SCP-480-FR
notation: +12+x
blank.png

NOTE DE L'ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ DES INFORMATIONS ET ARCHIVES

padlock.png

Le document que vous consultez actuellement est obsolète et a été archivé pour la raison suivante : anomalie détruite, dénomination SCP-480-FR réattribuée.

Merci de consulter l'actuel fichier SCP-480-FR pour le rapport mis à jour. Descendre plus bas sans une accréditation spécifique de Niveau 4 causera une mort immédiate par usage d'un filigrane mémétique intégré approuvé par le Conseil O5.

— Élise Schaffner, Directrice, ASIA (FR)

Objet no : SCP-480-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-480-FR doit être gardé dans une cellule de confinement pour humanoïde standard dans l'Aile 8 du Site Aleph et entretenu selon les procédures de confinement pour humanoïdes standard.

Les visites sont interdites à SCP-480-FR jusqu'à la prise d'une décision par la CGPA et le Département des Anomalies Humanoïdes à son sujet.

[OBSOLÈTE]

Description : SCP-480-FR était le Dr Philipe Nasceau, chercheur de Classe C Niveau 2 au Département de Botanique. L'entité possédait la capacité de former à volonté des liens symbiotiques durables avec des espèces végétales anormales et non anormales en mêlant leur structure à sa propre matière organique.

Addendum 1 — Classification en tant qu'objet SCP

dji.png

Reclassification

Commission de Gestion du Personnel Anormal

Département de Justice Interne

dji.png

Par décision de la CGPA et du DJI,

À compter du 30 juin 2020,

Le Docteur Philipe Nasceau est destitué de son statut de membre du personnel de la Fondation SCP et sera désormais désigné comme SCP-480-FR en raison de son anomalie.

Note de Jurisprudence : De par la politique effective du Directeur Bruce Garrett, les individus anormaux se voient régulièrement accorder un statut particulier en tant que membres du personnel au sein du Site Aleph. Malgré cela, la direction générale des Ressources Humaines aimerait par la présente — et avec le soutien effectif des autorités judiciaires — rappeler que ceux-ci ne doivent pas être considérés légitimes à réclamer des traitements habituellement réservés aux êtres humains pour autant. Le respect est dû à ces entités et le règlement interne de la Fondation les protège de toute agression en échange d'une collaboration pacifique, mais il convient de garder à l'esprit qu'elles ne sont pas égales au personnel non anormal face aux procédures en place. Toute officialisation d'un tel statut impliquerait des risques de sécurité et problèmes d'organisation majeurs pour l'intégrité de la Fondation, et est à ce titre intolérable.

Nous remercions les membres du personnel normaux comme non anormaux de leur collaboration et espérons de leur part une compréhension réfléchie des raisons qui forcent cet état de fait.

— Juge Andréa de Broglie

Addendum 3 — Rapport du Dr Simon Glat

Site Aleph, 19 juillet 2020

À l'intention de la direction générale des Ressources Humaines,

Mon étude de terrain sur l'opinion générale et les relations sociales internes du Site Aleph est terminée dans le délai demandé. Vous recevrez bientôt le fichier complet avec les enregistrements d'entretien après quelques corrections et annotations supplémentaires de ma part. Cependant, je désirerais d'ores et déjà vous faire part de quelques inquiétudes de ma part.

L'affaire récente concernant SCP-480-FR a eu des répercussions très négatives sur l'opinion générale du personnel du Site Aleph vis-à-vis de l'administration de la Fondation. Beaucoup considèrent les faits reprochés à l'entité injustifiés voire relevant purement du domaine de l'hypothèse, avançant généralement pour seul argument en faveur de son innocence présumée la proximité entre membres du personnel au sein du site.

Le statut du personnel anormal est très particulier au sein de l'installation, les entités anormales ayant établi des liens de cordialité voire d'amitié avec le personnel normal et fréquentant les mêmes commodités et sections des lieux résidentiels et utilitaires (cafétérias, salles de pause, divertissements…). Seuls les dortoirs sont encore séparés de par leur différenciation architecturale ne laissant pas d’ambiguïté quant à la séparation. Chaque prise de position rigide et défavorable de l'administration à l'encontre du personnel anormal est très mal reçue par une bonne part des membres du personnel.

Si l'issue effective de ce jugement ne relève pas de mes attributions, je me vois forcé de recommander un geste diplomatique urgent pour faire remonter l'administration dans l'estime du personnel du Site Aleph, historiquement connu pour son passif de réticence à la collaboration intersites voire internationale. Sans verser dans la moindre conjecture pessimiste, il convient de rappeler les ressources à disposition du Site Aleph et la perte que constituerait un recul supplémentaire de collaboration de sa part, entravant la fluidité des procédures communes au-delà des limites de l'acceptable.

Étant toujours sur place, je peux en cas de réaction positive de votre part me proposer pour faire passer tout message nécessaire sous une forme pédagogique qui aura davantage de chances d'être acceptée de l'opinion.

— Dr Simon Glat

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License