SCP-539
notation: 0+x
Metal%20Disk.JPG

SCP-539

Objet # : SCP-539

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-539 doit être conservé dans un casier capitonné qui doit constamment rester fermé, à moins qu'un superviseur disposant d'un Niveau de Sécurité au minimum de Niveau 2 soit présent pour observation, et ce uniquement lors d'expérimentations sur les phénomènes liés à l'objet. Tout contact physique avec SCP-539 est interdit sauf lors de la réalisation d'expérimentations autorisées.

Description : L'objet est un disque rond et fin composé d'un matériau non déterminé. Bien que des traces de corrosion soient présentes sur les bords, les analyses ont déterminé que ces marques n'ont pas été provoquées par de l'oxydation. Lorsqu'il est lancé, un événement se produira à proximité immédiate qui détournera l'attention des spectateurs du lanceur. Ces distractions ne présentent aucun schéma récurrent observable. Cependant, il a été déterminé que la distraction sera d'autant plus irrésistible qu'il serait difficile de détourner son attention du lanceur. Du fait de la nature imprévisible de l'effet de SCP-539, il est actuellement conseillé aux testeurs de lancer l'objet le plus loin possible d'eux.

Addendum : Notes d'expérimentation

Test 539-1 : Les membres du personnel de sécurité reçurent pour ordre de s'aligner de façon à tous avoir une ligne de vue directe sur le testeur, avec pour instruction de ne pas détourner le regard du testeur pour quelque motif que ce soit. Lorsque le disque fut lancé, les membres du personnel de sécurité subirent une « disparition soudaine de leurs vêtements », ce qui les poussa à détourner le regard du testeur, étant donné qu'ils étaient plus préoccupés par la perte de leurs vêtements et par le problème du climat plutôt inconfortable pour un garde nu.

Test 539-2 : Le testeur fut vêtu pour cette expérience de vêtements très colorés et attirant le regard. Le testeur était seul tandis que le membre du personnel de sécurité se trouvait dans un bureau vide. Les membres du personnel de sécurité avaient pour ordre de maintenir le contact visuel avec le testeur. Lorsque le disque fut lancé, l'alarme incendie du bâtiment se déclencha et ne put être arrêté jusqu'à ce que le disque ait été récupéré et que le système de sécurité informatique ait été redémarré.

Test 539-3 :  Des membres du personnel de Classe D reçurent pour instruction « d'attirer l'attention des autorités locales » puis d'utiliser le SCP. Les membres du personnel furent pris en chasse par la police après avoir brisé la fenêtre d'une voiture de patrouille. Lorsque l'objet fut lancé, un représentant de l'espèce animale Carcharinus leucas (requin bouledogue) apparut sur la route des voitures de police qui furent obligées de s'arrêter pour enquêter. Après que les membres du personnel de Classe D aient été débriefés, le requin et le SCP furent récupérés par les agents sur le terrain. Il est à noter que les officiers de police impliqués n'ont jamais fait part de l'incident à leurs supérieurs.

Test 539-4 : Ce test n'avait pas été autorisé ; des sanctions disciplinaires de sévérité variées furent appliquées à l'encontre des parties impliquées. Afin de faire une « farce », un groupe de chercheurs décida de voir si il pourrait distraire le Dr. ██████, qui est connu comme se concentrant très fortement sur son travail. Lorsque l'objet fut lancé, un groupe de 10 Varanus komodoensis (dragons de Komodo) surgirent d'une bouche d'aération et se mirent à chasser le docteur de son laboratoire. Les reptiles vadrouillèrent ensuite sans surveillance dans les bâtiments jusqu'à ce que le disque ait été ramassé, après quoi il fut impossible de les localiser et il sembla qu'ils avaient quitté les lieux. Ce « test » semble montrer que l'emploi d'animaux constitue la méthode prépondérante de distraction.

Écoutez, comme n'importe qui d'autre j'aime bien rire, mais vous ne pensez pas que ça se serait mieux terminé si le groupe de chercheurs avait obtenu une autorisation ? De plus, il me semble très probable que la méthode de distraction implique des animaux, étant donné que ces derniers attirent presque toujours l'attention des humains. -Dr. ██████

Test 539-5 : Expérience visant à déterminer l'efficacité de l'objet sur des observateurs indirects. Les membres du personnel de test installèrent une caméra reliée au moniteur d'un ordinateur situé dans un bâtiment différent. L'ordinateur devait à la fois enregistrer les images et les diffuser auprès d'observateurs. La caméra était centrée sur le sujet de test tandis que le reste des membres du personnel était rassemblé autour de l'ordinateur de surveillance. Lorsque le disque fut lancé, l'ordinateur tomba en panne suite à la suppression des drivers installés sur la machine qui étaient nécessaires à la diffusion des images de la caméra. La vidéo enregistrée était corrompue et ne put être récupérée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License