SCP-424-FR
notation: +19+x
blank.png

Objet no : SCP-424-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Il n’existe à l’heure actuelle aucun moyen de prévenir efficacement SCP-424-FR. Les ex-sujets de Classe-D remis en liberté ou replacés en détention dans un établissement pénitentiaire civil à l’issue de leurs programmes de test doivent subir une intervention laser avant de quitter le Site-Yod. Un programme de surveillance discrète d’une durée d’un mois est également recommandé pour prévenir toute nouvelle manifestation de SCP-424-FR chez les ex-sujets.

Le personnel actif du Site-Yod doit se soumettre régulièrement à un examen médical en présence d’un membre du Comité d’Éthique et d’un sujet de test de Classe-D pour déterminer s’il a été infecté par SCP-424-FR-2. Tout membre du personnel actif affecté par SCP-424-FR-2 doit être immédiatement suspendu en attendant qu’une décision à son encontre soit prise.

Description : SCP-424-FR est un phénomène anormal affectant le personnel de Classe-D assigné au Site-Yod. Les rapports des services de la section "D" du département des ressources humaines de Yod font état d’un taux de contamination variant entre vingt-et-un et trente-neuf pour-cent (21-39%) de membres du personnel de Classe-D.

Ce phénomène se traduit par l'apparition sur le corps des sujets infectés de motifs de tatouages aux thèmes récurrents. Cette manifestation se produit généralement à l’issue des phases de test impliquant le sujet ou plus rarement après sa remise en liberté/restitution à son centre de détention d'origine. Ces tatouages ne sont pour la plupart pas indélébiles et il est généralement possible de les retirer par une simple intervention au laser.

Notes du Dr C. Lesmague – vice-directeur du Département d’Ethnologie du Site-Yod

Les premières personnes à remarquer l’apparition d’un phénomène SCP-424-FR sont bien naturellement les sujets concernés eux-mêmes ou l’un de leurs codétenus. Il est rare qu’un gardien s’en aperçoive immédiatement, la survenance du phénomène n’ayant d’ailleurs jamais été observée en temps réel.

Curieusement, les Classe-D infectés semblent plutôt réticents à prévenir leurs gardiens de l’apparition de ces tatouages ou à confier leurs impressions sur ces derniers au personnel chargé de les interroger. La question de savoir s’il s’agit d’un véritable effet secondaire de SCP-424-FR ou du développement d’une sorte de véritable « culture carcérale » au sein de la population "D" de Yod mérite d’être étudiée.

Se basant sur le dossier de suivi des sujets infectés et sur leurs programmes de tests respectifs, le département de la sécurité interne et les services de la section "D" des ressources humaines de Yod ont pu établir une liste non-exhaustive des événements favorisant l’apparition de certains thèmes de motifs en particulier.

Motif représenté Position la plus fréquente Interprétation
Balance Nuque Le Sujet est un ancien membre du personnel de la Fondation rétrogradé pour faute grave.
Carré de cavaliers de jeu de tarot français Dos de la main droite La Fondation a planifié l’exécution du Classe-D pour la fin du mois. Si l’exécution est annulée ou reportée, les cartes se changent en un carré d’as.
Cercueil Haut du front ou bas du dos Le Sujet mourra quoi qu’il arrive lors de sa prochaine phase de test.
Chat Pas de position particulière Le Sujet refuse systématiquement de coopérer avec le personnel de la Fondation.
Crucifix Joue Le Sujet a été recruté suite à une application du Protocole 12.
Danseur buvant dans une coupe Pas de position particulière (sauf si sur la tempe) Le Sujet a reçu un amnésique. Si le danseur porte un chapeau de bouffon ou si le tatouage se trouve sur la tempe, le Sujet a perdu la raison.
Couronne de laurier (parfois accompagnée d’un numéro SCP) Tout autour du cou ou des épaules Le sujet a été classé SCP à l’issue d’une phase de test (les chiffres du numéro SCP peuvent être remplacés par des caractères de censure).
Écureuil Pas de position particulière Le Sujet a été envoyé dans un univers de poche ou un univers parallèle lors d’une phase de test. Si l’écureuil se trouve dans un arbre, le Sujet a séjourné dans cet univers pendant un certain temps ou y est retourné plusieurs fois.
Paire d'ailes Omoplates Le Sujet a été confronté à une entité de nature immatérielle ou para-dimensionnelle.
Faux La lame de la faux est tatouée "en travers" de la nuque comme si elle la transperçait Le Sujet a échappé de peu à la mort.
Femme-serpent Sur les bras ou les jambes Le Sujet a subi une altération physique anormale.
Flèche stylisée Tranchant de la main gauche Le Sujet a tué un membre du personnel de la Fondation au cours d’une phase de test (une flèche par victime).
█████ ███ ███ [DONNÉES SUPPRIMÉES] [DONNÉES SUPPRIMÉES] – Exclusif au Sujet D-2108 lors de sa brève affectation à Yod en 201█. Tatouage retiré par intervention laser sur ordre direct [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Main Au-dessus du sein gauche Le nombre de doigts levés représente le nombre d'expériences auquel le Sujet a participé (à noter qu'une main peut être représentée avec plus de cinq doigts).
Matricule Au-dessus de la clavicule Présent chez tous les sujets infectés1.
Médaille Au-dessus du sein droit Le Sujet a perdu un membre ou un organe lors d’une phase de test.
Montre-gousset ou montre-bracelet (le cadran peut être brisé. Les chiffres habituels peuvent être remplacés par des huit) Poignet gauche ou à gauche du nombril sur l'abdomen Le Sujet a voyagé dans le temps, ne se trouve pas à son époque d'origine ou se trouve en décalage avec sa trame temporelle d'origine.
Motif variable Creux de la paume ou plante des pieds Le Sujet est un membre de GdI capturé ou infiltré sous couverture. Les motifs varient en fonction du GdI en question2
Singe Pas de position particulière Le Sujet est porteur d'un pathogène anormal et/ou d'un parasite anormal et/ou d'un mème anormal et/ou d'un danger cognitif quelconque.
Revolver Pas de position particulière Le Sujet représente un danger pour la sécurité de la Fondation ou de son personnel.
Rose ou tulipe Biceps La procédure de remise de peine/libération du sujet a été planifiée par la Fondation et est sur le point d'être appliquée.
SCP-███-EN Biceps ou torse Le Sujet a été confronté à une entité prédatrice hostile et a survécu.

Addendum 424-a : Mise à jour – Description complémentaire

SCP-424-FR-2 est un phénomène annexe à SCP-424-FR se manifestant par l’apparition d’une marque en forme de "Yod" hébraïque sur le front de certains membres du personnel du Site-Yod, principalement du département scientifique et du département de sécurité. SCP-424-FR-2 est également porteur d’un danger cognitif visuel :

  1. SCP-424-FR-2 n’est pas visible ni observable à l’œil nu, excepté pour les individus ayant déjà accompli ou accomplissant une peine d’emprisonnement de longue durée3.
  2. SCP-424-FR-2 provoque chez ses observateurs un profond sentiment d’hostilité à l’encontre du porteur, allant du simple mépris à l’agression physique ou verbale.

Bien que la date précise ne soit pas connue, SCP-424-FR-2 serait apparut la première fois entre le 25 et le 29/06/201█ chez trois membres du personnel ayant participé simultanément à une même expérience de routine menée le 25/06/201█ dans la salle de test B-08 du Site-Yod et impliquant SCP-███-FR. Une enquête complémentaire sur un éventuel incident survenu au cours de cette expérience a été ordonnée par le département de la sécurité interne (voir ci-dessous).

Addendum 424-b : Rapport d'enquête concernant l'origine de SCP-424-FR-2

Avant-propos : Les trois interrogatoires ci-dessous proviennent des trois victimes originelles supposées du phénomène SCP-424-FR-2. Leur témoignage a été jugé prioritaire pour déterminer l’origine du phénomène par le département de la Sécurité Interne.


Conclusion : Par ordre du Commandement O5, la section "D" du département des ressources humaines du Site-Yod, suite à de nombreux manquements aux chartes d’éthique et de sécurité de la Fondation SCP, est placée sous la tutelle du Comité d’Éthique.

Addendum 424-c : Rapport complémentaire concernant le matricule D-7010

Le 19/10/202█, le hasard des attributions accorda le matricule D-7010 à un nouveau sujet de test affecté au Site-Yod. Peu de temps après, un tatouage à l'encre noire rapportant le texte suivant en russe cyrillique apparut de manière spontanée dans son dos.

Texte original :

И сейчас я мёртв, ибо пересёк дорогу страшилищу. Он выкрал меня из моей же жизни, кинул меня в драконью клетку и долго пытал меня странными способами, в странных местах, со странными обстоятельствами.

Моя кровь стекает с его рук и омывает его ноги, в действительности, она уже никогда не высохнет.

Ею я начерчу на лбу страшилища клеймо, дабы мир судил его и в итоге признал виновным.

Ибо они не забывают имён тех, кто умер в тени,

Ибо они не забудут имени [DONNÉES SUPPRIMÉES]


Traduction :

Et maintenant je suis mort, car j’ai croisé la route d’un croque-mitaine. Il m’a arraché à ma vie, m’a jeté dans la cage des dragons et m’a longtemps soumis à des tourments étranges, en d’étranges lieux et en d’étranges circonstances.

Mon sang coule sur ses mains et empoisse sous ses pieds, il ne séchera jamais vraiment.

Avec je trace sur son front la marque des croque-mitaines, pour que le monde le juge et le condamne,

Pour qu’ils n’oublient pas le nom de ceux qui sont morts dans l’ombre,

Pour qu’ils n’oublient pas le nom de [DONNÉES SUPPRIMÉES]

L'actuel D-7010 ne semble relié d'aucune manière au sujet possiblement à l'origine de SCP-424-FR et SCP-424-FR-2. Un mémorandum concernant la suppression du numéro 7010 dans l'attribution des matricules des Classe-D est actuellement étudié par le Commandement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License