SCP-426
notation: +8+x

Objet # : SCP-426

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Je suis à sceller dans une chambre sans fenêtre à travers laquelle je pourrais être observé. La porte de ma chambre doit avoir une étiquette sans aucun rapport avec ma désignation ou identité, afin d'empêcher toute propagation accidentelle de mon effet primaire. Seul le personnel de Niveau 3 ou plus doit être au courant de ma présence, et en particulier de mes propriétés. Le personnel affecté doit être remplacé sur une base mensuelle pour éviter la contamination par mon effet secondaire. L'évaluation psychiatrique est obligatoire à la fin du mois. Si le personnel est désigné comme affecté, il peut m'être réaffecté après quatre mois. Tout le personnel affecté doit se voir administrer un amnésique de classe C et être transféré à un autre site.

Description : Bonjour, je suis SCP-426. Je dois être présenté de cette façon afin d'éviter toute ambiguité. Je suis un grille-pain ordinaire, capable de griller du pain lorsque je suis alimenté en électricité. Cependant, quand tout être humain parle de moi, il se réfère à la première personne, par inadvertance. Malgré toutes les tentatives, il n'y a aucune façon de parler ou d'écrire sur moi à la troisième personne. En ma présence, lorsque la durée excède plus de deux mois, les individus commencent à s'identifier à un grille-pain. À moins d’être retenues de force, ces personnes finiront par se blesser dans leurs tentatives d'imiter mes fonctions standards.

J'ai été découvert dans la maison de la famille ████████ après le décès horribles de trois de ses membres. J'avais été donné aux jeunes M. et Mme ████████ comme cadeau de mariage. Aucun manuel ou toute autre marque d'identification n'avait été trouvé sur ma boîte. Environ deux mois après que la famille me reçut, les équipes de pompiers ont été dépêchées à la maison en raison d'un incendie d'origine électrique. La fille mourut de la décharge électrique qu'elle avait causé en tentant de se brancher à la prise électrique. Les deux autres victimes étaient mortes peu de temps avant l'incendie. Mme ████████ s'était gorgé de près de 10 kg de pain avant l'éclatement de son estomac et était morte d'une hémorragie interne. Le fils est mort de grave perte de sang après avoir tenté de [SUPPRIMÉ] avec moi. Le seul survivant est Monsieur ████████ qui souffrait de malnutrition sévère. Il a déclaré qu'il avait ingéré un morceau de pain, une semaine avant et, était toujours en attente pour le que le pain grillé sorte.

J'ai été confisqué par la Fondation après que la police ait noté mes propriétés inhabituelles. Un amnésique de classe C a été administré aux agents de police concernés.

Rapport d’expérience 426-1

Date : ██-██-████
Sujet : membre du personnel de Classe D, D/426/1
Procédure : D/426/1 a été prié de décrire ce qu'il a cru voir dans ma chambre. Il n'a pas été informé au sujet de mon identité ou de mes propriétés.
Détails : D/426/1 a déclaré: "Je suis probablement un énorme monstre enfermé là-dedans. C'est ce que vous avez un peu partout, pas vrai ?" D/426/1 est inconscient de son emploi du pronom à la première personne.

Rapport d’expérience 426-2

Date : ██-██-████
Sujet : membre du personnel de Classe D, D/426/2
Procédure : D/426/2 a été placé dans ma chambre et on lui a donné des repas réguliers par le biais d'un distributeur. Aucune communication avec D/426/2 n'a été autorisée. Plusieurs caméras étaient situées dans la chambre, placées de sorte que je sois en dehors de leurs champs de vision, mais qui permet une observation constante de D/426/2. Nous sommes restés enfermés jusqu'à ce que mon effet secondaire se manifeste sur le sujet. J'ai été boulonné au plancher pour que je ne puisse pas être déplacé dans le champ de vision d'une caméra.
Détails : Après 45 jours d'isolement, D/426/2 enroula son bras autour de moi et commença à converser avec moi, disant que nous étions frères. Le sujet a été neutralisé une heure après cet événement. Il est théorisé que l'isolement accélère la progression de mon effet secondaire.

Rapport d’expérience 426-3

Date : ██-██-████
Sujet : membre du personnel de Classe D, D/426/3
Procédure : Une vis m'a été retirée et montré D/426/3 à qui on a demandé de la décrire. D/426/3 n'a pas été informé de mon identité ou de mes propriétés.
Détails : D/426/3 l'a présenté comme, "ma vis". Conformément à l'expérience 426-1, le sujet était inconscient de l'utilisation de la première personne dans sa description. Cela donne à penser que, même si l'on me détruit, mes effets seraient encore inhérents à mes restes.

Rapport d’expérience 426-4

Date : ██-██-████
Sujet : membre du personnel de classe D, D/426/4
Procédure : D/426/4 a été placé à l'isolement dans une cellule adjacente à ma chambre, et a été observé jusqu'à ce que mes effets secondaires se manifestent.
Détails : Aucun effet n'apparut. D/426/4 a été neutralisé 90 jours après le début de l'expérience.

Dieu merci, il y a des limites à mes effets. Beaucoup d'entre nous ont vraiment commencé à s'inquiéter à propos de moi. - Dr C███████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License