SCP-498
notation: +3+x
RT-800.jpg

Une photographie de SCP-498

Objet #: SCP-498

Classe: Sûr

Procédures de Confinement Spéciale : SCP-498 doit être contenu dans le bunker insonorisé placé au-dessous du Site ██, gardé par un minimum de deux membres de la sécurité préalablement équipés de casques anti-bruit en plus de l’équipement classique. L’insonorisation du bunker doit être en mesure de supprimer au moins 95% des bruits provenant de l’intérieur.

Un bras entièrement automatisé doit être utilisé pour actionner la touche ‘‘Reset’’ de SCP-498. Procédures de Confinement Secondaires : En cas de brèche de confinement, deux membres de classe D doivent être envoyés à l’intérieur du bunker avec une réserve de nourriture suffisante. Ils doivent être informés de la nature de SCP-498. Il leurs sera demandé d’alterner les phases de sommeil et d’enclencher la touche ‘‘Reset’’ jusqu’à ce que la brèche soit terminée. La surveillance du bunker doit s’effectuer par un enregistrement vidéo. Suite à l’incident I498-B, en cas de brèche de confinement, un agent de la sécurité doit être envoyé à l’intérieur du bunker pour assurer l’activation du bouton ‘‘Reset’’ jusqu’à ce que les procédures de sécurité soient rétablies.

Description: SCP-498 est un radio-réveil électronique de type Koway Brand RT-800 avec un écran LED jaune réglé sur le fuseau horaire U.S. Central. Lorsqu’elle est entendue par un sujet, l’alarme de SCP-498 induit chez le sujet un sentiment croissant de panique tant que le bouton ‘‘Reset’’ n’est pas enclenché. Cet effet empêche tout sujet dans les environs proche de SCP-0498 d’entrer dans une phase de sommeil reposant, même si des micro-siestes sont possibles. Aucune fonction ne semble opérationnelle hormis les boutons ‘’Reset’’ et ‘‘Snooze’’.

L’alarme se déclenche toutes les onze (11) minutes et le volume augmente de manière graduelle. Les tests ont défini le volume sonore de base à 30dB et celui-ci augmente de 4dB toutes les dix (10) secondes tant que le bouton ‘’Snooze’’ n’est pas pressé. Il n’existe aucune preuve que cette augmentation progressive du volume ne se stoppe d’elle-même ; un volume allant jusqu’à ███ dB a pu être enregistré avant que le bouton ‘‘Reset’’ ne soit activé. Les vagues sonores produites ont alors causé divers dommages structurels, des hémorragies internes et possiblement, des activités sismiques anormales.

Addendum 498-A: Révision des Procédures de Confinement. Voir Rapport d’Incident I498-B.

Rapport d’Incident I498-B:
██/██/██, Site ██, Bunker de Confinement ███

Suite à un dysfonctionnement du bras mécanique du bunker, les Procédures de Confinement Secondaires ont été mises en place. Deux classes D ont été envoyés dans le bunker en remplacement du bras mécanique. D-4112 et D-4113 sont à leur troisième jour de l’opération de confinement et une étude psychologique post-incident indique un sérieux manque de sommeil et une augmentation du stress à cause de leur exposition à SCP-498. Les deux membres de classe D ont été observés discuter entre eux pendant la durée de leur intervention, bien qu’il ait été impossible de définir la nature de leur conversation.

A 22:45:06, D-4113 active le bouton ‘Snooze’’.

22:56:39, D-4112 fait preuve d’agitation et effectue des signes en direction de SCP-498 et D-4113.

22:57:04, D-4113 adopte un comportement de plus en plus agressif. D-4112 tente de le calmer.

22:57:50, D-4112 s’approche de l’objet. D-4113 dégage D-4112. L’agent de sécurité prend conscience de la situation via le système d’enregistrement vidéo.

22:58:23, SCP-498 n’a toujours pas été réinitialisé. L’agent de sécurité décide d’intervenir.

2:58:45, D-4112 et D-4113 sont observés alors qu’ils se disputent, ce dernier se tient à côté de SCP-498. L’Agent de sécurité ███████ Wilson pénètre dans le bunker sans casque anti-bruit, en violation avec le Protocole de Confinement.

22:58:53, L’agent de sécurité entre en conflit avec les deux membres du personnel de classes D, il est supposé qu’il leur ordonne de réinitialiser l’objet.

22:59:0, D-4112 tente une nouvelle fois d’atteindre SCP-498 et D-4113 le frappe et le maîtrise.

22:59:12, l’agent de sécurité Wilson empoigne sa matraque et attaque D-4113
Note: D-4113 a été condamné pour le meurtre de son Commandant en Chef et de plusieurs camarades de section lors de son déploiement en Iraq.

22:59:24, D-4113 réplique et parvient à retirer sa matraque à l’Agent de sécurité Wilson avant de le maîtriser. Le second Agent de sécurité ██████ Thomas pénètre dans le bunker à son tour, équipé d’un casque anti-bruit et de son arme de poing.

22:59:29, l’agent Thomas saisit son arme de poing et tire deux fois, manquant par deux fois sa cible avant que D-4113 se rapproche de lui. Une rixe s’engage.

22:59:46, le casque anti-bruit de l’agent Thomas tombe à terre. Les deux sujets expriment des signe de fortes de douleurs, supposé dues à SCP-489. L’enregistrement vidéo vibre à cause de la pression acoustiques.

23:00:02 pm, l’agent Thomas parvient à s’écarter de D-4113 et dégaine son arme de poing. D-4113 est exécuté. L’agent Thomas s’échappe du bunker en verrouillant ses occupants et SCP-498 à l’intérieur. Malgré la rupture de ses tympans, il parvient à activer l’Alarme de Brèche de Confinement avant de s’évanouir.

22:01:56, l’enregistrement vidéo plante à cause de la pression acoustique.

22:25:58, dû à une brèche de confinement simultanée du Site██, les équipes d’interventions ne sont arrivées que 25 minutes après l’activation de l’alarme. Quand elles arrivèrent sur place, elles purent constater que D-4112 été parvenu à ramper vers SCP-498 et à le réinitialiser. Celui-ci fut découvert en alors qu’il appuyait de manière compulsive et frénétique sur le bouton’’Snooze’’, malgré l’explosion de ses tympans et de multiples hémorragies internes.

Rapport Post-Incident
Mise en place de nouvelles procédures de confinement spéciales. Les deux agents de sécurité ███████ Wilson et ██████ Thomas ont été diagnostiqués avec des ruptures de tympans provoquant la surdité. L’agent de sécurité Wilson a été hospitalisé à cause de grave saignement internes. Les deux agents ont été réassignés. Les saignements internes de D-4112 ont été soignés en remerciement de ses actions ayant permis d’éviter une brèche de confinement catastrophique et il fut exécuté sans encombres à la fin du mois.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License