SCP-543
notation: +3+x
noise

SCP-543

Objet # : SCP-543

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L'accès à SCP-543 est limité aux membres du personnel possédant une autorisation d'accès de Niveau 2. L'observation détaillée de SCP-543 est à l'heure actuelle limitée aux membres du personnel de Classe D.

Description : SCP-543 est une collection de ████ cassettes VHS d'une durée de 4 (quatre) heures, de fabricants variés. La durée totale de ces enregistrements est de ████ heures. Les cassettes comportent une date et une heure, allant du ██/██/████ au ██/██/████.

Toutes les cassettes visualisées jusqu'à présent semblent ne contenir que du "bruit" ou de la "neige" enregistrée depuis une chaîne de télévision analogique vide. Cependant, toute personne observant les cassettes pendant une durée suffisante est capable d'y discerner une image (voir Addenda 543-1 et 543-2).

Découverte : SCP-543 a été découvert dans un appartement studio de l'immeuble ███████, à ███████, █████████, le ██/██/████. La pièce contenait une télévision analogique de 38,1 cm de marque ████████ avec une antenne type "oreilles de lapin". La télévision affichait "l'espace" entre les chaînes locales ██ et ██. L'antenne était attachée à une masse de câbles emmêlés qui remplissaient l'intégralité de la pièce du sol au plafond à l'exception d'une petite zone devant la télévision. SCP-543 était empilé le long des murs et éparpillé sur le sol.

Devant la télévision fut découvert le locataire de l'appartement, ████████████, homme adulte, décédé. Sa tête était encastrée dans la télévision ; il semble qu'il se soit jeté de lui-même à travers l'écran et soit mort électrocuté. Le corps présentait des signes d'extrême malnutrition. De toute évidence, après avoir rempli la pièce de câbles, il s'était avéré incapable ou non-désireux de retirer ceux-ci, et s'était confiné dans un espace de plus en plus réduit. Le cadavre était entouré d'emballages alimentaires et d'excréments.

Le corps a été découvert par le propriétaire du bâtiment après plusieurs mois de loyer impayé. La police se chargea de démanteler la structure de câbles et d'antennes afin de récupérer le corps. L'examen des photos de la scène de crime et l'enquête relative au comportement de █████ ont montré que les câbles ont été placés en quatre étapes au cours des ███ jours précédant la mort du locataire :

Stade 1. Cintres attachés à l'antenne avec du ruban adhésif. ██ heures de cassettes VHS.
Stade 2. Bobine de câble de calibre 6 et ruban adhésif achetés dans un magasin de bricolage local. ███ heures de cassettes VHS.
Stade 3. Câbles de récupération volés sur des chantiers de construction (█████ avait perdu son emploi à ████████████ en raison de son absentéisme persistant). ████ heures de cassettes VHS.
Stade 4. Appartement saccagé. Ressorts retirés du matelas, objets démontés pour en récupérer les fils. Issues bloquées. Une seule cassette, sans titre, découverte dans le lecteur de VHS par la police.

Addendum 543-1 : Résumé des rapports d'observation de SCP-543 (D-671)

Le membre du personnel D-671 reçut une sélection aléatoire de cassettes (███ heures au total), visionnées en ordre chronologique à l'aide d'un lecteur VHS et d'une télévision du même modèle que ceux de █████. Un grillage a été placé devant l'écran par précaution.

Pendant les cassettes créées au cours du Stade 1, D-671 identifia l'image comme du "bruit de télé" inintéressant. Plus tard, elle déclara discerner une image et demanda que la réception soit "ajustée".

Pendant les cassettes du Stade 2, en lieu et place d'un "mur" de bruit en deux dimensions, D-671 déclara voir un vaste espace tridimensionnel. Elle insista sur les dimensions de cet espace - "plus grand que tout ce que vous ayez pu voir," "plus grand que n'importe quoi au monde". Début de tendances claustrophobes.

D-671 a rapporté que les cassettes du Stade 3 étaient "plus claires et plus nettes". Elle déclara désormais voir des "choses" occupant l'immense espace. La nature de ces "choses", qu'elles soient animées ou non, qu'il s'agisse d'entités ou d'évènements, n'est pas claire. Elle insista de nouveau sur leur taille, et devenait agitée lorsque ses interlocuteurs "ne comprenaient pas". Claustrophobie aiguë, anxiété, terreurs nocturnes.

Après avoir visionné █ minutes de la dernière cassette sans titre, D-671 tenta de retirer le grillage qui protégeait l'écran, s'arracha trois ongles et se cassa la nez avant d'avoir pu être maîtrisée. Actuellement isolée et immobilisée des quatre membres. Coopérative avec ses interlocuteurs mais ses réponses sont répétitives (voir Addendum 543-2).

Addendum 543-2 : (transcription partielle de l'entretien avec D-671, à 10h15 le ██/██/████)

Dr █████████ : Pourquoi avez-vous fait cela ?
D-671 : Parce qu'ici, ce n'est pas assez grand. Pas après avoir vu là-bas.
Dr █████████ : Pas assez grand pour quoi ?
D-671 : (pause) Pourquoi croyez-vous que la télé puisse les voir ?
Dr █████████ : …
D-671 : Parce qu'ils sont partout. Ils sont en nous. Et nous ne sommes pas assez grands. Et ça fait mal.

Auteur original : ClippertonClipperton
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 29/05/2009
Lien : SCP-543

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License