SCP-531-FR

XV111ème Curieux Secret du Roy


tete-trm


Cartel :
"Une tête en parfait état du plus grand Astronome de Nostre Temps, plongée dans un liquide le conservant pour des éons."

Curieuse histoire associée à ce curieux objet :

L'histoire de Sieur Tycho Brahé est la preuve, s'il en eusse besoin d'une un jour, que nul homme en ce monde ne contrevient aux intérêts de Vostre Majesté Henry IV, Roy de France et de Navarre, et donc aux intérêts de Dieu.

Le début de la fin de la vie de Tyge Ottesen Brahe, astronome de renom aux services de la couronne du Danemark, commence lors de la construction de "Uraniborg", le plus grand palais astronomique de notre temps dans une île de son pays natal. Jusqu'ici Sieur Brahé limitait ses recherches à l'observation du ciel, mais nombre de nos informateurs ont relaté les nouvelles prétentions de l'astronome danois : celui-ci, non content d'observer avec la plus grande précision le ciel, voulait maintenant aller plus loin et le toucher !

Billevesées.

Ces élucubrations ont bien entendu fait rire les cours de tous les pays. Il est tout d'abord important de rappeler que le ciel n'est pas accessible, et d'ajouter ensuite que le ciel appartient au Dieu créateur de toute chose et protecteur du Vostre Majesté, Henri III de Navarre en ce temps, déjà promis à un grand avenir. Toute tentative pour salir le ciel immaculé, voire pis, le dépasser et rencontrer Dieu, est une injure incommensurable à Vostre Souveraineté Aérienne.

L'élément déclencheur des aspirations de Tycho Brahé démarre le 13 novembre 1577, où celui-ci, comme tous les grands astronomes de notre temps, observe et analyse le passage éphémère d'une grande Comète divine. Il note avec une précision honteuse les caractéristiques d'icelle, comme s'il l'eut en face de lui. Il l'affirme à qui veut l'entendre : "le secret du voyage dans les terres inexplorées de l'espace divin réside dans les caractéristiques de cette Comète."

Certes, cet astre a eu un effet retentissant dans notre monde durant son exposition à nos yeux, pour ne citer que le palais des Doges dont la majeure partie de l’édifice s'est retrouvée dans l'espace, faisant voler dans les airs une impressionnante part des legs de l'Académie Médicis des arts occultes. Le Sérénissime Collège des Entités et Merveilles de la Commune a d'abord cru à une attaque de l'un des services occultes d'Europe, que nenni. Le Collège a tout de même réussi à camoufler les effets de la comète à sa population en prétextant "un incendie du palais". Les vénitiens sont crédules et Vostre Majesté le sait bien.

L'exposition aux yeux du monde de la comète se termine par sa disparation soudaine le 26 janvier 1578, date à laquelle Tycho Brahé amplifie ses tentatives obscènes de percer le ciel immaculé, propriété de l'Être Divin et de Vostre Majesté. Il mettra en œuvre la construction d'un deuxième observatoire du nom de l'astéroïde susmentionné qu'il a lui même nommé par le sobriquet Stjerneborg, palais des Étoiles.

Tycho Brahé parvient tout même à se faire oublier durant les années qui suivent, et Vostre Majesté est bien occupée par la septième guerre de Religion se déroulant durant cette même période.

La folie emporte définitivement l'homme sans nez, car l'astronome dément l'a perdu au cours d'un duel pathétique contre son cousin quelques années plus tôt, quand en 1584 il en vient à recruter des "Uranautes" pour un "Voyage en l'honneur d'Urani, muse des astronomes". Qu'il veuille dans sa folie amener des compères avec lui passe encore, mais ne pas rendre hommage au Dieu créateur mais à une muse païenne dépasse l'entendement !

Cependant, Vostre Majesté y voit là une occasion rare d'étudier de près l'astronome danois. C'est en effet à ce même moment où la couronne suprême se rapproche de Ses mains par la mort de Vostre neveu, et que la gestion des affaires du Royaume de France devient une priorité. Il fait envoyer son plus grand informateur, Samuel de Champlain, pour se faire passer pour un candidat. Par une foi incroyable en son Roy, Samuel de Champlain est sélectionné pour ce que l'astronome appelle "L'Ascension" ou "La Montée au Ciel". En plus d'être un piètre duelliste, Tycho Brahé était donc un fieffé hérétique.

Par chance, Samuel de Champlain est un excellent dessinateur et graveur, et son séjour dans le palais d'Urani est documenté précisément. Ce qu'il relate est impossible à imaginer, plusieurs tests de folie lui seront passés pour s'assurer qu'il n'était ni devenu fou, ni devenu un espion ayant pour but d'embrumer l'esprit de Vostre Majesté.

Pourtant il n'en est rien, Samuel de Champlain est honnête. Voici son témoignage :

13 Avril 1584

Tycho nous a annoncé la nouvelle : le temps est calme, l’Ascension aura lieu dans 3 jours. Nous répétons chaque matin, midi et soir les protocoles de Montée au Ciel dans son véhicule, Stjerneborg-1 en référence à la comète, qui sera rempli du liquide étrange afin de ne pas avoir à utiliser une catapulte pour l'envoyer dans les airs. Cette mission est absurde mais j'ai foi en mon Roy de Navarre, et chaque missive que j'envoie est une information supplémentaire pour Lui.

Je dessine aujourd'hui mes compagnons d'infortune dans cette épopée meurtrière :

Capitaine Hans Rantzau

commandant

Second Heinrich Tausen

second

Officier Elisabeth Berling

officier

Moi même, officier également

Champlain

Officier de qui ? Personne évidemment, nous n'avons recruté personne d'autre et nous sommes légalement sous la responsabilité de nous-même.

Le Capitaine Rantzau manipule avec aisance le bras automate que lui a merveilleusement bien greffé Tycho. Celui-ci s’intéresse à la médecine humaine depuis la perte de son appendice nasal, et comme tous les thèmes qui l’intéressent, il produit des connaissances à la fois fascinantes et dignes des plus grands procès de l'inquisition.

L'utilisation de ses lunettes astronomiques portatives dont nous sommes affublés facilite notre vue à tous. Nous voyons à travers les nuages et les astres, et je vis à nouveau un mélange entre fascination et répugnance.

14 Avril 1584

Nous voyons peu Tycho, il passe son temps dans la salle de gestion. Fait étrange : je suis entré à l’intérieur, le cherchant, et me suis étonné de ne pas le retrouver. J'aurai pourtant juré qu'il s'y était rendu. Je suis parti de la salle tout penaud, mais mes sens ne me trompent pas : il est ressorti par la même porte quelques heures plus tard, feignant de ne pas comprendre mon incompréhension.

15 Avril 1584

Stjerneborg-1 a été fixé sur son piédestal, demain nous partons.

vaisseau

17 Avril 1584

La journée d'hier a été mouvementée.

Et cela est peu de le dire, car, je le jure sur ma foi envers le Grand Roy de Navarre, je suis dans l'espace où je vois notre chère Terre Mère. Cet espace divin est froid, hostile, d'un ébène éblouissant. Le soleil est caché par un astre, et je vois des formes que nous appelons communément "étoiles" danser autour de nous. Suis-je devenu fou où sont-ce bien des chérubins ?

cherubin

18 Avril 1584

Nous nous rapprochons d'Uranus, mission sacrée que nous avons juré d'accomplir auprès de Tycho Brahé, et où de toute manière sa machine nous mène indubitablement. Mon esprit me joue des tours, par deux fois j'ai vu depuis le hublot un être désincarné nous suivre, comme un prédateur suit sa proie. Mon heure est-elle venue au point que la faucheuse ne s'en cache plus ?

mort1

Trois fois, Élisabeth l'a également vu.

19 Avril 1584

Nous traversons les ceintures d'Uranus. La Bête est passée devant nous. Hans rigole, il dit que nous avons "frôlé la mort".

mort2

Il a ensuite pleuré dans les bras d'Heinrich.

20 Avril 1584

En arrivant sur Uranus, nous avons déposé le présent de Tycho Brahé (une caisse avec un signe ésotérique) devant une grotte à l'endroit indiqué. Un être, si nous pouvons l'appeler ainsi, est sorti de la glace primordiale, a pris le cadeau, et s'est enfoui de nouveau.

diable

Nous avons laissé Heinrich sur Uranus, comme l'a indiqué Tycho.

21 Avril 1584

Nous tentons d'accélérer le rythme de notre retour car nous pensons avoir réveillé une autre bête, une chose sur Uranus, mais qui semble venir d'un endroit de l'univers si lointain que le soleil n'y exerce pas son influence, si tenté qu'un tel lieu existe. Elle nous suit et nous voulons la semer avant d'arriver sur Terre.

ChoseHalo

22 Avril 1584

Nous avons semé la Bête à la mâchoire tentaculaire. En nous rapprochant de la Terre, nous avons revu les chérubins. Ils fascinent Élisabeth.

cherubin2

Avant de partir les rejoindre, elle m'a dit : "Nous pouvons apprécier sans comprendre, les personnes qui disent le contraire n'ont jamais regardé les étoiles."

23 Avril 1584

C'est notre dernier jour en enfer, un dernier regard se pose sur nous, comme pour s'assurer de notre sortie définitive. Je ne sais pas si je pourrais un jour oublier cette vision.

oeil

J'ai d'ailleurs dû empêcher Hans d'arracher les siens. Il faut dire que c'est le seul de nous deux sachant conduire et faire atterrir Stjerneborg-1.

Devant ces faits accablants Nostre Bon Roy a fait ce qui était digne de son rang.

mandement

Grâce à ce mandatement, nous, Curieux Secrets du Roy, avons mené l’exécution du Curieux Personnage-XVIII en 1601, dans le plus grand respect nos règles élémentaires : Subtilité, Courage et Précaution.

Grâce à Sa Majesté, nous sommes à nouveau protégés du courroux des démons du ciel, et jamais plus l'espace divin ne sera marqué par la présence des Hommes, comme il l'a toujours été et le sera toujours.




Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License