SCP-4554
notation: +6+x

Objet # : SCP-4554

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-4554 doit être stocké dans un coffre standard dans l'aile pour objets anormaux du Site-34. L'accès est restreint aux membres du personnel de Niveau 2 et plus, avec autorisation de tests libres. Pas plus de 1 litre de SCP-4554-1 ne doit être consommé par personne par jour. Les tests doivent avoir lieu durant la journée dans la zone de test extérieure 34-4554-A, une cour fermée adjacente au Site-34.

Description : SCP-4554 est une machine à café automatique noire n'appartenant à aucune marque et ayant été sujette à de nombreuses modifications de natures variables. Celles-ci incluent :

  • Le filtre a été remplacé par un ensemble de lentilles en quartz complexes, maintenues ensemble par des supports en alliage aluminium-laiton et électrum.
  • Le réservoir a été remplacé par des tuyaux en cuivre, et est réfrigéré à environ -20 degrés Celsius par des moyens inconnus.
  • La plaque de chauffe a été remplacée par une plaque en granite. La retirer ne provoque aucun changement dans l'effet de SCP-4554.
  • Le chauffeur est non-fonctionnel, dû à de grandes modifications dans l'électronique interne. L'effet est inconnu, mais est nécessaire pour la création de SCP-4554-1.

Liste raccourcie par brièveté.

Lors de l'allumage et de l'activation de SCP-4554, l'intensité lumineuse moyenne directement au-dessus de SCP-4554 augmentera d'environ 50 lumens. Après une période d'exactement 500 secondes, la carafe de 1,5 litre commencera à se remplir d'un liquide orange pâle désigné SCP-4554-1. Les tentatives de déterminer la source de SCP-4554-1 à l'intérieur de SCP-4554 ont échoué jusque là. Lorsque la carafe est remplie, SCP-4554 se désactivera totalement, et SCP-4554-1 pourra être versé comme un liquide dans n'importe quel conteneur adapté. SCP-4554-1 se manifestera uniquement si SCP-4554 est directement exposé à la lumière du soleil.

SCP-4554-1 émet en permanence de la lumière à faible niveau (approx. 10 lumens) et agit comme un fluide à faible viscosité. SCP-4554-1 a une densité de 2 kg/m3, et est entièrement opaque. SCP-4554-1 peut être consommé par des humains sans effets négatifs. Les sujets qui consomment SCP-4554-1 rapportent une humeur améliorée ; de plus amples recherches révélèrent que les sujets présentent des niveaux de vitamine D grandement augmentés, et aucune trace de SCP-4554-1. De plus, les sujets souffrant de psoriasis ou de maladies de peau similaires montrèrent un soulagement immédiat des symptômes dès la consommation de SCP-4554-1. SCP-4554-1 ne possède physiquement pas d'odeur ; cependant, les sujets à proximité d'un échantillon rapporteront une odeur d'oranges chauffées. Il n'a pas encore été prouvé de manière concluante s'il s'agit d'une propriété de SCP-4554-1, ou simplement d'un effet placebo.

La consommation de plus de 1 litre de SCP-4554-1 est dangereuse dans la plupart des cas, résultant en une hypercalcémie par overdose de vitamine D, et causant des dommages à la peau, aux yeux et au système immunitaire similaires à ceux d'une exposition prolongée au soleil. Cet effet est entièrement cohérent avec les effets normaux d'un coup de soleil etc, malgré les causes grandement différentes. Il reste à déterminer comment cela est possible sans causer de dommages disproportionnés aux organes internes.

Addenda :

Le 08/11/20██, la Force d'Intervention Mobile Lambda-14 ("Les Inspecteurs Une Étoile") effectua un raid sur un lieu d'intérêt détenu et utilisé par Les Restaurants Ambrose (GdI-116) et récupéra plusieurs objets anormaux. SCP-4554 se trouvait parmi ces objets récupérés, ainsi que 14 litres de SCP-4554-1. Les documents récupérés lors du même raid indiquent l'existence d'autres instances de SCP-4554, et le groupe possède certains moyens permettant d'en produire au besoin. Avant le raid, et actuellement à d'autres lieux, SCP-4554-1 était vendu comme un breuvage aux consommateurs du restaurant. D'autres anomalies utilisées de la même façon doivent encore être récupérées.

Le 23/02/20██, trois litres de SCP-4554-1 furent distribués à plusieurs chercheurs pour des tests. Il fut découvert que SCP-4554-1 est constitué majoritairement d'électrons presque stationnaires. Sous une micro-caméra, il fut observé que, périodiquement, ces électrons se convertissent spontanément en photons d'une longueur d'onde de 587nm, et se déplacent d'environ 20 micromètres. Après ingestion par une souris de laboratoire, tous les électrons subirent ce processus de conversion, et SCP-4554-1 se dispersa. La coloration du pseudo-liquide est due à ce processus, cependant il n'existe actuellement aucune théorie fonctionnelle pour expliquer la réalisation de ce processus. Ce processus, bien que mal compris, n'a jamais été appliqué aux instances de SCP-2022 avec succès, et il doit donc être présumé que le processus pour capturer la lumière du soleil est différent.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License