SCP-4296
notation: +1+x
blank.png

Objet # : SCP-4296

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-4296 doit être confiné dans une pièce du Site-██. Cette pièce doit être gardée par deux membres du personnel de sécurité. Toute instruction supplémentaire quant à SCP-4296 sera donnée par le Dr Henry Woods du Département de Pataphysique.

Des tests incluant SCP-4296 doivent avoir lieu une fois par jour avec l'accord du Docteur ███.

Description : SCP-4296 est une entité ressemblant à un humanoïde mâle nu, de couleur rouge et mesurant six mètres de long. Les membres de SCP-4296 sont fusionnés avec son corps, raison pour laquelle l'entité demeure en position fœtale depuis sa récupération à [DONNÉES SUPPRIMÉES].

SCP-4296 ne réagit à aucun phénomène à l'exception de la souffrance humaine ayant lieu dans son environnement proche, à laquelle il répondra en frissonnant et gémissant d'une voix aiguë. SCP-4296 semble préférer les blessures physiques et la torture à la détresse mentale et émotionnelle - bien qu'il y réponde aussi - mais ne répondra à aucune souffrance humaine causant la mort de l'humain en question.

Si SCP-4296 ne reçoit pas au moins un exemple de souffrance humaine par jour, il quittera son emplacement physique et métaphysique actuel et se manifestera à l'endroit le plus proche auquel de la souffrance humaine est observable. SCP-4296 s'est avéré capable de voyage physique, métaphysique et pataphysique, apparaissant à des lieux physiques, dans des rêves et même dans des récits tels que des films ou des émissions de télévisions à ces occasions.


Journal de test 4296-1 :

Participants au Test : Officier de Sécurité ██████, D-████
Stimulus : L'Officier de Sécurité ██████ et D-████ pénètrent dans la chambre de test. À l'aide d'une scie, l'Officier de Sécurité ██████ démembre de façon non-létale et décapite D-████ pendant trois heures, l'éparpillant dans la chambre de test. Les enregistrements indiquent que D-██████ est éveillé et conscient durant le processus.

Une fois D-████ soigneusement démembré, l'Officier de Sécurité ██████ arrache sa propre colonne vertébrale et se pend avec à une lampe proche. L'Officier de Sécurité ██████ est toujours vivant et au même endroit à l'heure de l'écriture de ces lignes.

Résultats: SCP-4296 frissonne et gémit.

Journal de test 4296-2 :

Participants au test : Docteur ████-███
Stimulus : Le Docteur ████-███ pénètre dans la chambre de test en tirant derrière lui un hachoir à viande industriel. Une fois le hachoir à viande placé de façon sécurisée au centre de la pièce, le Docteur ████-███ alimente sans enthousiasme ledit hachoir avec son propre corps pendant approximativement trente minutes, ressortant sous la forme d'un tas de diverses viscères frétillantes.

Résultats : SCP-4296 frissonne et gémit.

Journal de test 4296-3 :

Participants au test : Chercheur Junior ████████, Chercheur Senior ██████, Chercheuse Senior ██
Stimulus : Tous les participants pénètrent dans la chambre et s’assoient en cercle autour de SCP-4296. À mains nues, le Chercheur Junior ████████ et le Chercheur Senior ██████ ouvrent leurs cages thoraciques et retirent leurs cœurs et poumons, les plaçant au sol devant eux. Pendant qu'ils crient comme attendu, la Chercheuse Senior ██ essaye de résister et ne pas extraire ses propres organes internes, mais en est évidemment incapable. Une fois tous les organes internes retirés, les participants au test frappent à plusieurs reprises leurs têtes contre le sol jusqu'à ce qu'ils ne soient plus capables d'aucun mouvement à part de convulser sur le sol.

Résultats : SCP-4296 frissonne et gémit.

Journal de test 4296-4 :

Participants au test : D-████
Stimulus : D-████ pénètre dans la chambre de test. Sa tête explose alors. Suite à cela, D-████ se roule au sol, agrippant son moignon. Il effectue toujours cette action actuellement.

Résultats : SCP-4296 frissonne et gémit.

Journal de test 4296-5 :

Participants au test : Tous le personnel du Site-██, à l'exception du Docteur ███ et du Chercheur Junior █████.
Stimuli : Tous les participants au test pénètrent dans la chambre, s'aspergent d'essence, et s'immolent. Bien que l'épiderme soit consumé, le feu est incapable de brûler assez les muscles ou la chair en-dessous pour les décomposer, mais provoque néanmoins une douleur insupportable. Tous les individus, à l'exception de SCP-4296, brûlent pour toujours.

Résultats : SCP-4296 frissonne et gémit.


Rapport de recherche SCP-4296 :

<Début de la retranscription>

Docteur ███ : On m'a dit qu'il ne reste plus personne au Site-██.

Chercheur Junior █████ : Oui, c'est exact. Ils ont tous été utilisés pour les tests avec SCP-4296.

Docteur ███ : Ah, je vois. C'est logique.

Chercheur Junior █████ : Oui. Dommage.

(Pause.)

Chercheur Junior █████ : Que fait-on maintenant ?

Docteur ███ : Hein ?

Chercheur Junior █████ : J'ai dit, que fait-on maintenant ?

Docteur ███ : Oh, maintenant ?

Chercheur Junior █████ : Oui.

(Pause.)

Docteur ███ : Eh bien, je suppose qu'on passe aux choses sérieuses. Ensuite, ça sera fini, et on pourra recommencer. Comme dit précédemment.

Chercheur Junior █████ : C'est logique. La même méthode que la dernière fois, dans ce cas ?

Docteur ███ : Oui, bien sûr.

Chercheur Junior █████ : Docteur ?

Docteur ███ : Oui, Chercheur Junior ?

Chercheur Junior █████ : Est-ce que vous vous demandez parfois quels noms nous sommes supposés porter ?

Docteur ███ : (rit) Non, pas vraiment.

(Doctor ███ dégaine son arme de service, tirant dans la gorge du Chercheur Junior █████ et à travers sa propre tempe. Aucun des deux ne meurt, et ils continuent à convulser en gargouillant au sol jusqu'à la mort thermique naturelle de l'univers.)

(SCP-4296 frissonne et gémit.)

<Fin de la retranscription>

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License