SCP-406
notation: +3+x
scp406

Entrée ouest de SCP-406.

Objet # : SCP-406

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La FIM Tau-6 est chargée de surveiller SCP-406 et de traiter les instances SCP-406-1. Elle doit être basée dans une petite zone industrielle reconvertie dans un parc industriel voisin, derrière une société écran de la Fondation ("Simon’s Carpet Paradise").

Le point d’émergence et l’entrée ouest de SCP-406 doivent être surveillés via des caméras de surveillance en circuit fermé. Un éclairage dissimulé et des capteurs infrarouges doivent être installés pour détecter et éclairer les instances émergentes de SCP-406-1. Les vêtements de secours, denrées non périssables et matériel de premiers soins doivent être dissimulés derrière des briques factices sur le mur opposé. La communication audio bidirectionnelle doit être activée via des microphones et des haut-parleurs dissimulés entre Tau-6 et le point d'émergence, afin de guider et commander les instances de SCP-406-1, et les réveiller si nécessaire. La porte à l’entrée ouest doit être gardée sous clé. Les intrus doivent être surveillés et, s’ils aperçoivent une instance de SCP-406-1, placés en détention afin de se voir administrer des amnésiques.

Les instances de SCP-406-1 doivent être récupérées par les membres de Tau-6 et emmenées dans le Secteur 25, interrogées, traitées à l’aide d’un amnésique puis escortées à leur point d’origine. Des histoires de couverture inventées et/ou des amnésiques sont utilisés pour expliquer l’absence des sujets SCP-406-1 dans la région. Toutes les instances de SCP-406-1 doivent être enregistrées et surveillées à distance pendant une période de 5 ans (20 ans auparavant), et arrêtées si des propriétés anormales deviennent apparentes.

Une proposition de surveillance secrète des résidents de la région d'origine afin de prévenir ou réduire la fréquence des cas de disparition est en cours d'examen.

Description : SCP-406 est un tunnel ferroviaire désaffecté de 228 mètres de long situé à Crigglestone, en Angleterre. L'entrée est a été obstruée et est inaccessible. L'entrée ouest est bloquée par une clôture en métal munie d’un portail verrouillé. Les instances de SCP-406-1 sont des individus émergeant du mur intérieur nord de SCP-406 par des moyens inconnus, à un point situé à 15,3 mètres de son extrémité fermée. Les instances de SCP-406-1 sont au départ invariablement endormies et marchant parfaitement droit, mais la plupart d’entre elles se réveillent naturellement peu de temps après leur apparition, généralement à cause du choc soudain de l'air froid dans le tunnel.

L'inspection initiale et les tests sur le point d'émergence n'ont pas permis d'identifier d'effets anormaux. Des tests supplémentaires sur le point d'émergence sont interdits jusqu'à nouvel ordre. Voir le document SCP-406-A.

Le premier évènement anormal concernant SCP-406 connu fut enregistré en décembre 1981, lorsque le corps nu de M. █████ ████████, 24 ans, fut découvert dans le tunnel après qu’il ait perdu la vie à la suite de blessures provoquées par de multiples trébuchements et chutes dans le tunnel. Un tatouage a été identifié et comparé à un rapport de personnes disparues dans l’Illinois, aux États-Unis. Une instance SCP-406-1 a ensuite été retrouvée vivante en février 1982 en la personne de Mlle ███████ █████, 8 ans, et la nature anormale du tunnel est devenue apparente. La Fondation eut connaissance de SCP-406 à ce moment et établit les procédures de confinement initiales.

Toutes les instances de SCP-406-1 connues à ce jour ont pour origine la zone géographique approximative du comté de Douglas dans l’Illinois et une petite partie de l’extrémité sud du comté de Champaign dans l’Illinois, et sont apparues dans SCP-406 peu de temps après s’être endormies. Les instances de SCP-406-1 ne rapportent pas d’histoires anormales de somnambulisme. À ce jour, aucune tentative d'assister ou enregistrer la disparition d’une instance de SCP-406-1 à partir de son point d’origine n’a abouti. Les conjectures actuelles suggèrent qu’une disparition ne se produira que si elle n’est pas observée. Aucune instance de SCP-406-1 n’a encore fait état de souvenirs du temps entre son endormissement et son réveil au sein de SCP-406, et aucune tentative de récupération de souvenirs n’a encore abouti.

À ce jour, ███ instances de SCP-406-1 ont été récupérées. Les instances de SCP-406-1 se sont pas retenues comme anormales. Aucune instance de SCP-406-1 n’est apparue plus d’une fois dans SCP-406.

Document SCP-406-A :

Les 14 août 1989 à 17h32 GMT, un événement d’émergence s’est produit lors du forage exploratoire des matériaux du mur au point d’émergence. Malgré une intervention médicale immédiate, Mme ████████, agée de 76 ans, décèda sur le moment. Aucun parent vivant de Mme ████████ n’était connu. Le personnel de la maison de retraite où elle résidait se vit administrer des amnésiques et une histoire de couverture (insuffisance cardiaque). Le technicien █████, chargé de l’affaire à l’époque, demanda également des amnésiques. La requête fut refusée. Un congé lui a été accordé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License