SCP-409-FR
notation: +21+x
blank.png

Objet # : SCP-409-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-409-FR doit être stocké dans un casier sécurisé du Site-Aleph de 2,20 m de haut sur 3,30 m de large et 20 cm de profondeur, fermé à clef. L'accès au casier doit être limité aux tests, sur autorisation d'un membre du personnel de Niveau 3/409-FR ou plus.

Les instances SCP-409-FR-A, SCP-409-FR-B et SCP-409-FR-C requièrent toutes des Procédures de Confinement Spéciales leur étant propres (voir Addendum 409-FR-1). Les instances SCP-409-FR-A et -C ne doivent jamais se rencontrer en raison de leurs responsabilités partagées dans la création de l'anomalie.

Description : SCP-409-FR est un panneau de porte coulissante en bois de 2,05 m de haut pour 3,15 m de large, muni d'une poignée ronde sur ses deux faces. Lorsqu'un individu saisit l'une de ses poignées et récite une phrase spécifique1, tirer sur la poignée ne fait pas coulisser le panneau entier mais une seule partie, de 1,80 m de haut pour 80 cm de large. L'espace découvert est un portail menant sur lui-même, renvoyant une image inversée de son environnement comme le ferait un miroir. Lorsque SCP-409-FR est ainsi ouvert, le taux de réalité augmente de 2,7 Hm dans un rayon de 5 m. Il est alors possible de traverser l'anomalie, amenant le sujet à ressortir de SCP-409-FR par ce même côté au bout d'environ 0,5 seconde, suite à quoi l'objet va spontanément se refermer de lui-même. Dans le cas où aucun être vivant ne pénétrerait dans SCP-409-FR alors que celui-ci est ouvert, l'objet se refermera de lui-même 15 secondes plus tard.

Jusqu'à présent, trente-huit (38) tests ont été réalisés sur SCP-409-FR afin de déterminer les propriétés de l'anomalie, ayant mené aux résultats suivants :

  • quatorze (14) dissociations spatiales, avec des degrés de gravité variables.
    Par exemple, le test 17 a mené à une pomme en apparence 75 % plus petite qu'elle ne l'est en réalité, orbitant autour de sa position physique réelle (dissociation spatiale présentielle).

Une dissociation spatiale est définie dans ce cadre comme la dissociation partielle d'un objet ou d'un sujet avec la spatialité de notre univers, pouvant impliquer les dimensions d'un ou plusieurs autres univers. Elle est dite présentielle lorsque la présence physique est dissociée et positionnelle lorsque la position physique l'est. On parle de translation lorsque l'effet inclut les dimensions d'un unique univers et ne varie pas au cours du temps.

  • dix (10) dissociations temporelles, avec des degrés de gravité variables.
    Par exemple, le test 6 a mené à un appareil de radio dont le son diffusé est de temps à autres accéléré, et ce avec plusieurs vitesses différentes possibles (dissociation temporelle avancée).

Une dissociation temporelle définie dans ce cadre comme la dissociation partielle d'un objet ou d'un sujet avec la temporalité de notre univers, pouvant impliquer les temporalités d'un ou plusieurs autres univers. Elle est dite avancée lorsque la temporalité de l'objet ou du sujet est en moyenne en avance sur celle de notre univers et retardée lorsqu'elle est en moyenne en retard.

  • sept (7) dissociations à la fois spatiales et temporelles.
    Par exemple, le test 31 a mené à un harmonica dont la position et l'apparence sont désynchronisées, et changent de place à des moments apparemment aléatoires. De plus, les sons qu'il joue sont soit nettement plus graves soit nettement plus aigus, le cours du temps étant ralenti ou accéléré à l'intérieur.
  • quatre (4) ruptures.
    Par exemple, le test 29 a mené à [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Une rupture est définie dans ce cadre comme une dissociation totale avec notre univers, qu'elle soit spatiale ou temporelle. Une rupture implique souvent des réécritures de la réalité, effaçant le paramètre totalement dissocié de la ligne causale de la réalité de notre univers.

  • trois (3) sorties sans effets notables.

Les effets engendrés par les tests lors du retour des sujets semblent se neutraliser d'eux-mêmes dans une plage de temps n'excédant pas deux semaines après ceux-ci.

SCP-409-FR-A, SCP-409-FR-B et SCP-409-FR-C sont trois humains ayant été en contact avec SCP-409-FR lors de sa création et ayant acquis des propriétés anormales à cette occasion. SCP-409-FR-A est un ancien Agent de la Fondation ressentant le temps à des vitesses variables, SCP-409-FR-B est une civile ne pouvant plus interagir avec les matériaux inorganiques et est sensible à des murs invisibles ne correspondant pas à des obstacles physiques dans notre univers, et SCP-409-FR-C est le thaumaturge responsable de la création de SCP-409-FR, dont l'apparence et le corps physique ne correspondent plus.
Les détails de leurs anomalies sont consignés dans les documents attachés (voir Addendum 409-FR-1).

La liste complète des sujets et objets utilisés pour les tests est disponible dans le document 409-FR-2, et des hypothèses sur le fonctionnement de SCP-409-FR ainsi que des Voies de façon plus générale se trouvent dans l'addendum 409-FR-3.

Circonstances de découverte : Le ██/10/2019, une variation brusque du taux de réalité fut détectée dans la médiathèque ██ █████████ de ███████, suivie peu de temps après par un appel de détresse d'un Agent se trouvant sur les lieux. Une équipe fut envoyée sur place et découvrit SCP-409-FR au niveau du passage entre deux sections de l'édifice. Les personnes présentes sur place furent interrogées pour tenter de comprendre la nature exacte de l'incident (désigné par la suite comme Incident 409-FR). Parmi elles se trouvait ████ ██████, un agent assigné à la surveillance du GdI-019-73E2019, suspecté de liaisons avec le GdI-019 "La Main du Serpent". L'incident ayant créé une anomalie temporelle sur sa personne, ████ ██████ fut désigné SCP-409-FR-A. Après interrogation, les civils se virent administrer des amnésiques de Classe B puis furent relâchés. SCP-409-FR-A fut emmené pour être confiné et interrogé plus avant. SCP-409-FR fut également démonté et emmené au Site-Aleph pour examen. L'incident fut couvert par une histoire impliquant l'explosion d'une conduite de gaz, et des fonds furent versés à la municipalité de ███████ sous couvert d'un donateur anonyme afin d'aider à la restauration des locaux.

D'après le rapport de SCP-409-FR-A, l'Incident 409-FR a été causé par un des membres du groupe surveillé dans une tentative d'ouvrir une Voie, vraisemblablement vers la Bibliothèque des Vagabonds. Le rituel de création aurait été interrompu à une phase critique, causant le repli de la Voie sur elle-même et une modification de la réalité à courte portée. Les témoignages des civils permettent d'établir la responsabilité de SCP-409-FR-A, qui aurait tenté d'appréhender le thaumaturge au mépris des consignes relatives à ces situations. SCP-409-FR-A nie cependant cette erreur, affirmant n'être intervenu qu'après l'effondrement de SCP-409-FR, dans une tentative d'empêcher le thaumaturge de s'enfuir. Les détails de cet interrogatoire se trouvent dans le document se rapportant à SCP-409-FR-A dans l'Addendum 409-FR-1.

Quelques heures plus tard, un individu répondant au nom de █████ ████████ a été capturé suite à des témoignages de civils. Son interrogatoire permettant de faire le lien entre son anomalie et l'Incident 409-FR, il fut confiné sous la désignation SCP-409-FR-B. Les détails de cet interrogatoire ainsi que des résultats de tests se trouvent dans le document se rapportant à SCP-409-FR-B dans l'Addendum 409-FR-1.

Le ██/11/2019, soit 45 jours après l'Incident 409-FR, le thaumaturge ███████ ██████-████ a été à son tour appréhendé dans une cache de la Main du Serpent, où il fut retrouvé seul, entouré de traces de rituels (probablement de guérison et de stabilisation de la réalité). Ayant lui aussi subi une restructuration suite à l'Incident 409-FR, il subit un interrogatoire puis fut confiné sous la désignation SCP-409-FR-C. Les détails de ces évènements ainsi que des résultats de tests se trouvent dans le document se rapportant à SCP-409-FR-C dans l'Addendum 409-FR-1.

Addendum 409-FR-1 : Documents relatifs aux instances SCP-409-FR-A à -C

Objet # : SCP-409-FR-A

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-409-FR-A doit être détenu dans une cellule de confinement pour humanoïde standard du Site-Beth.

Les catégories d'objets suivantes sont interdites dans la cellule de confinement de SCP-409-FR-A : objets tranchants, objets fragiles pouvant engendrer la création de pièces coupantes s'ils se brisent, objets effectuant un mouvement mécanique, objets glissants.

SCP-409-FR-A peut être assigné à des activités non physiques dont la complétion rapide n'est pas un impératif. Il doit être assisté en permanence par un Classe-D en guise d'assistant pour minimiser ses déplacements et le risque d'accident associé pendant ses périodes de travail, ainsi que pour l'aider à se déplacer et à réaliser des tâches basiques en dehors de ses heures de travail ; cet assistant peut être affecté à des tâches similaires à celles de SCP-409-FR-A.

SCP-409-FR-A doit être nourri trois (3) fois par jour, à 8 h, 13 h et 20 h. Une collation peut lui être offerte en cas de bonne conduite. Le Classe-D qui l'assiste suit les mêmes règles.

SCP-409-FR-A doit être en permanence muni d'un cardiofréquencemètre au bras droit afin de pouvoir déterminer à n'importe quel moment dans quel palier temporel il se trouve grâce à la mesure du ralentissement de son rythme cardiaque.

Description : SCP-409-FR-A est un homme de 1 m 64, d'une masse de 62 kg et âgé de 37 ans, aux cheveux bruns et courts, nommé ████ ██████. Il s'agissait également d'un membre du personnel de la Fondation de Niveau 3 avant l'Incident 409-FR.

SCP-409-FR-A est atteint d'une dissociation temporelle retardée, ce qui signifie que son corps ressent le cours du temps à des vitesses variables, généralement plus lentes que celle du cours du temps normal mais jamais plus rapides. Ces vitesses oscillent instantanément entre plusieurs paliers notés comme suit avec la part moyenne du temps de manifestation de chaque palier :

  • Palier 1 : vitesse normale (16 % du temps) ;
  • Palier 2 : vitesse 1,3 fois plus faible (37 % du temps) ;
  • Palier 3 : vitesse 2,5 fois plus faible (24 % du temps) ;
  • Palier 4 : vitesse 5,8 fois plus faible (18 % du temps) ;
  • Palier 5 : vitesse 11,7 fois plus faible (5 % du temps).

Les paliers ont également des durées apparemment aléatoires et sans rapport avec leur vitesse, qui vont de 2,2 secondes à 1 heure et 6 minutes, avec une moyenne de 12 minutes et 31 secondes. SCP-409-FR-A dit ne pas pouvoir contrôler la durée de ces paliers ni le passage de l'un à l'autre spécifiquement. Les expériences de mesure des vitesses sont disponibles dans le document 409-FR-A-2.

Ses actions et tous ses processus biologiques (y compris battements de cœur, respiration…) s'exécutent également à une vitesse réduite d'autant. En revanche, SCP-409-FR-A est toujours affecté normalement par les lois de la physique ; s'il chute, il tombera à une vitesse normale, mais réagira à la vitesse qu'il ressent à ce moment et pourra se voir chuter en accéléré.

SCP-409-FR-A est supposé être en décalage permanent avec le cours du temps de notre univers en raison d'une transition imparfaite de la dimension temporelle de notre univers lors de son passage dans SCP-409-FR. Les détails de la répartition temporelle, la durée et l'oscillation des paliers demeurent cependant inexpliqués.

Les propriétés anormales de SCP-409-FR-A ont été causées par l'Incident 409-FR. Avant cet évènement, SCP-409-FR-A faisait partie de la FIM Tau-9 ("Les Rats de Bibliothèque") et avait été assigné à la surveillance d'un groupe d'individus potentiellement affiliés au Groupe d'Intérêt "La Main du Serpent", particulièrement SCP-409-FR-C. D'après le rapport et l'interrogatoire de SCP-409-FR-A, SCP-409-FR-C a tenté de créer une Voie (devenue SCP-409-FR lors de son effondrement) vers la Bibliothèque des Vagabonds. SCP-409-FR-A dit être intervenu après l'effondrement afin d'appréhender le thaumaturge en train de s'enfuir, tandis que les civils présents sur place ont affirmé qu'il était intervenu alors que SCP-409-FR-C accomplissait le rituel de création de la Voie. Depuis lors, SCP-409-FR-A a été exclu de la FIM Tau-9 et interdit de retourner sur le terrain en raison de son erreur et de son anomalie.

Addendum 409-FR-A-1 : Interrogatoire de SCP-409-FR-A suite à l'incident 409-FR

Addendum 409-FR-3 : Conjecture de Loney / Retranscription d'une vidéo de la Dre Loney au sujet de SCP-409-FR



Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License