SCP-480
notation: +1+x
emf.jpg

Chambre de confinement de SCP-480.

Objet # : SCP-480

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Le Site-415, situé à 142 km au Sud-Sud-Ouest de ██████, dans le Wyoming, aux États-Unis, a été construit à l'endroit de la récupération de SCP-480, et doit être utilisé exclusivement pour son confinement. SCP-480 doit être constamment surveillé en vu de signes indiquant un événement de fluctuation prochain.

SCP-480 est contenu dans une chambre d'observation standard Type-3 modernisée avec un système d'alarme rapide constitué d'un spectre de capteurs de radiations électromagnétiques. Les stations de travail ainsi que le personnel de recherche doivent être situés à une distance minimale de 25 m du centre observé de SCP-480. Dans le cas d'une probable expansion significative de la zone de SCP-480, un sujet de Classe-D doit être immédiatement préparé et sécurisé dans l'antichambre d'observation située à côté de l'unité de confinement primaire.

Addendum 28-MIKE : Pour répondre aux inquiétudes soulevées par le personnel de recherche, un système mémétique de mot de passe a été établi pour confirmer que les membres du personnel ne sont pas sous les effets de SCP-480. Tous les membres du personnel effectuant un déplacement au Site-415 doivent se soumettre aux protocoles mémétiques de confirmation de la réalité avant de signer le registre de sortie.

Description : SCP-480 est un champ électromagnétique localisé généré par une source invisible et pour l'heure inconnue, capable de provoquer des changements importants sur la conscience et la physiologie humaine.

chamber.jpg

Chambre d'observation avant introduction du sujet de test.

Bien que la taille et l'intensité du champ électromagnétique fluctuent constamment, SCP-480 occupe généralement un volume d'approximativement 450 m3 et est habituellement observé évoluer entre 2,4 T et 4,6 T. SCP-480 est cependant capable de considérablement se contracter et s'étendre ; il a été enregistré aux minimums de 38,1 µT et 18 m3, et aux valeurs maximales de 14,9 T et 792 m3. Bien qu'il soit probable à 62% que SCP-480 présente une fluctuation majeure même si aucun organisme sentient n'est présent dans la zone d'effet, ces événements peuvent survenir à n'importe quel moment, quels que soient les personnes ou matériels présent dans SCP-480.

Lorsqu'un organisme sentient est introduit dans la zone de SCP-480, il va subir des changements radicaux dans sa perception sensorielle et son activité mentale. Les sujets placés dans SCP-480 présentent un état mental similaire aux rêves durant le sommeil REM1, et deviennent pour la plupart insensibles aux stimuli extérieurs. Dans cet état, les sujets éprouvent la perception d'une période récurrente, soit un événement récent ou une période perçue comme étant dans un futur proche. Chaque répétition commence de la même manière ; par exemple, si un sujet se retrouve à conduire une voiture sur une section particulière d'autoroute au début d'une répétition, il se retrouvera toujours à entreprendre la même activité dans chacune des itérations suivantes. Cependant, des événements qui en découlent vont différer dans chaque scénario successif éprouvé par le sujet.

Chaque répétition éprouvée par ceux dans SCP-480 consiste en un événement ou une série d'événements causant des sensations accrues de crainte et/ou de terreur existentielles au sujet. Certaines répétitions se terminent par la mort perçue du sujet, alors que d'autres se concluent par une simple perte de conscience du sujet pour des raisons inconnues. Quelle que soit la façon dont la répétition se termine, le scénario éprouvé par le sujet redémarre exactement de la même manière. Les sujets ne semblent conserver aucun souvenir des précédentes répétitions. Pour une liste partielle des scénarii de répétitions connus, voir l'Addendum 480-3.

Les sujets vont éprouver les effets de SCP-480 tant qu'ils restent dans sa zone. À cause de la nature de l'influence de SCP-480, les sujets présentent des signes aigus et incessants de stress intense lorsqu'ils restent dans le champ électromagnétique, menant invariablement à des effets physiologiques délétères. Le retrait des individus affectés de SCP-480 a invariablement résulté en des hémorragies cérébrales spontanées chez les sujets (prenant généralement place dans le tronc cérébral), causant une mort cérébrale en quelques minutes.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License