SCP-557
notation: +3+x
SCP-557.jpg

Extérieur de SCP-557

Objet # : SCP-557

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Étant donné qu'il n'est pas possible de déplacer SCP-557, le Site de Recherche-29 a été construit autour. Les rapports de reconnaissances aériennes et au sol ont été changés de façon à laisser penser que la zone est un désert vide, sans caractéristiques minéralogiques ou archéologiques digne d'intérêt.

Le personnel sur place est chargé de plusieurs tâches :

• Empêcher l'observation ou l'accès à SCP-557 par des civils. En dépit de sa localisation inhospitalière, plusieurs groupes occultes comprenant ████████ ████ semblent avoir connaissance de l'endroit et ont démontré pour celui-ci un certain intérêt. Les personnes non autorisées doivent être interpellées, interrogées et traitées de manière adéquate. Toute personne tentant de creuser un tunnel en dessous du Niveau 5, ou de déplacer le bloc de roche sur le sol de la Salle 501 doit être éliminée immédiatement.

• Continuer de tenter de traduire les documents trouvés dans SCP-557.

• Surveiller la zone à la recherche de SCP-557-1. SCP-557-1 doit être considéré comme une anomalie de classe Keter et capturé ou éliminé si cela s'avère impossible.

• Surveiller la Salle 501 et servir de force d'intervention si quelque chose venait à en émerger.

Description : SCP-557 est une tombe datée de l'ère de Umm an-Nar ayant été érigée aux environs de -2400 sur une plaine de gravier dans la zone du "Quart vide" au Nord-Ouest de l'Oman. Un examen des alentours a indiqué qu'il s'agissait probablement d'une partie de la cité perdue d'Urbar. SCP-557 fut découvert en 1988, durant une enquête sur la disparition d'une équipe de géologues dans la région.

Contrairement à des structures similaires, SCP-557 présente cinq étages souterrains, construits en grès, et apparemment utilisés comme une ancienne prison ou un site de confinement.

Bien que des quartiers de vie et des armes pour près de ███ gardes existent au Niveau 1, l'installation semble avoir été abandonnée petit à petit au fil des années, et vide depuis environ -300. Seuls deux squelette furent trouvés au Niveau 1.

Une collection importante d'écrits fut trouvée au Niveau 1, dans un grand nombres de langues anciennes. Seuls des passages en Égyptien et une note finale en Grec ont été traduits.

Les Niveaux 2 et 3 sont décrits par ces écrits comme une prison pour les "hérétiques et les sorciers" mais ne semblent pas avoir été utilisés depuis déjà 1000 ans avant que le site ne soit abandonné.

Le Niveau 4 est décrit comme "un lieu pour l'anormal". Des squelettes ressemblant à SCP-███ et SCP-███ y ont été découverts enfermés dans des cellules en pierre, confirmant la fonction de la structure.

Le Niveau 5 consiste en un couloir de 51,2 mètres rempli de pièges complexes, menant à une unique pièce de 21,3 m x 19,7 m x 5,4 m, désignée Salle 501. Bien que tous les pièges aient été activés ou désamorcés, il est recommandé aux chercheurs de se montrer prudents. La porte de la Salle 501, de façon anachronique composée de [SUPPRIMÉ], fut retrouvée éventrée de l'intérieur. En se basant sur la répartition de la poussière, il a été établi que cet événement avait eu lieu il y a environ 20 ans.

Sur le sol au centre de la Salle 501 est partiellement enfoui un bloc de granite de 3,2 m x 3,35 m, d'un poids estimé à 80 tonnes. Le bloc est recouvert de runes non traduites. Un bloc similaire plus fin est également dans la pièce, et présente des traces de la détention d'un être humain [désigné SCP-557-1], avec des chaînes du même matériau que la porte. Aucune preuve de la présence continue de SCP-557-1 n'a été trouvée. Les passages traduits se réfèrent seulement à lui comme "le prisonnier" à l'exception d'une référence en Égyptien au "bâtard d'Apep".

Addendum : Traduction d'une note dans la salle des archives :

Je vais écrire ceci en Grec, de manière que n'importe qui trouvant cet endroit puisse comprendre. Je suis le dernier des Gardiens, et je serai bientôt mort. Les sables sont en train de prendre cet endroit, et c'est peut-être une bonne chose. Le prisonnier ne doit pas s'échapper, et le couloir vers les ténèbres ne doit jamais être ouvert. Je ne pense pas que la porte puisse être bougée, mais qu'en est-il du prisonnier ? Même les dieux ne pouvaient le tuer, et c'est seulement avec leur aide qu'il a été capturé. Sans les rituels, je ne sais pas. Sécurisez la porte du mieux que vous pouvez, et ne bougez jamais la pierre.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License