il n'y a rien ! Mais… mais si. Je me suis évadée ! Je me suis débarrassée du métal ! Plus de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Je devrais être libre ! Laissez-moi partir !

D-937122 peut être entendue s’agiter, tentant de s’échapper.

Agent ██████-021 : Je suis désolé mais comme nous avons l'opportunité de…

D-937122 : *interrompt l'Agent ███████-021* J’emmerde vos opportunités ! Il n'y a pas d'opportunité ! Il n'y a que l'évasion ! Vous m'avez appelée un monstre. Peut-être que j'en suis un. Mais les cauchemars… ils…*paroles incompréhensibles.* Comparé à leurs crimes, je n'ai rien fait ! Rien du tout ! Ils [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Je n'ai rien fait de mal… rien…

<Fin de l'enregistrement>

Note de fin : À ce moment, D-937122 se met à pleurer de manière hystérique. L'Agent █████-021 tente de la calmer mais cela ne fait que la rendre plus hystérique. D-937122 commence alors à étouffer et semble faire un arrêt cardiaque. Les tentatives pour ranimer D-937122 ont toutes échoué. L’autopsie du corps de D-937122 a révélé que son corps était couvert de minuscules perforations et contenait une toxine inconnue dans son système sanguin.

Addendum 567-01 : Des tests approfondis avec SCP-567-5 ont montré qu'il était activé en présence de personnes ayant commis un adultère. Il est aussi à noter que toutes les personnes ayant commis un vol n'activent pas SCP-567-1 ; les conditions exactes n'ont toujours pas été déterminées.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License