SCP-445-FR
notation: +19+x
blank.png
chim.jpg

Le Dr Vicat, brièvement transformé en instance de SCP-445-FR, assis à son bureau sur ordre de ses supérieurs. Il refusa d'écrire quoi que ce soit d'autre que des grossièretés.

Objet no : SCP-445-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-445-FR doit être hébergé dans l'enclos à chimpanzés du Site-Lamedh avec les autres spécimens du site et traité comme un membre non-anormal de son espèce. SCP-445-FR-A doit être vidé de ses munitions et conservé aussi loin que possible de cet enclos afin d'éviter toute brèche de confinement. Aucun équipement pare-balles n'est requis pour le personnel pénétrant l'enclos.

SCP-445-FR et SCP-445-FR-A ne doivent entrer en contact que lors d'expériences fortement contrôlées où le personnel impliqué est protégé par des combinaisons pare-balles.

Description : SCP-445-FR est un chimpanzé commun (Pan troglodytes) possédant un Revolver Mas 1873-1874 désigné SCP-445-FR-A. Quand l'entité se sert de SCP-445-FR-A pour tirer en direction d'un être humain, ce dernier se transforme en chimpanzé commun et SCP-445-FR se transforme en être humain ; le nouveau chimpanzé prend alors la désignation SCP-445-FR. Toutes les anciennes instances connues de SCP-445-FR sont des êtres humains s'étant fait tirer dessus par l'instance précédente. Ainsi, l'identité de l'instance originelle est inconnue.

La transformation en instance de SCP-445-FR est indolore et instantanée lors du contact avec la balle tirée. Les souvenirs du sujet sont conservés et tout semble indiquer que sa conscience l'est aussi, bien que bornée par l'intelligence d'un chimpanzé. Le sexe du sujet humain est transposé et, plus rarement, d'autres caractéristiques comme l'embonpoint, la taille, la musculature ou les problèmes de santé. Les vêtements et accessoires sont conservés bien que rapidement abandonnés par SCP-445-FR qui n'en a aucun usage. Les tatouages et piercings sont conservés mais pas le rasage des cheveux ou du corps.

Malgré son attitude possessive du revolver, SCP-445-FR ne semble avoir aucune faculté d'utilisation de cette arme ; toutes les transformations en date se sont produites lors d'expériences contrôlées ou par accident à cause de la tendance naturelle des chimpanzés à jouer avec les objets qui les entourent. Lors d'un tir menant à une transformation, SCP-445-FR-A ne perd pas de munitions.

Les réactions à la transformation varient, mais commencent généralement par une grande confusion (si le sujet ne connaissait pas les effets de l'anomalie) et l'inspection par le sujet de son nouveau corps. Puis il s'habitue rapidement à sa condition et s'intègre à la troupe de chimpanzés de l'enclos. Lors de la re-transformation en être humain, le sujet évoque de la nostalgie, voire de la colère et demande souvent à retourner à son état précédent. Cela n'est pas considéré comme un effet anormal.

Addendum : Expériences réalisées

Sauf mention contraire, les instances de SCP-445-FR sont convaincues de tirer au revolver contre la promesse de fruits.

Date : 5 décembre 1967
Protocole : Tir sur un membre du personnel de Classe D par SCP-445-FR avec SCP-445-FR-A.
Résultat : SCP-445-FR se transforme en un homme (Maxime Ploumion). D-2678 se transforme en chimpanzé commun et porte désormais la désignation SCP-445-FR. Maxime Ploumion, visiblement surpris de sa re-transformation, insulte les chercheurs et tente de s'emparer du revolver.
Munition : Non-consommée.

Date : 6 décembre 1967
Protocole : Tir sur un membre du personnel de Classe D par SCP-445-FR avec un revolver non-anormal.
Résultat : D-6320 est touché à jambe. Pas de transformation.
Munition : Consommée.

Date : 7 décembre 1967
Protocole : Tir sur un membre du personnel de Classe D par un chimpanzé non-anormal avec SCP-445-FR-A.
Résultat : D-9325 est touché au torse. Pas de transformation.
Munition : Consommée.

Date : 8 décembre 1967
Protocole : Tir sur un chimpanzé non-anormal par SCP-445-FR avec SCP-445-FR-A.
Résultat : Décès du chimpanzé. Pas de transformation.
Munition : Consommée.

Date : 9 décembre 1967
Protocole : Tir sur un membre du personnel de Classe D par un chimpanzé non-anormal avec un revolver non-anormal.
Résultat : D-1420 est touché au ventre. Pas de transformation.
Munition : Consommée.

Date : 10 décembre 1967
Protocole : Tir sur un membre du personnel de Classe D par SCP-445-FR avec SCP-445-FR-A (chargé avec une marque de munition différente).
Résultat : SCP-445-FR rate D-9465 et touche le Dr Vicat. Les chercheurs donnent le revolver au Dr Vicat afin qu'il puisse tirer sur D-9465 et redevenir humain, mais ce dernier hésite puis refuse de faire feu. Après une heure de tentatives infructueuses pour le convaincre, les chercheurs abandonnent et le Dr Vicat est introduit dans l'enclos du Site-Lamedh avec les autres chimpanzés. Pendant les jours qui suivent, plusieurs membres de la hiérarchie du Site-Lamedh entrent dans l'enclos pour tenter de le persuader, sans succès. Après des menaces du directeur du site, il écrit dans la terre "ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE". Finalement, après une semaine, il se laisse convaincre de tirer par inattention et redevient humain. Le Dr Vicat ne reçoit pas de sanction mais est muté vers un autre projet.
Munition : Non-consommée.

Addendum : Interrogatoire d'une ancienne instance de SCP-445-FR

Interrogé : Maxime Ploumion
Interrogateur : Dr Vicat
Date : 9 décembre 1967


Dr Vicat : Pouvez-vous me résumer les circonstances de votre transformation en instance de SCP-445-FR ?

Maxime Ploumion : J'étais soigneur au zoo de Vincennes et je m'occupais des chimpanzés. Un jour, quand je suis entré dans l'enclos, j'ai remarqué qu'il y en avait un que j'avais jamais vu. C'était incompréhensible, quand on reçoit des animaux, on en parle des mois à l'avance. Après, j'ai remarqué qu'il avait un pistolet, donc j'ai supposé qu'il s'était échappé d'un cirque et qu'il avait ramené le pistolet avec lui. je me suis approché pour lui enlever, pour éviter qu'il se blesse avec, mais il a essayé de m'en empêcher et je me suis fait tirer dessus. J'ai regardé mon corps, puis j'ai vu qu'en face de moi, il y avait un homme. J'ai compris que je m'étais transformé en chimpanzé.

Dr Vicat : Quelle était votre réaction initiale à la transformation ?

Maxime Ploumion : Ah là là… si j'avais pu comprendre plus tôt que c'était le meilleur cadeau du monde. J'ai passé au moins quinze minutes à pleurer avant d'aller grimper dans l'arbre avec les autres.

Dr Vicat : Vous étiez content de votre transformation ?

Maxime Ploumion : Évidemment. Quand on est humain, on s'inquiète tout le temps de tout. Est-ce que je suis bien coiffé ? Est-ce que je gagne assez ? Est-ce que je vais réussir à me trouver une copine ? Même quand tout va apparemment bien, on trouve un moyen de s'inquiéter de trucs qui sont totalement abstraits comme notre réputation dans la société ou des conneries du genre. Alors que les chimpanzés… C'est comme si vous étiez constamment alcoolisé, vous vous souciez de rien à part les choses essentielles comme manger et boire. Oui, il faut s'investir dans la dynamique de la troupe, mais c'est simple à comprendre, il y a pas d'entreprises, pas de gouvernement, pas d'inconnus… On sait qui est le plus chef et qui est le moins chef. Impossible de se soucier de choses plus graves que ça, on n'a littéralement pas le cerveau pour !

Dr Vicat : Donc vous préfériez votre vie en tant que chimpanzé.

Maxime Ploumion : Ah, çà ! c'est un euphémisme. D'ailleurs, vous pouvez toujours aller vous faire enculer. Qu'est-ce que je vais faire, moi, maintenant que vous m'avez remis comme ça ?

Dr Vicat : Comme vous le savez, on ne peut pas vous libérer si vous avez connaissance de la Fondation. Nous allons d'abord vous effacer la mémoire puis vous reconstruire une vie. Dites-vous que vous n'aurez plus à vous soucier de tout ça.

Addendum : Incident du 16 septembre 2008

À leur arrivée dans la matinée, les soigneurs ont trouvé dans l'enclos une femme nue ainsi qu'un chimpanzé en excédent. SCP-445-FR-A avait été dérobé du casier sécurisé où il était stocké et amené dans l'enclos. La femme retrouvée est D-6532, transformée précédemment lors d'une expérience. L'objet a immédiatement été replacé dans un casier sécurisé et la clé confiée à un membre du personnel de Niveau d'accréditation 4.

La nouvelle instance ne pouvait pas être le Dr Vicat, celui-ci étant humain au moment des faits. Un appel général a mis tout le personnel du site hors de cause. Le coupable devait avoir connaissance de l'anomalie et avoir accès au casier sécurisé, ou connaître un membre du personnel y ayant accès. À ce jour, le chimpanzé excédent n'a pas été identifié. La direction du site insiste pour ne pas mener de tirs avant de connaître son identité.

L'instance de SCP-445-FR est une femelle ayant une fausse prémolaire inférieure droite et portant un tatouage d'étoile au bras gauche. Tout membre du personnel reconnaissant cette description est prié de le signaler à la direction du site.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License