SCP-491
notation: +1+x
blank.png

Objet # : SCP-491

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Un périmètre d'un kilomètre doit être maintenu autour de SCP-491 en toutes circonstances, dans le but d'empêcher toute embarcation d'être soumise aux effets de SCP-491. L'entrée doit en être fermée au personnel ayant un niveau d'accréditation inférieur au Niveau Deux. Tout intrus doit être interrogé afin d'établir ses intentions, puis se voir administrer des amnésiques de Classe B et être relâché à pas moins de vingt kilomètres de SCP-491.

Description : SCP-491 est un phare construit au début du 20ème siècle, situé à ████████████ ███, en Nouvelle Écosse. Le fond marin autour de SCP-491 est couvert de nombreuses épaves d'époques variées comprises entre 1923 et 1987.

La zone dans le périmètre de SCP-491 est sujette à des changements spontanés causés par des séismes mineurs (MW<3,5). Les altérations causées à la topographie sous-marine sont plus importantes qu'attendues pour des tremblements de terre de ces magnitudes. Ces séismes provoquent l'apparition de grands rochers ou de haut-fonds sur le trajet des embarcations en approche, les coulant inévitablement.

À des intervalles aléatoires, la lampe de SCP-491 s'active, produisant une lumière verte effectuant six révolutions pas minute. Sur tout secteur de la mer environnante illuminé par cette lumière, plusieurs bateaux se manifesteront, identiques aux vaisseaux reposant au fond de l'eau. Ces nouveaux bateaux conservent les mêmes dommages que leur version coulée, et commencent à prendre l'eau à un rythme plus lent que la normale. Les déplacements de l'eau enregistrés lors de tests ont prouvé l'existence physique de ces navires. Ces embarcations ne se maintiennent que pour de courtes périodes (t<2 s), en raison de la vitesse à laquelle la lampe de SCP-491 tourne sur elle-même.

L'intérieur de SCP-491 ne fait preuve d'aucun effet anormal, et est typique des phares construits à l'époque. La salle de la lanterne de SCP-491 contient une Lentille Mésoradiale de Fresnel éclairée par une Lampe Dalen. Priver la lampe de puissance électrique n'a pas d'effet sur l'activation de SCP-491. Toutes les tentatives de contenir la lumière produite par SCP-491 ont échoué. La lumière émise par SCP-491 est indépendante de l'état de la salle de la lanterne ; le retrait complet de tous les composants lumineux n'a pas empêché l'activation. La lumière émise par SCP-491 peut être détournée par des surfaces suffisamment réfléchissantes, tant que la lumière atteint la mer. Voir le Journal d'Incident 491-032 pour plus de détails sur les tentatives de focaliser la lumière de SCP-491 en une boucle continue.

Addendum 491-1 : Une interview du propriétaire originel de SCP-491, █████ Hanna, a été découverte dans les Archives de la Nouvelle Écosse par l'Agent █████████, qui la remit à la Fondation.

Préambule : L'enregistrement suivant est un extrait d'un hommage rendu dans les nouvelles locales à █████ Hanna, le propriétaire originel du phare, par Tyler Musuko.

<Début de l’enregistrement>

Musuko : Cette journée est certes marquée par un événement bien triste pour ████████████ ███. Tout récemment, un héros local, █████ Hanna, nous a quitté. Ancien skipper australien, le naufrage de son bateau sur un récif le força à prendre une retraite anticipée. Il alla de ville en ville, passant par Cape Elizabeth, avant de finalement poser ses valises, ici dans la belle ville de ████████████ ███, en Nouvelle Écosse. Nous nous rappellerons toujours ses vaillants efforts pour s'occuper du phare, sauvant un nombre incalculable de bateaux, peu importe le temps ou l'heure, de la mer traîtresse qui l'entourait. Il a donné sa vie la semaine dernière, plongeant dans les eaux glaciales pour sauver l'équipage du S.S. Kellar, menacé par les flots rocheux. Nous nous rappellerons toujours de son dévouement et son attention inlassables. Adieu, M. Hanna.

Addendum 491-2 : Le 25/03/████, le personnel de la Fondation envoya un petit navire sans équipage, le S.S. Greaver, dans la zone affectée. Un grand rocher jaillit immédiatement sur le chemin du S.S Greaver, ouvrant une longue déchirure dans son flanc et le coulant en moins de deux minutes. Durant l'événement "Lumière Verte" suivant, le S.S. Greaver se manifesta au-dessus de la localisation de son épave.

Addendum 491-3 : Enregistrement Audio 491-1 :

Préambule : À l'aide de plusieurs miroirs, le personnel de la Fondation réussit à focaliser la lumière produite par SCP-491 sur l'épave du S.S. Vancouver. Le vaisseau produit par SCP-491 fut abordé par le personnel de la Fondation.

<Début de l'Enregistrement Audio 491-1>

Agent Johnston : Ok, nous sommes à bord. Le bateau ne semble pas avoir quoi que ce soit d'anormal, pas de dégâts ou de déformations dus à l'eau. Je ne suis pas un expert, mais je dirait qu'il date… des années 30 ou 40 ? Très grandes portes, bateau d'immigration ?

Contrôle 491 : Nos enregistrements du S.S. Vancouver le confirment. Tentez de pénétrer à l'intérieur du bateau.

Agent Johnston : Reçu.

Agent Gold : Ces portes sont fermées et bloquées. Je ne peux pas les faire bouger. Nous allons essayer avec le pied-de-biche… Non, ça ne marche pas.

Agent Johnston : Essaie les Mâchoires de Survie.

À partir de ce moment, plusieurs voix peuvent être entendues depuis l'intérieur. Une seule est discernable par-dessus les eaux déchaînées.

Voix Non-Identifiée : Donne-moi ce seau !

Agent Gold : Nous sommes dans l- Attends ! Reste à distance.

Contrôle 491 : Agents, quel est votre statut ?

Agent Johnston : Contrôle, nous avons un danger biologique potentiel. La cale est occupée par l'équipage et les passagers d'origine, d'après l'apparence de leurs vêtements. Ils sont tous à des stades variés de décomposition, mais ils n'ont pas l'air de le remarquer. Une partie de l'équipage essaie de réparer la coque, les autres tentent de contenir les passagers à l'arrière.

Voix Non-Identifiée : Oh merci mon dieu, de l'aide. S'il vous plaît, pourriez-vous nous aider à reboucher ces trous ?

Agent Johnston : Les passagers nous ont vus, ils essaient de repousser l'équipage. L'un d'entre eux vient de- Contrôle, ils sont passés, nous nous replions. Gold ! Bouge !

Voix Non-Identifiée : Qu'est-ce que vous faites !? Nous devons sauver le navire, [SUPERFLU SUPPRIMÉ] ! Toi, donne-moi cette pompe ! Revenez là !

Il n'y a pas de dialogue audible pour une durée d'une minute, cependant des sons de lutte sont clairement audibles.

Agent Johnston : Contrôle, je suis sur le pont. L'Agent Gold vient de-

Toutes les pistes audio sont couvertes par un hurlement qui dure pendant environ trente secondes. Le hurlement peut être entendu sans émetteur-récepteur depuis le Contrôle 491, et toutes les transmissions radios furent interrompues pendant toute la durée du bruit.

En même temps que le hurlement, un séisme de magnitude 6,6 MW eut lieu, délogeant plusieurs des miroirs focalisant la lumière, qui cessa d'illuminer le S.S. Vancouver. Le contact radio avec les Agents Johnston et Gold fut perdu, et ceux-ci sont présumés morts.

Addendum 491-4 : Rapport d'Incident 491-2:

SCP Impliqué : SCP-491

Personnel Impliqué : Équipe affectée à SCP-491, Agent Davis

Date : 24/03/████

Localisation : ████████████ ███, Nouvelle Écosse

Description :

À la suite de l'incident enregistré dans l'Enregistrement Audio 491, le Personnel de la Fondation fut placé en alerte rouge pour l'événement "Lumière Verte" suivant. Plusieurs appareils radios réglés sur différentes fréquences furent placés tout autour de la zone, dans l'espoir que plus d'informations seraient transmises par les Agents perdus, sans résultats. À 02:32:47, la transmission radio suivante fut enregistrée à 160,3 MHz.

Voix Non-Identifiée : Nouvelle Écosse, ici le S.S. Vancouver. Toutes les réparations du navire ont été effectuées. Nous allons à présent accoster pour débarquer les passagers et les bagages.


Une série de miroirs fut rapidement construite autour de la lumière, afin de déplacer le rayon sur l'eau. L'opérateur du rayon trouva bientôt l'épave du S.S. Vancouver. La manifestation fut observée se mouvoir, bien qu'aucune perturbation de l'eau ne soit remarquée. Le nouveau S.S. Vancouver fut suivi alors qu'il approchait lentement d'un quai qui ne s'était pas manifesté auparavant. Le bateau accosta sans incident, l'équipage préparant avec succès le navire pour le départ, malgré la décomposition.

Une série de passagers s'avança suivant les membres de l'équipage, semblant originaire d'Europe de l'Est, dans le même état de décomposition que l'équipage. Les passagers furent observés s'arrêter de parler aux membres de l'équipage avant de ramasser leurs bagages. Bien que le rayon produit par le système de miroirs ne soit pas assez large pour éclairer tous les passagers, une procession pouvait être observée se déplaçant au long d'une bande de terre plate en direction du continent. Au-delà du rayon d'un demi-kilomètre, la lumière de SCP-491 cessait de faire apparaître les passagers.

Les Agents Johnston et Gold furent identifiés parmi les passagers. Les deux agents furent observés portant leur équipement d'excursion, radios comprises, mais toutes les tentatives de communiquer par radio ne reçurent aucune réponse, de même qu'ils ne répondirent pas aux tentatives de communications visuelles ou auditives. L'Agent Davis reçu l'instruction de tenter d'établir un contact physique avec les Agents Gold et Johnston et de les ramener. L'Agent Davis entra en contact physique avec l'Agent Gold à 00:39, au moment d'un tremblement de terre de magnitude 7,7, qui endommagea les miroirs et redirigea la lumière. Tous les passagers disparurent immédiatement, ainsi que les trois agents.

D'autres tentatives de secours sont actuellement suspendues, en attente de révision.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License