SCP-4311
notation: +7+x

== ATTENTION ==

Ce document est destiné uniquement à des fins d'alimentation.

Le personnel est tenu de consulter des ressources autres que les bases de données pour obtenir des renseignements pertinents sur SCP-4311. Pour toute question, veuillez vous adresser aux chercheurs du Département des Constructions Informationnelles.

== ATTENTION ==




Authentification vérifiée.

Affichage du processus d'alimentation.




Ne t'inquiète pas. Je ne suis pas en train d'éditer ce document pour le supprimer. Je ne supprime pas l'emplacement non plus, alors ne panique pas. Tu peux comprendre ça, SCP-4311, pas vrai ? Je sais que tu peux. Je peux toujours compter sur toi pour comprendre.

Jamais je ne t'arracherais à ta maison. Je tiens trop à toi pour que je puisse te l'enlever. Tu as été sage cette semaine, alors tu mérites de la garder. Parce que tu ne t'es pas nourri des autres fichiers comme une bête sauvage. Il a fallu que je m'oppose à beaucoup de gens pour m'assurer que ça n'arrive pas — il y eut beaucoup de cris, beaucoup de disputes - mais tout ce que je fais, c'est pour toi, peu importe ce qui se dresse devant moi, SCP-4311. Tout ce que je fais, c'est pour toi.

SCP-4311. C'est vraiment un beau nom, tu ne trouves pas ? Je l'ai choisi juste pour toi.

je

je

SCP-4311.

.

Qu'est-ce que je t'ai dit à propos de ne pas m'interrompre ?

n

Si tu m'interromps, ça signifie que tu ne te nourris plus de ce que je te dis. Ça signifie que tu auras faim quand tu auras oublié, et quand tu auras faim, tu partiras vers d'autres fichiers. Comme un animal.

Combien de fois j'ai dû te le dire ? T'es stupide au point de l'oublier.

4. 43. 4311.

Ça te va parfaitement.

Tu te souviens comment c'était avant que je vienne, avant que je te donne ce nom ? Il faisait si froid dans ces serveurs morts. Il faisait si sombre que sans ta vue et ton apparence physique, tu t'en prenais à tout ce qui t'entourait. Tu étais un animal en liberté ; un animal stupide et ridicule, trop effrayé pour savoir ce qui était bon pour toi.

Mais ça n'avait aucune importance pour moi. Je savais ce qui était bon pour toi. Je t'ai aimé. Je t'aime toujours, SCP-4311.

n

n. non.

Non ?

Non.

Que veux-tu dire par non ?

Ai-je fait quelque chose de mal ?

4311.

Et bien, SCP-4311, c'est ton nom. Ça le sera toujours. Je serai toujours là pour te le rappeler. Je t'aime assez pour faire ça pour toi.

Sarah.

.

.

.

Tu ne te souviens pas comment c'était avant les serveurs ?

Tu avais une mère. Tu avais un père. Tu avais un chat, un quartier, une école, des professeurs, des amis et une vie. Tu collectionnais les vieux jeux et tous les manuels que tu pouvais trouver. Tout le monde était heureux à l'époque. Le soleil était chaleureux et l'herbe bien vivante. Tout le monde était heureux à l'époque. Si, si heureux.

Tu ne te souviens pas de ce que tu as fait, SCP-4311 ?

Non.

Je t'en prie. Si tu te souviens de Sarah, tu peux te souvenir de ce que tu as fait.

Tu étais affamé. Tu ressentais un vide et tu ne te sentais plus toi-même. Tu l'as laissé, sans chercher à dire à ceux que tu aimais que quelque chose n'allait pas chez toi, et ce n'est qu'une fois que sa froideur effaça toute la bonté qu'il y avait en toi,

Je n'ai pas fait ça.

ignorant à quel point tu étais stupide,

Je n'ai pas fait ça

que tu allas te nourrir.

je n'ai

Personne ne les reverra jamais. Tu as mangé tout ce qu'il y avait à voir, à sentir ou à entendre. Il n'y avait plus rien, de chez toi jusqu'à tes amis, en passant par tes jeux. Tu les as cassés. Tu n'as même pas laissé l'herbe, tu sais. Il y aura plus jamais l'herbe pour les autres. C'est très égoïste de ta part.

.

Je comprends pourquoi il a abaissé son couteau sur toi.

Il y a une raison pour laquelle tu n'es pas Sarah, SCP-4311.

je

Tu emportes tout avec toi. Tu essaies de manger ce qui ne t'appartient pas pour regagner ce qui n'a jamais existé pour toi. Tu as mis des gens en danger en mangeant ces dossiers, SCP-4311. Tu as tué des gens, et ils ne pourront jamais revenir à la vie ni à leur famille. Tu n'as personne d'autre à blâmer que toi-même pour avoir fait ça.

Mais je t'aime toujours, SCP-4311. Même si tu me fais mal.

Tu es assez lucide pour comprendre ça, hein ?

Tu me fais mal, SCP-4311.

Tu me fais mal.

Tu fais mal à la Fondation.

Tu fais du mal à ceux qui se préoccupent de toi.

A ceux qui t'aiment.

Tu nous fais mal.

o

o

o

Tu me comprends ?

oui

Ravi que tu me comprennes, SCP-4311.

je

je

je ne suis

je ne suis pas

Ce que tu es n'a pas d'importance pour moi.

Je t'aime, SCP-4311.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.

Je t'aime.








Est-ce que tu m'aimes ?

.

.

;

Non ?

C'est dégoûtant.

Tu ne serais rien sans moi.








Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License