SCP-4660
notation: +2+x
blank.png
SCP-4660-1.jpg

SCP-4660-1.

Objet # : SCP-4660

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-4660-1 doit être confiné dans SCP-4660-3, à l'intérieur d'une Chambre de Confinement pour Anomalie Mammalienne de Type S. La chambre doit être inspectée quotidiennement à la recherche de tentatives de briser le confinement. Cette chambre et la propriété sur laquelle SCP-4660-3 a été construit sont entretenues par le personnel du Site-64. SCP-4660-1 doit être nourri selon un emploi du temps approprié, et doit subir un examen physique de la part d'un vétérinaire chaque mois à la recherche de tout changement dans sa santé.

SCP-4660-2 doit recevoir une inspection quotidienne à la recherche de dommages non-autorisés. Toute tentative de retirer SCP-4660-2 a été définitivement suspendue.

Description : SCP-4660-1 est un spécimen femelle de Felis catus.1 SCP-4660-2 est un collier rose fabriqué à partir d'une fibre aramide encore non-identifiée, attaché autour du cou de SCP-4660-1. Une médaille en laiton sur laquelle sont gravés "Buttercup" et un numéro de téléphone est attachée à SCP-4660-2. SCP-4660-3 est une maison de plain-pied dans la banlieue de Portland, en Oregon.

Lorsque SCP-4660-1 décède ou s'éloigne de plus de 50 mètres de SCP-4660-3, il disparaît immédiatement et réapparaît dans le salon de SCP-4660-3, causant un pic détectable d'Élan d’Énergie Vitale.2 Toute blessure subie par SCP-4660-1 avant cet événement aura été guérie, sans aucune cicatrice ou autre traumatisme. SCP-4660-1 montre des signes de détresse lorsqu'il est à l'extérieur de SCP-4660-3 et tentera de rentrer dans le bâtiment. Si aucun moyen classique de rentrer n'est disponible, SCP-4660-1 a été observé utiliser des capacités anormales mineures3 ou causer sa propre mort afin de réussir à rentrer. À l'intérieur de SCP-4660-3, SCP-4660-1 se comporte de manière similaire aux autres membres non-anormaux de son espèce.

Les tentatives d'enlever SCP-4660-2 de SCP-4660-1 se sont révélées infructueuses. L'enlèvement de SCP-4660-2 causera la réapparition de SCP-4660-1 dans le salon de SCP-4660-3 avec SCP-4660-2 autour de son cou. Tout dommage subi par SCP-4660-2 qui compromet sévèrement son intégrité ou retire SCP-4660-2 du cou de SCP-4660-1 causera de même la disparition de SCP-4660-1 et sa réapparition à l'intérieur de SCP-4660-3. Les tests sur une longue période de temps visant à retirer SCP-4660-2 du cou de SCP-4660-1 sont actuellement en cours. Les tests sur une longue période de temps visant à retirer SCP-4660-2 du cou de SCP-4660-1 ont été suspendus sur ordre du Comité d'Éthique.

Le numéro de téléphone figurant sur la médaille de SCP-4660-2 n'est actuellement pas attribué. Les archives téléphoniques locales indiquent que le numéro est une ancienne ligne fixe de SCP-4660-3. Les tentatives de contacter les anciens propriétaires de SCP-4660-3 sont en cours. À l'heure de l'écriture de ce rapport, aucun des anciens propriétaires n'a pu être localisé par les agents de la Fondation, à l'exception des plus récents résidents de SCP-4660-3.

Découverte : SCP-4660 fut découvert le 31 septembre 2017, à la suite de la détection de multiples pics d'Élan d’Énergie Vitale à proximité de SCP-4660-3. Une enquête des membres de la FIM Tau-51 ("Rixe Urbaine") a mené à la découverte des propriétés de SCP-4660-1 et de SCP-4660-2.

Addendum : Journal d'Interrogation 4660-01

Interrogé : Jayden Coles

Interrogateur : Agent Beatrice Ross

Avant-propos : L'interview ci-dessous a été conduite dans SCP-4660-3 le 1er octobre 2017, suite à la découverte de SCP-4660-1 après qu'il a fait démonstration de ses capacités en étant percuté par une voiture. L'Agent Ross fut sélectionné pour mener l'interrogatoire en raison de son expérience en tant que thaumaturge permanent de la FIM Tau-51. Jayden Coles est l'ancien propriétaire de SCP-4660-3. SCP-4660-1 était présent lors de l'interview en raison de l'incapacité du personnel de la Fondation de le faire sortir de SCP-4660-3.

<Début de l'Enregistrement>

Ross : Bonjour, M. Coles. Je suis l'Agent Ross. Mes collègues et moi vous laisserons bientôt tranquilles. J'ai juste quelques questions à vous poser au sujet de votre chat.

Coles : Ce n'est pas mon chat.

Ross : Pardon ?

Coles : Buttercup n'est pas mon chat. Mon mari et moi y sommes mortellement allergiques. Apparemment, il hante cet endroit depuis maintenant des années. La plupart des anciens propriétaires étaient contents de l'accueillir. C'est un chat très câlin. Mais vous savez, mortellement allergiques.

Coles hausse les épaules.

Coles : Vous allez l'emmener loin d'ici ?

Ross : Il est très probable que nous le devions, oui.

Coles : Tant mieux. Il est à vous.

Ross : Vous êtes très rapide à vous en débarrasser.

Coles : Pouvez-vous m'en vouloir ? Il n'arrête pas d'essayer d'entrer à l'intérieur de notre maison. On l'entend miauler à l'extérieur pendant des heures et des heures, s'arrêter soudainement et puis apparaître dans notre salon comme une espèce d'Houdini. Je l'ai vu se jeter sous les roues de voitures, se faire déchiqueter par un coyote et ronger des trous dans la porte du garage. Ça me fout la frousse. Il y a deux semaines, il s'est jeté à travers la fenêtre du deuxième étage. C'était de nouvelles vitres. Un chat ne devrait pas pouvoir faire ça. Pour être honnête avec vous, je ne pense pas que ça soit encore un chat. Je veux dire, regardez.

Coles traverse la pièce, prend SCP-4660-1 et le jette contre le mur. Un craquement audible est entendu à l'impact. SCP-4660-1 disparaît immédiatement et réapparaît au centre du salon de SCP-4660-3.

Ross : Putain ! Vous avez pété un câble ?!

Coles : Regardez. Comme neuf.

SCP-4660-1 semble indemne. SCP-4660-1 regarde brièvement Coles, puis se dirige vers un coin de la pièce avant de s'allonger. Ross prend des notes puis reprend l'interrogatoire.

Ross : À votre avis, qu'est-ce que c'est ?

Coles : Je ne sais pas. J'aimerais juste qu'il arrête de revenir. Ou au moins qu'il ne soit pas aussi collant. Ça rendrait les choses plus faciles. Je l'ai personnellement vu mourir neuf fois ces six derniers mois…

Coles soupire.

Coles : Écoutez, si vous pouvez arrêter ça, je vous en prie. Eh, nous sommes même prêts à vous vendre la maison si vous voulez. Mon mari et moi voulons juste nous éloigner le plus possible de ce truc.

<Fin de l'Enregistrement>

Le 10/03/2017, la propriété sur laquelle est construit SCP-4660-3 a été achetée à ses anciens propriétaires et convertie en site satellite, tout en maintenant l'apparence d'une maison civile. La surveillance de Jayden Coles et de sa famille a été mise en place.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License