SCP-511
notation: +3+x
basementcats.jpg
SCP-511 et deux SCP-511-1.

Objet # : SCP-511

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Lorsqu’une instance de SCP-511 est identifiée, la résidence affectée doit être placée en quarantaine et recevoir un numéro de Site.

Excepté une des entrées principales, tous les points d’accès possibles des sites abritant SCP-511 doivent être condamnés de manière permanente avec les matériaux de construction appropriés. L’entrée principale devra rester verrouillée en toutes circonstances. L’accès au Site est réservé aux membres de personnel de la Fondation possédant une autorisation écrite de Niveau 3 ou plus. Tous les Sites abritant SCP-511 doivent être équipés de matériel commandé à distance permettant une surveillance 24 heures sur 24 et un contrôle continuel du nombre de SCP-511-1 occupant le Site.

En toutes circonstances, un (1) membre du personnel de Classe D doit habiter dans le Site. Les membres du personnel assignés à cette tâche sont exemptés de l’élimination mensuelle durant la période de cette assignation. Les candidats doivent être exclusivement recrutés parmi des femmes ménopausées possédant une Évaluation Clinique de démence de 2 ou plus. (Note : à cause de la nature exclusive de ces critères, l’O5-█ a approuvé le recrutement dans des hospices locaux et/ou dans des maisons de retraite si nécessaire. Voir Incident I-511-11)

La population de SCP-511-1 à l’intérieur d’un Site doit rester comprise entre cinquante (50) et ███ individus. En dessous de ce seuil, des Felis domesticus adultes doivent être introduits sur le Site pour augmenter le niveau de population. Si la population excède ███ individus, l’excédent doit être immédiatement abattu. Tout SCP-511-1 trouvé hors du Site de confinement doit être euthanasié et ses restes, incinérés.

Toute matière biologique sortant du Site de confinement pour être testée doit être manipulée dans le respect des protocoles standards correspondant à un risque de contamination bactériologique de niveau 4. Tous les spécimens doivent être incinérés à la fin des tests. Avant d’entrer en contact avec quelque matière que ce soit venant du Site de confinement, les membres du personnel doivent être vaccinés contre la grippe, l’hépatite A, l’hépatite B, ████████, le tétanos, l’encéphalite à tiques, et ███████ ██████. Un examen médical complet est obligatoire deux fois par semaine pour les membres du personnel travaillant sur SCP-511.

Description : Les instances de SCP-511 apparaissent habituellement dans les constructions résidentielles possédant des fondations de béton ou de pierre comprenant un sous-sol ou un vide sanitaire. Les tentatives d’enlever SCP-511 d’une résidence de ce type se sont soldées par un échec (voir Interview 511-A).

SCP-511 est toujours associé à une colonie sauvage de Felis domesticus, des chats domestiques communs. Les membres de cette colonie sont appelés SCP-511-1.

SCP-511 est une masse de matière biologique de la forme d’un gros félin, possédant souvent des membres, des yeux, des bouches ou autres organes supplémentaires. Il est habituellement recouvert de poussière, de sang et de matière fécale, colorant sa fourrure en noir en dépit de son aspect normal (les tests ont montré que la fourrure de SCP-511 est en réalité un patchwork de plusieurs fourrures de chats, de couleurs, longueurs et motifs différents). La masse de SCP-511 varie de dix (10) à cinquante (50) kilos, proportionnellement au nombre de SCP-511-1 de la colonie associée. Les tissus constituant cette masse sont principalement des cadavres de SCP-511-1 morts, le reste étant constitué de petits rongeurs, de matières végétales, d’insectes et de larves d’insectes, de moisissure, et de [DONNEES SUPPRIMEES] humains. L’incorporation des tissus morts à SCP-511 ne semble pas ralentir le processus normal de décomposition. Plusieurs parties de SCP-511 se trouvent en général à des stades de biodégradation différents, certaines présentant juste une lividité cadavérique, d’autres une infestation d’insectes charognards actifs, et d’autres encore un début de liquéfaction des tissus. (Note : les chercheurs ont remarqué que SCP-511 émettait parfois un “ronronnement”. Les tests ont montré que ce bruit n’est pas produit par SCP-511, mais par des insectes, souvent des mouches, qui sont piégés dans sa masse.— Dr. A. ████)

SCP-511 préfère les espaces sombres au taux d’humidité élevé, comme les sous-sols et les vides sanitaires. Il fouille constamment les environs immédiats à la recherche de biomasse à incorporer à lui-même pour remplacer la matière qui s’est dégradée au delà de toute utilité mécanique.

Les exemplaires de SCP-511-1 ressemblent à des Felis domesticus ordinaires mais ayant été extrêmement négligés. Ils présentent un état de santé de 2 ou 1, quelle que soit la quantité de nourriture disponible. Des ulcères, des infections parasitaires, des tumeurs, ainsi que des infections virales et bactériennes sont courantes (les SCP-511-1 sont connus pour être porteurs d’un germe particulièrement virulent de ███████ ██████). Un SCP-511-1 typique n’a aucune envie de se nettoyer, et a une fourrure sale et éparse. Le lien entre la condition physique des SCP-511-1 et SCP-511 est encore mal compris, surtout lorsqu’il s’agit de savoir dans quelle mesure cet état est lié à l’influence de SCP-511 ou à des conditions de vie sous-optimales.

Des observateurs ont rapporté avoir vu un SCP-511-1 apporter de la biomasse à SCP-511 pour qu’elle y soit incorporée.

Addendum 1 : Rapport d’Incident de la faille de confinement du Site 511-█

Addendum 2: Interview de l’Agent ███████, survivant de la brèche de confinement du Site 511-47

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License