SCP-407
notation: +4+x

Objet # : SCP-407

Classe : Euclide / Neutralisé

Procédures de confinement spéciales : Au moment de son acquisition, SCP-407 était enregistré sur une cassette. Actuellement, SCP-407 est sauvegardé sous forme de fichier audio digital sur [DONNEES SUPPRIMEES]. SCP-407 ne doit être diffusé sous aucun prétexte en dehors du cadre d’un test, et uniquement sur approbation de O5-██.

Les tests impliquant SCP-407 doivent être réalisés dans un environnement complètement insonorisé. Tous les outils et sujets utilisés doivent être stérilisés pour retirer toute présence de pollen, de spores fongiques, de graines de plantes, et d’autant de bactéries que possible pour retarder les effets négatifs de SCP-407.

Description: SCP-407 est une mélodie chantée dans un langage non-identifié, apparemment a capella. Les voix sont supposées humaines. La cassette contenant SCP-407 a été découverte avec une piste durant approximativement trente (30) minutes, mais sa fin abrupte suggère que la piste d’origine est plus longue. Le chant a été décrit par tous ses auditeurs comme ‘apaisant’, ‘glorieux’ et ‘magnifique’.

Lorsque SCP-407 est diffusé, une rapide génération de cellules semble se produire dans son rayon d’action auditif. Cet effet se produit au niveau cellulaire, et ne requiert pas que le sujet soit capable d’entendre la musique. Ce changement semble n’affecter que les organismes multicellulaires dans un premier temps, puis commence rapidement à affecter la mitose des organismes unicellulaires.

Pendant la première minute d’exposition, toutes les formes de vie multicellulaires semblent être en meilleure santé. Les sujets souffrant de malnutrition, de cicatrices, de blessures physiques, de maladies chroniques ou autres handicaps semblent en parfaite santé au bout d’une minute d’exposition à SCP-407 seulement. Cet effet s’est montré capable de guérir la maladie d’Alzheimer, la maladie de Crohn, les dommages cérébraux et vertébraux, ainsi que des infections ou des blessures qui auraient été mortelles en temps normal, entre autres. Il est intéressant de noter que le cancer ne semble pas concerné par cet effet, malgré le fait que la condition physique des sujets soit largement améliorée.

Au cours des deuxième et troisième minutes d’exposition, les sujets commencent à faire l’expérience d’une croissance cellulaire débridée et inutile, se manifestant sous forme d’excroissances dermiques grandissant rapidement. Ces excroissances sont apparemment des tumeurs bénignes ainsi que des dépôts de graisse et de calcium, qui, malgré leur caractère parfois douloureux et défigurant, ne mettent pas la vie du sujet en danger.

Au cours de la quatrième minute d’exposition, une croissance bactérienne et fongique débridée commence, engendrant des conditions de plus en plus dangereuses pour toutes formes de vie initialement présentes, en dépit de leur bonne santé. Des problèmes respiratoires et digestifs surviennent rapidement dans la majorité des cas, et empirent progressivement.

Après cinq (5) minutes, les effets de SCP-407 semblent différer à chaque nouvel essai. Dans tous les cas, les traces d’éléments végétaux ou fongiques, ainsi que tout animal présent, croissent et se reproduisent de manière incontrôlable, à des allures variées, en se transformant souvent en de nouveaux organismes. Les résultats sont variables en fonction du test et des objets présents au moment où SCP-407 a été diffusé.

Addendum-407-01 : SCP-407 a été découvert chez le Professeur ██████ de ██████████, qui venait récemment de rentrer d’une expédition dans la région de l’Amazone, au nord du Brésil. Les Agents furent alertés par la possible présence d’un SCP lorsque [DONNEES SUPPRIMEES]

Addendum 407-02 : La moisissure ayant résulté du second test sur SCP-407 semble être une variété de champignon cordyceps. La ressemblance avec la moisissure aperçue par SCP-507 a été remarquée. De crainte que le scénario observé par SCP-507 ne se réalise, les tests ont été limités aux vingt (20) premières minutes de l’enregistrement.

Addendum 407-03 : Ci-dessous se trouve un exemple de test réalisé sur SCP-407. Pour plus de tests et de notes d’expérimentation, voir le Rapport d’Expérience 407.

Notes de Test:
<Test 2; SCP-407 diffusé pendant 28m et 32s. A l’intérieur de la pièce, un (1) membre du personnel de Classe D, non stérilisé>

00:25 - Le sujet rapporte être apaisé par la musique, et se sentir plus fort et revigoré.

00:45 - Les taches de peau et les cicatrices observées précédemment sur le sujet sont en train de disparaître.

02:20 - Le sujet semble avoir grandi de quelques centimètres. Une augmentation de sa masse musculaire est notée.

03:40 - Le sujet rapporte sentir des douleurs intestinales.

04:20 - Le sujet commence à vomir. Des plantes, croissant à partir de la matière régurgitée, commencent à s’enraciner dans le sol dallé.

04:50 - Le sujet commence à développer des rougeurs et des excroissances sur sa peau.

05:30 - Extrême défiguration dermique. Le sujet halète rapidement et appelle à l’aide. Douleur intense rapportée.

06:10 - Le sujet s’écroule sur le sol et cesse de bouger.

06:45 - Le corps du sujet est rapidement recouvert par ce qui semble être une infection fongique. Des plantes sont observées en train de croître dans la bouche, puis dans les orbites du sujet.

07:30 - Le sujet est méconnaissable à ce stade, recouvert de moisissure et de jeunes pousses. Le corps éclate tandis qu’un bananier émerge des intestins du sujet et atteint sa maturité en quelques secondes.

08:45 - Les plantes et les champignons commencent à s’étendre dans toute la chambre de test. Ce qui semble être de la mousse et de petites fougères recouvrent le sol.

9:30 - Plusieurs pousses, tiges, buissons et même des arbustes apparaissent. Le bananier n’est plus reconnaissable à présent ; l’arbre s’est épaissi et est à présent recouvert de feuillage et de champignons.

10:30 - L’air se remplit de pollen et de spores. La visibilité se réduit à l’intérieur de la chambre de test.

11:30 - Des mouvements se font entendre à l’intérieur de la chambre de test. Plusieurs petites créatures insectiformes sont observées. Ces créatures semblent d’origine végétale.

17:30 - Pendant les six (6) dernières minutes, des créatures d’origine végétale ont été observées, se générant rapidement, croissant jusqu’à maturité, tuant et dévorant d’autres créatures, puis se faisant elles-mêmes dévorer par les suivantes. Plus les minutes passent, plus les créatures deviennent imposantes.

19:00 - Des créatures moyennes d’apparence mammalienne sont observées; elles semblent humanoïdes et ressemblent fortement au sujet initial.

21:00 - Une tige fongique est observée tandis qu’elle pousse sur l’une des créatures d’apparence mammalienne. L’extrémité de la tige explose, répandant des spores de couleur blanche.

22:00 - La croissance végétale reste luxuriante, mais tout commence à se recouvrir d’une couche de moisissure. Les plantes semblent mourir lentement d’une cause inconnue, avant d’être recouvertes par la moisissure.

23:00 - Les créatures d’apparence mammalienne sont les dernières à succomber; elles se dégradent fortement et se couvrent de la même moisissure. Les corps semblent se contracter régulièrement, comme s’ils respiraient. Des tiges poussent rapidement sur les corps, éclatent en libérant des spores, puis pourrissent tout aussi vite.

28:32 - La cassette s’arrête. Aucun changement dans la chambre depuis l’apparition de la moisissure. La chambre subit un nettoyage rigoureux pour éliminer toute trace biologique. Des échantillons de la moisissure ont été récoltés. [Voir Addenda 407-01 et 407-02]

<Fin du Test 2>

Addendum 407-04 SCP-407 a été effacé du réseau informatique par le Groupe d’Intérêt qui est aujourd’hui connu de la Fondation sous le nom de : La Main du Serpent. Toutes les copies de sauvegarde de SCP-407 ont, elles aussi, été effacées. Voir le Rapport d’Incident X23.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License