SCP-470
notation: +2+x
cecomb%26w

SCP-470 avant classification SCP.

Objet #: SCP-470

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Aucun objet ni membre du personnel ne doit entrer ou sortir de SCP-470 ou de la zone de confinement extérieure sans l'approbation de la Direction du Site. Tout objet ou individu entrant dans SCP-470 doit être examiné avant et après le contact. Tout objet ou individu sortant de SCP-470 doit être confiné et examiné ; toute résistance à ce processus présentée par les objets ou le personnel en question peut être contrecarrée par tous les moyens jugés nécessaires par la Direction du Site.

Tout membre du personnel entrant dans SCP-470 doit être équipé d'un traqueur GPS à longue portée. Les membres du personnel entrant dans SCP-470 doivent rester en groupe d'au moins vingt (20) personnes en toutes circonstances. Si jamais ce groupe vient à être séparé, [DONNEES SUPPRIMEES], ou toute combinaison de ces états, l'ensemble du personnel doit immédiatement évacuer SCP-470.

Le personnel ou l'équipement perdu à l'intérieur de SCP-470 doit être déclaré "disparu" quarante-huit (48) heures après la perte de leur signal GPS. Le personnel ou l'équipement localisé après la perte du signal GPS doit être récupéré dès que possible. Lorsque le signal GPS [DONNEES SUPPRIMEES]

dining

Zone enregistrée le ██/██/████. S'est manifestée pendant trois semaines avant de "muter" avec l'équipe de reconnaissance B-11. Equipe listée comme disparue.

Description : SCP-470 est en apparence un vaste immeuble de bureaux abandonné à ████████, ███████. SCP-470 n'a pas eu de propriétaire déclaré depuis ████, date de son abandon suite à l'effondrement de l'entreprise ███████. Le bâtiment comporte sept (7) étages en comptant le sous-sol, et présente un degré de dégradation cohérent avec la date de son abandon.

SCP-470 semble être (ou contenir) une anomalie dimensionnelle, provoquant une "mutation" de ses pièces internes, qui deviennent régulièrement d'autres lieux ayant été abandonnés pendant de longues périodes. La capacité d'un lieu extérieur à apparaître à l'intérieur de SCP-470 semble se manifester après un minimum de vingt (20) à trente (30) ans sans observation, interaction ou habitation humaine. Cette anomalie semble limitée aux pièces de SCP-470, les couloirs restant généralement stables.

Les pièces de SCP-470 semblent exister simultanément à leur emplacement physique d'origine et à l'intérieur de SCP-470. Toutes les pièces semblent être des lieux fermés, tels que des hangars de stockage, des bureaux ou des ateliers abandonnés, aucun lieu extérieur tel qu'un terrain vague ou une aire de dépôt ne s'étant jamais manifesté à l'intérieur de SCP-470. Les pièces ainsi manifestées semblent être "coupées" de leur environnement d'origine, toutes les portes en dehors de la porte d'entrée donnant sur des murs de brique nue de la même conception que ceux constituant SCP-470.

Ces lieux semblent être instables, et sont susceptibles de "clignoter", cessant d'exister à l'intérieur de SCP-470 à des instants aléatoires, et cessant de se manifester pendant des durées aléatoires avant de se manifester de nouveau à l'intérieur de SCP-470. Tout objet se trouvant à l'intérieur d'une pièce lorsque celle-ci cesse de se manifester sera transporté avec la pièce à son emplacement physique d'origine. Ce processus marche également en sens inverse, tous les objets présents dans une pièce à l'origine étant présents lorsque celle-ci se manifeste à l'intérieur de SCP-470. La période de "clignotement" semble varier entre six (6) secondes et plusieurs années.

void

Dernière image de [DONNEES SUPPRIMEES]

Addendum : Il semble possible de retirer une pièce de la "rotation" des pièces se manifestant à l'intérieur de SCP-470 en augmentant le niveau d'observation et d'activité à l'intérieur de la pièce à son emplacement physique d'origine. Plus longtemps une zone se trouve privée d'observation ou d'activité, plus la "connexion" de celle-ci à SCP-470 se renforce. Initialement, les pièces manifestées ne sont capables de muter que lorsque aucun être humain n'est présent ou n'observe activement la zone. Après de plus longues périodes d'abandon, les pièces sont capables de muter lorsqu'elles contiennent jusqu'à quatorze (14) personnes.

Le danger principal présenté par SCP-470 réside dans le fait que certaines des pièces ne semblent pas être originaires de notre réalité, dimension, ou espace-temps. Certaines sont constituées de matériaux non-terrestres, ou contiennent des objets n'ayant aucun équivalent dans notre technologie actuelle. Par exemple [DONNEES SUPPRIMEES] organique à au moins 80%, les portions non organiques présentant des signes d'infestation. Notons également que quatre (4) "entités" transportées par des pièces manifestées à l'intérieur de SCP-470 ont échappé au confinement. Le "Sujet R", notamment, est en liberté à l'intérieur de SCP-470 lui-même, et est soupçonné d'être responsable de plusieurs des morts enregistrées à l'intérieur de SCP-470. Le bilan estimé des victimes de SCP-470 est de huit (8) membres du personnel, quarante-cinq (45) civils, et plusieurs centaines d'individus listés comme "disparus".

Plusieurs des morts et des disparitions de civils sont imputables à de jeunes individus "explorant" des zones urbaines abandonnées au moment où celles-ci se manifestent à l'intérieur de SCP-470, les piégeant dans la structure, se retrouvant dans une autre pièce mutée, [DONNEES SUPPRIMEES], ou d'autres dangers aléatoires pouvant se trouver à l'intérieur des pièces manifestées.

Auteur original: Dr GearsDr Gears
Source Originale: The SCP Foundation
Date: 04/02/2009
Lien: SCP-470

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License