SCP-515
notation: +2+x

Objet # : SCP-515

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-515 doit être gardé totalement ligoté dans sa salle de repos au point d'être quasiment immobile. Si il est découvert que les quartiers de SCP-515 sont vides, sa recapture immédiate doit être placée en priorité absolue. Le comportement locomoteur et les simples réponses aux stimuli montrées par SCP-515 doivent être notées et rapportées aux équipes de recherche et d'intervention.

Si les jambes ou les bras de SCP-515 sont en état de fonctionner, ils doivent être brisés immédiatement pour minimiser sa vitesse de marche somnambule dans l'éventualité d'une évasion [voir Addendum 515-01] ; le cou, toutefois, ne peut pas être brisé, en raison du risque de mort [voir Addendum 515-02]. En revanche, il doit être maintenu immobile par une attelle englobant le haut du menton et le bas des épaules. L'amputation et l'endommagement des nerfs moteurs des membres ne sont pas non plus recommandés, en raison de risques similaires, et tous les relaxants musculaires testés à ce jour ont résulté en des réactions compulsives et ne doivent par conséquent plus être administrés. Les lanières ne doivent jamais être desserrées, sous aucun prétexte, et la salle ne doit être ouverte que dans le cadre de recherches standards, à moins que des conditions urgentes ne l'exigent. Les équipes de maintenance et les Classes-D doivent également être gardés en dehors des quartiers de SCP-515 sauf ordre contraire.

Description : SCP-515 est à l'heure actuelle un mâle caucasien d'un âge approximatif de 14 ans ; aucun certificat de naissance lui correspondant n'a été découvert à ce jour, par conséquent toute information personnelle ne saurait être que le résultat d'hypothèses et sujette à la supposition. Son taux métabolique de base est comparable à celui d'une baleine bleue ou d'un mammifère de taille supérieure, mais sa masse est légèrement en dessous de la moyenne d'humains du même âge.

En dépit de l'ignorance de tous ses besoins corporels, et en dépit des tentatives d'interférence de la part des chercheurs, SCP-515 n'a à ce jour toujours pas été observé conscient en dehors d'un sommeil sans rêve de Stade N3. De toute la durée de son confinement, SCP-515 n'a ingéré aucune forme de nourriture ou d'eau et n'a produit aucun déchet ; des études sont en cours pour chercher ce qui le garde en vie.

Même endormi, SCP-515 a été observé en train de parler en de rares occasions. Peu de paroles sont compréhensibles, et ce qui l'est est généralement incohérent, semblable au discours tenu par une personne prise d'une crise de délire. Des passages ont été enregistrés pour de futures recherches ; aucune différence notable dans les mouvements de SCP-515-1 n'a été remarquée au cours de ces périodes.

Enregistrement de SCP-515 en somniloquie

"Le vaisseau ne peut pas voir le [incompréhensible], il ne fait que se déplacer avec la mer." (26 Déc 19██)
"Il y en a plus, il y en a toujours plus." [répété pendant plusieurs minutes] (13 Avr, 20██)
[DONNÉES SUPPRIMÉES]
"Pouvez-vous voir où je suis ? Pouvez-vous respirer ? Pouvez-vous bouger ?" (06 Août, 20██)

Lorsque SCP-515 bouge de quelque manière que ce soit, un nombre d'objets célestes plus ou moins élevé, en grande partie des astéroïdes, bougent également. Les objets, estimés au nombre de quatre-vingt dix [ici désignés collectivement SCP-515-1] varient d'un diamètre de 1.5 km à 33.6 km ; le plus gros d'entre fait environ 133% la taille de l'objet ayant causé le cratère de Vredefort à l'État-Libre, en Afrique du Sud. Peu importe la direction du mouvement de SCP-515, SCP-515-1 ne se déplace qu'en direction de la Terre. Une contraction musculaire d'un doigt de main ou de pied correspond généralement à une avancée d'environ 140 kilomètres ; une contraction comparable de la part d'un membre indique une avancée de SCP-515-1 d'une échelle de 460 km ou plus. Les mouvements soutenus, comme le somnambulisme, ont été démontrés être cohérents avec des objets voyageant en direction de la Terre à des vitesses atteignant 280,000 kilomètres par heure. Les mouvements respiratoires de la poitrine de SCP-515 ne doivent malheureusement pas être arrêtés et, d'après les satellites de la Fondation, correspondent à une avancée chez les objets célestes de 10 km par cycle respiratoire.

Si SCP-515 est tué, il est supposé qu'une personne avec une anomalie similaire pourrait apparaître ailleurs sur la planète [voir Addendum 515-02]. En raison de la difficulté et du danger que représente la récupération d'un tel individu sans aucun indice, il a été établi que tuer SCP-515 ne sera en aucun cas une option acceptable.

Addendum 515-01 A plusieurs occasions, SCP-515 a été libéré de ses lanières par des moyens inconnus. Aucune présence physique n'a été observée à l'action, et les lanières elles-même donnaient l'impression de rester intouchées lors de ces occurrences. En raison de cela, il est aujourd'hui incertain si SCP-515 s'évade de lui-même ou si une force extérieure interfère sans être remarquée. Si cela se produit, toutes les ressources du Site-██ doivent être concentrées sur la localisation de SCP-515, sa récupération et sa mise en captivité.

Addendum 515-02 La désignation de SCP-515 avait initialement été donnée à une femme d'âge mûr provenant de ███████, Guatemala, souffrant d'une condition identique à celle de l'actuel SCP-515. Elle aussi fût découverte dépourvue d'histoire personnelle et sans aucune relation avec qui que ce soit dans sa région de découverte, bien qu'elle ait vécu dans une petite communauté aux membres très proches. Après la réalisation de sa connexion avec SCP-515-1 et son arrivée entre les mains de la Fondation, un plâtre corporel immobilisant et un bris routinier des jambes, des bras et du cou furent utilisés pour empêcher le sujet de bouger ; il est toutefois connu qu'elle a réussi à s'échapper de son confinement tout comme le SCP-515 actuel, tous deux plâtrés, le bris des os majeurs permettant seulement de les ralentir lorsque de tels événements se produisaient. Cependant, le ██/██/19██, des complications dues à une paire de vertèbres fracturées se sont avérées fatales. Il fut remarqué que SCP-515-1 avait arrêté de se déplacer après cet événement, et au bout de plusieurs mois sans aucun changement la Fondation considéra le sujet comme clos.

Le ██/██/19██, l'avancée de SCP-515-1 repris. Une recherche approfondie permis de retrouver le sujet actuel au bout de vingt-deux jours ; il fut immédiatement mis en confinement et soumis à des procédures de confinement révisées pour empêcher tout bris de cou. SCP-515-1 s'est déplacé d'une distance totale de █████ km entre le début de la recherche et sa fin, et s'est déplacé d'environ ████ km au cours de son séjour à la Fondation.

En raison de l'avancée due à la respiration de SCP-515, la Fondation continue à dédier des ressources afin de trouver un moyen efficace de neutraliser la menace que présente l'impact potentiel de SCP-515-1.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License