SCP-423-FR
notation: +24+x
blank.png

Objet no : SCP-423-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-423-FR est actuellement entreposé dans le casier n°362 du Site de Stockage-Kybian. Les clés sont disponibles sur demande, uniquement dans le cadre d’expériences. S'adresser à l'administration du Site-Kybian. En dehors des expériences, l'objet doit être laissé en phase passive.

Note du 15/02/2021 : Par décision du Comité d'Éthique (voir Addendum #423-FR-B), l'activation de SCP-423-FR, même dans le cadre d’expériences, est désormais interdite. La clé du casier n°362 est à la charge de Mme Fernali, représentante du Comité d’Éthique au Site-Kybian.

trophée_visage.png

SCP-423-FR.

Description : SCP-423-FR désigne un masque en jade imitant un visage humain de 15,4 cm de large sur 22,1 cm de haut dont les yeux sont faits de diamants. Il est solidement fixé sur un pied de 51,4 cm de haut couvert de feuilles d'or formant une couronne de laurier autour du masque. Le pied se termine par un socle circulaire d'un rayon de 8 cm composé de jade et de cuivre couvert de feuilles d'or ainsi que de peinture. Sous ce socle est fixée une plaque de cuivre où est gravé : "Cor S. Petri Veronensis"1. L’intérieur du socle, accessible en retirant la plaque, renferme un sac de soie contenant un cœur humain momifié. La datation par le carbone 14 indique que ce dernier date du XIIIe siècle après Jésus-Christ. Tant que SCP-423-FR est en phase passive, aucun de ces éléments ne présente de spécificités anormales.

L'objet entre en phase active lorsqu'un humain à moins de cinq mètres de SCP-423-FR prononce à voix haute la formule "Saint Pierre de Vérone, interroge [A] pour qu'il confesse [B]", où A désigne une personne également à moins de cinq mètres de SCP-423-FR, ci-après appelée "le sujet" et B une action ou un état de fait, ci-après appelée "la confession".

La personne prononçant la formule ne peut se désigner elle-même comme sujet. Dans ce cas, comme dans celui d'une formule prononcée alors que l'objet est déjà en phase active, aucun effet n'est observé. Retirer le masque du pied ou le cœur du socle empêche l'entrée en phase active de SCP-423-FR. Il est en revanche impossible d'effectuer ces actions lorsque l'objet est en phase active, le masque devenant fermement fixé au pied et la plaque complétement inamovible du socle. Le nombre de langues dans lesquelles la formule déclenche l'entrée de SCP-423-FR en phase active est inconnu. Elle s'est avérée effective en Français, Italien, Allemand, Latin médiéval et Grec ancien ; et ineffective en Anglais, Espagnol, Portugais, Russe, Arabe, Japonais, Mandarin et Hébreux.

Lorsque SCP-423-FR entre en phase active, le masque manifeste des mouvements similaires à ceux d'un visage humain, notamment au niveau des sourcils et des lèvres, et prononce une série de questions, dans la langue de la formule ayant généré l'activation de l'objet. La façon dont SCP-423-FR produit ces sons est inconnue. Ces questions sont adressées au sujet et provoquent trois effets mémétiques distincts.

Le premier effet est d'amener progressivement le sujet à prononcer à haute voix la confession. Cela arrive en moyenne huit minutes après l'entrée en phase active de l'objet.

Le second effet mémétique est d'induire un état de dépendance vis-à-vis de SCP-423-FR. Un sujet affecté ne s'éloigne jamais spontanément et rechigne à le faire si on l'y oblige. Dès qu'il se trouve à plus de cinq mètres de l'objet, celui-ci manifeste des symptômes de manque, incluant : des courbatures importantes des bras et des jambes, des douleurs abdominales, des nausées, une anxiété importante et des tremblements. L'emploi d'antalgiques, anxiolytiques ou tout autre traitement médicamenteux classique permet de traiter efficacement ces symptômes. L'emploi d'amnésique de Classe C permet de supprimer cet effet mémétique2. Si un sujet affecté arrive à moins de cinq mètres de SCP-423-FR, les symptômes disparaissent en une à deux minutes. Aucune autre méthode de sevrage n'a encore été découverte.

Le troisième effet mémétique de SCP-423-FR se déclenche lorsqu'un sujet affecté se trouvant à moins de cinq mètres de l'objet prononce la confession. Le sujet devient alors convaincu de la véracité de cette dernière. Si besoin, de nouveaux souvenirs sont automatiquement créés et la personnalité altérée afin de corroborer cette nouvelle croyance. Aucun moyen d'annuler ce changement n'a été découvert. Il reste néanmoins possible de manipuler la mémoire du sujet via SCP-423-FR, des amnésiques ou toute autre méthode.

SCP-423-FR entre en phase passive dans deux cas de figures :

  • Lorsque le sujet, à moins de cinq mètres de l'objet, prononce mot pour mot la confession. Le troisième effet mémétique se manifeste alors.
  • Lorsque le sujet cesse de vivre3.

Lorsque SCP-423-FR entre en phase passive, l'expression du masque se fige. L'objet peut tout de suite être à nouveau activé.

Récupération : SCP-423-FR a été porté à la connaissance de la Fondation SCP par l'agent de terrain Laura Bildan, infiltrée au sein du groupe d'intérêt Marshall, Carter & Dark Limited. Le 06/10/2020, celui-ci a organisé une vente aux enchères présentant 23 lots, dont SCP-423-FR. Cette vente a eu lieu en ligne, sur le site https://www.████████████████████████.com. Pour y accéder, trois conditions étaient requises :

  1. Résider en France métropolitaine, afin de pouvoir venir retirer les lots soi-même
  2. Apporter des garanties prouvant une "solvabilité à toute épreuve" (sic)
  3. S’acquitter de frais d'inscription d'un montant de 10 000 €

La Fondation SCP, sous le pseudonyme de Sir Charles Paladin, a participé aux enchères. Les montants s’élevant vite au-dessus du budget de 500 000 € accordé à l’opération, une autre méthode de récupération de l'objet fut adoptée. La FIM Mu-3 ("Le plus offrant") s'est introduite le 06/10/2020 à 23H40 dans l’entrepôt contenant SCP-423-FR, qui devait être remis à l'acheteur le lendemain. L'objet a intégré le Site-Kybian le 10/10/2020.

Deux enchérisseurs sont connus des services de la Fondation :

  • Orod Karimi, patron d'une chaîne de quatre restaurants à Marseille. Soupçonné d'être un Maître de l'Ordre de la Lumière. Les garanties de solvabilité fournies sont inconnues.
  • Nathalie Baknel, actionnaire majoritaire de la holding ███████ ██ ████████, résidant à Paris et collectionnant les objets anormaux.

Pour plus d'informations, contacter les bureaux de l'Agence de Renseignement au Site-Aleph.

Sarah Delille et François de Saint-Oracle, inconnus des services de la Fondation, ont tous deux été placés sous surveillance.

Addendum #423-FR-A : Rapports d’expérience notables
L'ensemble des rapports d’expérience concernant SCP-423-FR est disponible auprès du service des archives du Site-Kybian.

Addendum #423-FR-B : Décision du Comité d'Éthique du 25/03/2021

Addendum #423-FR-C : Courriel du cardinal Othello

Le 15/04/2021, le courriel suivant, envoyé à François de Saint-Oracle, a été intercepté par le Centre de Recherche et d'Opérations Informatiques de la Fondation.

OBJET : Rachat relique Saint Pierre de Vérone

Monsieur,

Je vous écris dans le cadre d'une mission que m'a confiée le Pape François.

Vous êtes récemment entré en possession d'un masque de jade aux propriétés exceptionnelles, qui se trouve être le réceptacle d'une importante relique de Saint Pierre de Vérone. Cet objet, du fait de son origine, revêt une grande importance pour la communauté catholique. Nous ignorions qu'il avait été mis en vente, sans quoi nous l'aurions acheté.

J'espère que vous comprenez l'importance culturelle de cet objet. Sa place n'est pas dans une collection privée.

Bien entendu, nous ne vous demandons pas d'en faire don au clergé, bien au contraire. Nous sommes prêts à vous racheter ce masque le double de votre prix d'acquisition, soit 4 millions d'euros.

Si cela vous convient, vous pouvez m'appeler afin de discuter de ce rachat : 0█████████.

En espérant que vous serez sensible à notre proposition,
Je reste, Monsieur, votre dévoué serviteur,
Que Dieu vous bénisse,
Cordialement,

Cardinal Philippe Othello

Othello.jpg

Philippe Othello le 09/03/2004.

Note de l'Agence de Renseignement : Aucune trace de Philippe Othello n'existe antérieurement au 02/02/1983, date à laquelle il a été nommé cardinal par le pape Jean-Paul II. Depuis 2003, il officie à la basilique de █████████, à ████. Il semble qu'il soit Patriarche de la Confrérie des Chevaliers de Saint-Georges, mais cela n'a pu être confirmé définitivement.

François de Saint-Oracle a envoyé une réponse le 17 avril expliquant qu'il n'était pas en possession de l'objet, celui-ci ayant été volé.

Addendum #423-FR-D : Documentation historique sur l'utilisation de l'objet

Suite à la dépêche n°63-2021 du Comité d'Éthique (voir Addendum #423-FR-B), une cellule de recherche, dirigée par la Dre Johannes, a été constituée afin de déterminer l'origine de SCP-423-FR et les utilisations qui en ont été faites. Les premiers documents issus du travail de cette cellule sont accessibles ci-dessous.

Conclusions temporaires (par la Dre Johannes) : SCP-423-FR a été conçu à son origine dans le but de manipuler les esprits afin d'imposer la vision du monde catholique. Par la suite, il a été utilisé au services de l'idéologie nazie puis, probablement, athée. Je ne suis pas certaine de la possibilité d'un usage de SCP-423-FR qui respecterait les droits de l'homme. Aujourd'hui, comme le démontrent la vente aux enchères et le courriel en addendum, la relique fait l'objet de convoitises de la part de nombreuses personnes et Groupes d’Intérêts. Cela n'a rien d'étonnant : SCP-423-FR permet d'imposer à l'autre sa propre vision de la réalité. Qui ne voudrait pas de ce pouvoir, franchement ?


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License