SCP-429
notation: 0+x
watch.png

SCP-429 dans un état inactif apparent, la manette 1 est sécurisée par un adhésif fort.

Objet # : SCP-429

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales :
SCP-429 doit être conservé dans une chambre de confinement standard de type 3 pour objets dangereux. SCP-429 ne doit pas être manipulé à moins qu'on ne tente de le faire fonctionner. Il faut éviter de toucher par inadvertance l'une des manettes de SCP-429.

Description : SCP-429 est un appareil complexe fait de laiton et de cuir conçu pour s'adapter à la main droite d'un individu. Il y a un total de 7 manettes sur SCP-429 :

  1. Un levier qui tient dans la paume de la main gauche. C'est la manette d'activation principale et il est enfoncé lorsque le sujet a terminé de régler sa destination.
  2. Un cadran rond situé près de la première manette, attaché à l'appareil principal. La fonction exacte est inconnue.
  3. Un cadran à six côtés à l'avant de l'appareil principal. Cela semble jouer un rôle dans le choix approximatif d'une destination.
  4. Un cadran rond au centre de l'appareil principal. Cela semble jouer un rôle dans le choix d'une destination précise.
  5. Un levier sur le cadran de l'horloge. La fonction exacte est inconnue.
  6. Un sélecteur sur le côté du cadran de l'horloge. Cela modifie le cadran de l'horloge, bien que la fonction dans la sélection de la destination soit inconnue.
  7. Un interrupteur sur le côté de l'objet (non visible dans l'image). Fonction exacte inconnue.

L'examen de la construction interne de SCP-429 révèle un mécanisme d'horlogerie, relié aux manettes extérieures, qui entraîne le cadran de l'horloge. Sur les copies exactes de SCP-429 construites par la Fondation, les manettes ne sont pas connectées au mouvement d'horloge (manettes 1, 5 et 7) ou modifient simplement l'heure affichée à des vitesses variables (manettes 2, 3, 4 et 6).

Lorsqu'un sujet porte SCP-429, il acquiert une compréhension instinctive de son fonctionnement, bien qu'il ne soit pas en mesure de transmettre cette information aux autres. Si le sujet visualise un emplacement et suit son instinct pour ajuster les manettes, l'utilisateur disparaît de son emplacement actuel et apparaît simultanément à l'emplacement visualisé. A l'arrivée, toutes les manettes sauf les 1 et 6 reviennent à leur position initiale. La manette 1 reste enfoncée jusqu'à ce qu'elle soit relâchée et la manette 6 ajuste l'horloge à l'heure locale. Après activation, SCP-429 est inactif jusqu'à ce que la manette 1 soit relâchée.

Le sujet ne perçoit pas le déplacement via SCP-429 comme instantané. Chaque sujet a signalé une période prolongée de paralysie et de cécité équivalente au temps qu'il faudrait pour voyager en ligne directe entre le lieu d'activation et la destination à une vitesse d'environ 6-10 km/h. Les besoins biologiques du sujet progressent normalement pendant ce temps. Par conséquent, les trajets de plus de 510 km ne sont pas conseillés en raison du risque de déshydratation. L'asphyxie ne semble toutefois pas être un danger.

Les manettes sont très sensibles et bougent sous la moindre pression. Si les manettes sont modifiées sans la compréhension instinctive accordée par le port de SCP-429, il disparaîtra de son emplacement actuel et réapparaîtra quelque part dans un rayon de 1,76 km, entraînant avec lui la personne qui a fait bouger les manettes. Le temps écoulé dans de tels cas semble être significativement plus long que la normale, le sujet activateur arrivant généralement dans un état de décomposition avancée.

Le ██/██/20██, SCP-429 a été activé à distance via un bras robotique équipé d'une caméra vidéo et d'une série de capteurs. Aucune donnée de quelque nature que ce soit n'a été enregistrée par l'équipement, à l'exception du mécanisme de chronométrage embarqué, qui a enregistré un délai de 8 mois, 5 jours et 37 secondes.

SCP-429 a été porté à la connaissance de la Fondation après une série de cambriolages apparemment impossibles. La Fondation a examiné les images filmées par les caméras de sécurité et a remarqué qu'un individu, que l'on suppose être le créateur de SCP-429, disparaissait peu avant chaque cambriolage. Cette personne semblait utiliser SCP-429 pour des sauts courts afin d'accéder à des endroits inaccessibles. La Fondation a poursuivi l'individu sur 3 continents sur une période de 9 ans avant de découvrir qu'il était décédé de vieillesse à la suite d'une utilisation intensive de SCP-429 dans ████████, ████████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License