SCP-496-FR
notation: +12+x
blank.png

Objet # : SCP-496-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les principales bases de données académiques ont été placées sous la surveillance d'un bot (I/O-ERUDIT) chargé d'alerter la Fondation en cas de toute altération des dates d'un article en ligne. Lorsqu'un Cas Zéro de SCP-496-FR est découvert, l'intégralité du foyer de contamination doit être immédiatement identifié et supprimé afin d'empêcher sa propagation. Lorsque cela est possible, une copie saine des articles supprimés doit être remise en ligne le plus rapidement possible.

À ce jour, six des huits Cas Zéro recensés étaient des articles publiés par la maison d'édition L'Éclat, soupçonnée d'entretenir des liens avec la Société Athée pour la Halte de l'Idéologie Religieuse. Ses articles font désormais l'objet d'une surveillance accrue, et toute publication en ligne est automatiquement interceptée.

Description : SCP-496-FR désigne un virus informatique se propageant sur diverses bases de données académiques hébergeant des articles scientifiques et universitaires, de préférence de nature historique ou archéologique. Depuis l'émergence de SCP-496-FR en 2019, onze bases de données infectées ont été repérées et sécurisées, parmi lesquelles le Directory of Open Access Journals (DOAJ), le Bielefeld Academic Search Engine (BASE) en Allemagne et le portail OpenEdition en France.

SCP-496-FR se propage à travers la bibliographie des articles contaminés, infectant tout autre article de référence hébergé en ligne de façon exponentielle. Les symptômes de SCP-496-FR se manifestant en quelques heures, chaque épidémie s'avère extrêmement virulente et nécessite une action immédiate une fois le Cas Zéro identifié.

Lorsqu'un article comportant des datations référencées selon la naissance de Jésus-Christ est contaminé par SCP-496-FR, son contenu sera altéré de façon à ce que son référentiel temporel devienne l'Ère Commune. Ainsi, toute datation "av. J.-C." sera altérée en "AEC" et "ap. J.-C." en "EC" — en anglais, les années "BC" seront altérées en "BCE", les années "AD" en "CE", etc.

Cette modification, initialement bénigne, est désignée comme étant le Stade 1 de SCP-496-FR. Sur le long terme, néanmoins, cette altération entraine des effets secondaires en cascade, listés ci-dessous.

Stade Temps d'incubation Symptômes
Premier 1 à 2 heures Transition forcée de l'ère chrétienne à l'ère commune.
Second 13 à 14 heures Altération des dates. Les dates citées commencent à varier, d'abord de quelques années, puis selon des écarts de plus en plus espacés.
Troisième 16 à 18 heures Altération du fond. Des erreurs factuelles commencent à apparaître dans le texte, allant d'incohérences minimes à des anachronismes de plus en plus évidents.
Quatrième 20 à 21 heures Altération de la conjugaison. Les temps utilisés dans le texte varient, le présent et le passé sont fréquemment interchangés et les temps du futur deviennent de plus en plus fréquents.
Cinquième 21 à 22 heures Altération de la langue. La langue utilisée dans le texte varie de façon disparate, privilégiant les langues mortes — y compris certains systèmes linguistiques gardés secrets par la Fondation.
Terminal 23 heures [DONNÉES SUPPRIMÉES] Effondrement total de la structure du texte.

Il est supposé que cette dégénérescence soit due au fait que la définition de l'ère commune se base elle-même sur l'ère chrétienne : SCP-496-FR détruisant son propre référentiel, sa cohérence interne s'effondre, entraînant avec elle le reste du texte.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License