SCP-41-D3N73-J
notation: +8+x
blank.png

Objet no : SCP-41-D3N73-J

Classe : le pire

Procédures de Confinement Spéciales : Je… Je sais pas. Sérieux, juste… peu importe. Elles sont dans une pièce, elles ne font de mal à personne. Je suppose que si l'une d'entre elles s'excite, mettez-la dans de l'eau bouillante et ça fera l'affaire. Vraiment. J'ai fait installer une cuisinière et un évier dans la pièce juste pour ça à cause de l'absence de surveillance dans ce département. Et aussi, vous n'êtes pas censés les manger, mais si vous aimez les sensations fortes je ne vous retiens pas.

Description : SCP-41-D3N73-J est une étagère de boîtes de pâtes conscientes, toutes malheureusement capables de parler. Il y a des linguine, des capellini, des mostaccioli, des penne… peut-être des spaghetti et des cheveux d'ange aussi, je sais pas. J'en ai eu marre de toutes les écouter et j'ai arrêté de vérifier toutes les boîtes. Elles parlent toutes français avec un accent italien très exagéré et offensant. C'est assez insultant, surtout en sachant que mes parents sont des immigrés italiens. Ouais, merci de m'assigner celui-là en sachant que ma mère est décédée il y a 4 mois. Vachement sympa.

Les instances de SCP-41-D3N73-J ne sont pas capables de bouger et passent la plupart de leur temps à se disputer avec leur jargon de dessin animé, manquant souvent de semblant de sens, de continuité, ou de logique. J'ai fait mes petits calculs et le résultat est que SCP-41-D3N73 est le truc le plus con qu'on ait jamais confiné. Voir l'entretien ci-dessous. J'ai essayé de rendre la discussion le plus fidèlement possible pour que l'insensibilité ressorte vraiment.

Entretien 41-D3-on s'en branle

Moi : Bonjour, je suis le Dr Fattore. Je peux vous poser quelques questions ?

SCP-41-D3N73-J (une boîte de rigatoni) : Ma, mon Dieu ! Bienne sour qué vous pouvez !

Moi : Bordel. Ouais, ok… quel est votre souvenir le plus ancien ?

SCP-41-D3N73-J : Ma, laissez moi y réfléchiré ! Yé crois qué c'était quand ma mamma mé préparait oune molto bene boulette piquanté !

Moi :

SCP-41-D3N73-J : Ou pét-être était-ce lorsé qué mon papa ma amené la prémièré fois à l'églisé. Y'étais oune pétit garçon et yé n'avais qué trois ans, y'avait mangé mon prémier cannoli.

Moi : Ok. Ok. Alors, je vais juste reformuler un peu la question.

SCP-41-D3N73-J : Oki doki, no probléma !

Moi : Stop. Juste. Stop. Arrêtez.

SCP-41-D3N73-J : Yé né fais rien !

Moi : Pourquoi vous avez choisi d'être comme ça ?

SCP-41-D3N73-J : Ma qué voulez-vous diré ?

Moi : Avez-vous un semblant de libre arbitre ?

SCP-41-D3N73-J : Yé… Y… Yé… Yé né sais… Je ne sais pas vraiment.

Moi : Vous perdez votre accent.

SCP-41-D3N73-J : Je… Je ne… né sais pas dé quoi vous voulez parler ?

Moi : Est-ce que ça vous fait quelque chose quand j'ai cuit vos voisins ? Est-ce que Rotini vous manque ?

SCP-41-D3N73-J: Ma mamma mé faisait des rotini quelqués fois…

Moi : Non. Non, la boîte de rotini qui était à côté de vous. Celle avec qui vous aviez tout le temps des discussions sur Venise. Celle qui ne voulait pas répondre à mes questions et n'arrêtait pas de blablater à propos de Mussolini que j'ai vidé dans une casserole d'eau chaude, et qui maintenant né parlé plous molto bene.

SCP-41-D3N73-J : … Yé fait oune crise existéntiellé !

Moi : Des fois j'ai du mal à réaliser que je suis payé 78 balles de l'heure pour discuter avec des trucs comme vous.

SCP-41-D3N73 : Yé né sais pas cé qué vous voulez diré ! C'est commé quando les pasta né sont pas al dente !

Moi : … Oh bordel, c'est pour ça… c'est pour ça qu'ils vous ont désigné 41-D (marmonnement mécontent à la Joe Pesci)… incroyable. Un connard pensait probablement que c'était super drôle. Cet endroit est géré par des (marmonnement encore plus pesciesques)

SCP-41-D3N73-J: Mamma mia !

bruit d'une boîte de pâtes frappant un mur en béton

un faible marmonnement le plus Pesciesque est entendu

Addendum-1 : Donc, heu, je sais que je ne devrais peut-être pas écrire quoi que ce soit ici, ou toucher quoi que ce soit, mais l'une des boîtes de pâtes est tombée par terre et hurlait en mauvais italien. Le Dr Fattore n'était pas dans son bureau, il avait mis un mannequin fait main pour donner l'impression qu'il s'était endormi sur son ordinateur. Alors j'ai remis la boîte de pâtes sur l'étagère alors qu'elle gémissait un truc à propos de trains toujours à l'heure. Ne me virez pas, s'il vous plaît. - Ardy du Service Carcéral Professionnel.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License