SCP-413-FR
notation: +14+x
blank.png

ATTENTION : CE FICHIER EST CONSULTABLE PAR LE PERSONNEL DE NIVEAU 1 ET PLUS.


POUR ACCÉDER À UNE VERSION NÉCESSITANT UN NIVEAU D’ACCRÉDITATION SUPÉRIEUR, VEUILLEZ RENSEIGNER VOS IDENTIFIANTS DANS L’ENCART EN FIN DE PAGE.







Objet # : SCP-413-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Sûr Inactif

Procédures de Confinement Spéciales : Toute la zone constituant SCP-413-FR doit être encadrée par des grillages de trois mètres (3 m) de haut et surveillée par quatre (4) équipes de cinq (5) gardes chacune, répartis dans des postes d’observations à la périphérie de celle-ci. En vertu de l’application du traité de collaboration (voir Historique), 2 des 4 équipes doivent être constituées de membres entrainés de la Coalition Mondiale Occulte répondant exceptionnellement aux ordres de la Fondation et à ceux de leur organisation d'origine. Les équipes de gardes ainsi que les installations qui leur sont associées doivent apparaître aux yeux du public comme faisant partie d’une société privée de gestion des forêts.

Des patrouilles doivent régulièrement être organisées au sein de SCP-413-FR. Dans le cas où un spécimen de SCP-413-FR-Դ serait aperçu durant celles-ci, une recherche d’éventuels témoins oculaires civils doit être mise en place dans le but de leur administrer un amnésique de Classe A. Le spécimen de SCP-413-FR-Դ ne doit pas être poursuivi ou dérangé dans ses occupations.

Mise à jour du 11/01/2020 : Suite au passage de SCP-413-FR en Inactif, l’effectif des équipes et la régularité des patrouilles doivent être réduits de moitié. Ces dernières ont dorénavant pour but de vérifier l’inactivité de SCP-413-FR.

Description : SCP-413-FR est une zone de 10 km2 située dans les Pyrénées françaises, à proximité de █████████████████, qui fut privatisée et gérée par un possible Groupe d'Intérêt inconnu jusqu'alors, la "Société Catalane des Parcs et forêts", du 20/11/2016 au 21/11/2017. Peu après le supposé abandon de la zone par celui-ci, plusieurs personnes présentes aux limites et à l'intérieur de la zone ont rapporté avoir observé des spécimens de dahus.1 Ces témoignages ont été corroborés par des agents présents sur le terrain, ce qui a poussé la Fondation à déclencher une procédure de sécurisation active en début d'année 2018.

Ces dahus, désignés SCP-413-FR-Դ, semblent n'être présents que dans l'enceinte de la zone et apparaissent au rythme d'une instance par mois. Aucune des tentatives pour attirer un spécimen en dehors de la zone n'a été concluante. Le lieu d'apparition précis des instances n'a pas été découvert. Les premières tentatives de captures des instances ont aussi été infructueuses, celles-ci arrivant toujours à se déplacer plus vite que leurs poursuivants et disparaissant systématiquement après avoir passé un virage sur leur chemin. Les spécimens ne sont donc pas considérés comme capturables.

Les premiers individus civils à avoir observé les instances de SCP-413-FR-Դ (avant l'instauration d'un protocole d'amnésie des témoins) ont déclenché, par l'intermédiaire de leurs témoignages, un intérêt médiatique pour la zone au niveau régional. Des quantités plus importantes de touristes et de personnes curieuses ont donc été répertoriés aux alentours et au sein de SCP-413-FR à partir de 2018. La majorité des habitants de la région ne prennent cependant pas au sérieux les témoins et aucune enquête de la part des autorités françaises n'a été lancée.

Addendum 1 — Historique :

En janvier 2018, la Fondation reçut un préavis d'intervention émis par la CMO sur la zone de SCP-413-FR. Il a été déterminé ultérieurement que celle-ci avait pris connaissance des opérations par l'intermédiaire d'agents de la Gendastrerie de Perpignan, laquelle avait officieusement délégué la zone à la Fondation. Ce dernier paramètre fut ce qui poussa l'organisation à intervenir.

La CMO déclara rapidement son intention de gérer l'anomalie en justifiant cela par le fait qu'une possible extension de la zone impliquerait l'Espagne dans l'affaire, ce qui porterait le problème à l'échelle européenne. Des pourparlers furent immédiatement organisés pour ne pas déclencher de conflit. Ceux-ci aboutirent à un décret de coopération, le ██████, qui permit à la Fondation et à la CMO de collaborer dans la dissimulation et la protection de SCP-413-FR.

Mise à jour du 23/12/2019 : Le 21/12/2019, l'ensemble des instances de SCP-413-FR-Դ a disparu de SCP-413-FR. Aucun signe avant-coureur n'a été relevé avant cette date et aucun élément présent dans la zone n'a permis de définir une cause à cette disparition.

Mise à jour du 11/01/2020 : Après un mois, aucun nouveau spécimen de SCP-413-FR-Դ n'est apparu et ceux disparus précédemment n'ont ni été retrouvés, ni aperçus dans quelque région du monde que ce soit. L'anomalie est désormais considérée comme inactive ou inexistante et va être reclassée. La question de la continuation du ██████ sera abordée prochainement avec la CMO.






VEUILLEZ ENTRER VOS IDENTIFIANTS…





… IDENTIFIANTS VALIDES. ACCÈS À LA VERSION CLASSIFIÉE AUTORISÉE.






Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License