SCP-410-FR
notation: +17+x
blank.png
faustroll.jpg

Couverture originale de SCP-410-FR, copie imprimée des archives du Site-Kybian.

Objet # : SCP-410-FR

Niveau de Menace : Blanc ○

Classe : Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-410-FR, dans sa version originale, est actuellement conservé dans l’Enfer de la Bibliothèque Nationale de France, sur le site Tolbiac, sous la responsabilité des Archives Noires. Une copie de SCP-410-FR ainsi que toute la bibliographie de la PdI-410 est néanmoins disponible au personnel de Niveau 3 et plus dans le cadre de recherches pour le confinement ; renseignez-vous aux archives documentaires du Site-Kybian pour plus d’informations.

Toute mention des lieux et personnages évoqués dans la première partie de SCP-410-FR au sein de la documentation de la Fondation devra être reportée au Pr Camille Fournier. Dans ce but, un robot (I/O-MANDELA) de la Fondation est chargé de surveiller la base de données, tout particulièrement la documentation concernant les recherches du Département des affaires extra-universelles (Multi-U). De la même façon, une copie de SCP-410-FR est à la disposition exclusive de ses membres à titre comparatif avec des découvertes extra-dimensionnelles.

Les événements potentiellement décrits dans la seconde partie de SCP-410-FR sont à charge d’être identifiés et répertoriés par le Département Historique. Leur dissimulation est inutile, étant donné que le Gouvernement Français s’est occupé de couvrir les traces subsistantes des différentes affaires à l’époque de l’application du Protocole Voile. SCP-410-FR permet au besoin de décrédibiliser celles-ci en les faisant passer pour des fictions écrites par la Personne d’Intérêt #410.

De par son état actuel et sa nature non-anormale, la PdI-410 ne nécessite aucun confinement. Cette dernière est actuellement enterrée au cimetière parisien de Bagneux.

Description : SCP-410-FR est la désignation collective d’un ensemble de textes publiés à titre posthume en 1911 sous le titre Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien, roman néo-scientifique, suivi de Spéculations. SCP-410-FR est l’œuvre de la PdI-410, un écrivain et poète français du XIXème siècle du nom d’Alfred Henri Jarry.

La première partie de SCP-410-FR est un ouvrage romanesque, notamment fondateur du mouvement de la 'Pataphysique (sic)1, courant philosophique absurde2 mêlant poésie, jeux de mots et démonstrations pseudo-scientifiques.

La particularité d’au moins ██ des 70 textes de la seconde partie de SCP-410-FR, Spéculations, est que ces derniers semblent faire référence à différents événements anormaux survenus entre 1886 et 1907. La PdI-410 est par conséquent soupçonnée d’avoir été impliquée dans une grande quantité d’activités anormales de son vivant.

SCP-410-FR était considéré comme non-anormal jusqu’au ██/██/1987, date à laquelle le Département Historique de la Fondation a initié l’assimilation d’une part importante des archives de la Gendastrerie Française. Durant l’opération, il est apparu qu’un nombre relativement important d’événements anormaux s’étaient déroulés sur une période d’une vingtaine d’années dans le Nord-Ouest de la France.

Tout d’abord considérés comme résultant uniquement d’une dépression de la normalité3 locale, il est apparu que ces événements se rapprochaient de manière notable des textes présents dans SCP-410-FR. Les analyses qui suivirent aboutirent à la théorie selon laquelle la PdI-410 serait en partie à l’origine de ces phénomènes et maîtrisait des méthodes d’écriture anormales.

Cependant, le ██/██/2002, des recherches approfondies menées par le Pr Fournier suite à la découverte d’un document écrit par la PdI-410 ont permis de déterminer qu’Alfred Jarry avait en réalité participé à la destruction des anomalies mentionnées dans SCP-410-FR, par la retranscription écrite de celles-ci. La nature anormale de SCP-410-FR réside donc dans le fait que les phénomènes anormaux auxquels l’ouvrage a pu faire référence ont perdu leurs aspects anormaux.

Malgré ces découvertes, les capacités de SCP-410-FR sont encore mal comprises aujourd’hui, et il est probable que l’auteur seul ait eu la capacité de faire disparaître les anomalies qu’il décrivait. L’analyse du style d'écriture de SCP-410-FR et plus généralement de celui de la PdI-410 en vue d’améliorer le confinement de certains phénomènes anormaux est à l’étude. Par ailleurs, les recherches sont toujours en cours concernant de potentielles anomalies décrites dans d’autres ouvrages de la PdI-410.

gidouille.jpg

Représentation de la Gidouille sur la couverture du numéro zéro des Subsidia Pataphysica.

La première partie de SCP-410-FR, Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien, roman néo-scientifique, traite notamment dans ses Livres III et VI de différents lieux identifiés comme [DONNÉES SUPPRIMÉES], dont il ne subsiste aujourd’hui selon le Multi-U plus aucune trace. Il est probable qu’à l’instar des événements anormaux décrits dans les Spéculations, ceux-ci aient cessé d’exister. De la même façon, il est soupçonné que les entités initialement présentes dans ces lieux aient été à l’origine de la dépression de normalité mentionnée auparavant, et donc des phénomènes anormaux dont la PdI-410 a été en partie témoin.

Le symbole de la Gidouille4 et sa signification seraient, selon l’analyse du parapsychologue Elias Lockwood, une manifestation inconsciente et déformée de l’influence de ces entités que l’on retrouvera à de nombreuses reprises dans les œuvre de la PdI-410, y compris dans SCP-410-FR.

Addendum 410FR1 : Evénements notables décrits dans SCP-410-FR

Ci-dessous une liste partielle des corrélations établies par le Département Historique entre les données récupérées et les textes de Spéculations (actuellement numérotés de 1 à 70). Référez-vous au Document 410-FR-ζ pour accéder à la liste complète des correspondances recensées.

Addendum 410FR2 : Projet Phobétor et programme VIRIDIS CANDELA

Le Projet Phobétor est une tentative de reproduire les effets de SCP-410-FR pour contrer les brèches de confinement de certaines anomalies sensibles. Le projet a mobilisé une équipe du Département des Théories Fondamentales de l'Anormalité et plusieurs experts en littérature anormale. Officiellement, le Projet Phobétor n’a permis la neutralisation d’aucune anomalie, et les recherches n’ont rien produit de nouveau depuis 2004. Une équipe restreinte est désormais en charge du projet.

Cependant, les avancées du Projet Phobétor ont pu fournir une théorie selon laquelle plusieurs événements décrits dans SCP-410-FR auraient pu être effacés de notre plan de réalité, et ne seraient par conséquent pas identifiables. Le programme de recherche VIRIDIS CANDELA a donc été mis en place avec le soutien du Département Historique et du Département des Anomalies Temporelles. Ce programme a actuellement pour objectif de chercher à récupérer le plus d’informations perdues en étudiant SCP-410-FR. À une plus grande échelle, le programme VIRIDIS CANDELA aurait pour objectif de protéger le cours de l’histoire des modifications anormales à l’aide de serveurs DEEPWELL, dont les données seront protégées des changements de réalité, voire de récupérer les informations concernant des changements temporels potentiellement déjà effectués.

Addendum 410FR3 : Mise à jour du ██/██/2002 – Document PdI-410-71

Le texte suivant est la retranscription d’un document récupéré par la Fondation au 51 A rue du Volga, à Paris, lors d’une opération de fouille des lieux d’intérêts abritant potentiellement des documents concernant la PdI-410 (dans le cas présent, le siège social du Collège de 'Pataphysique). Il s’agit du point de départ des recherches menées en 2002 sur SCP-410-FR, et ayant débouché sur la mise à jour actuelle de sa description. Il est à noter que bien que l’écriture correspondait à celle de la PdI-410, les linguistes de la Fondation ont repéré certaines inconsistances de style, la plus notable étant la signature du document. D’après le Dr Lockwood, il est probable que celles-ci soient dues à une certaine instabilité psychique, résultat de l’interaction de la PdI-410 avec les entités anormales décrites dans la première partie de SCP-410-FR.

Après expertise, il a été déterminé que la PdI-410 souffrait du Syndrome de Filbuson. Toute appartenance au GdI-0051 a été réfutée étant donné la période d’activité de celui-ci, malgré l’existence de certains textes tels que Pantaphysique et Catachimie et De la surface de Dieu, tirés du Livre VIII de SCP-410-FR, ou même de SCP-410-FR-51, L’existence du pape. Les informations concernant SCP-410-FR (et spécifiquement ce document) doivent par conséquent être maintenues hors de portée du Groupe d’Intérêt susmentionné.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License