SCP-3V1L-J
notation: +6+x

Objet # : SCP-3V1L-J

Classe : Il est putain de SÛR.

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-3V1L-J doit être maintenu en isolement dans une chambre de confinement pour humanoïde. Aucune communication ne doit être établie entre SCP-3V1L-J et le personnel. Tout le personnel a été prévenu qu'en dépit de toutes les affirmations de SCP-3V1L-J, aucune mesure de confinement supplémentaire n'est nécessaire.

Description : SCP-3V1L-J, précédemment Arthur Schnittflieger de Kenosha, est un humain mâle âgé de 32 ans impliqué dans une série d'activités criminelles ayant eu lieu grâce à des moyens anormaux. Il possède la capacité surhumaine, dans un certain sens, de convaincre les gens qu'il dispose d'un agenda brillant et complexe qui ne peut être stoppé sous aucune circonstance.

Le 20/12/2012, SCP-3V1L-J téléphona à la Fondation pour lui annoncer qu'il allait créer un trou de ver vers "une dimension pleine d'araignées, de flammes, et de trucs" dans le "Mall of America". Des Agents furent mobilisés sur place et ne trouvèrent aucune trace du trou de ver, après quoi SCP-3V1L-J contacta à nouveau la Fondation pour l'informer que le trou de ver était une simple diversion de l'évènement de Classe-ZK ("Effondrement de la Réalité") qu'il s'apprêtait à déclencher. Il n'y a actuellement aucune preuve de la capacité de SCP-3V1L-J à provoquer un tel évènement.

Ce schéma se répéta pendant un certain temps, résultant en un total de 0 perte humaine, de 0 évènement poussant la Fondation à se révéler publiquement, et d'environ 12 milliards de dollars perdus en de vains efforts afin de faire face aux menaces. Le confinement initial de SCP-3V1L-J fut établi le 14/10/2014, après dix heures d'opérations au Site-155 contre une "machine harceleuse lourdement armée" inexistante.

Retranscription de l'interrogatoire :

Dr. Henderson : Bonsoir.

SCP-3V1L-J : Est-ce vraiment un bon soir ? Est-ce que n'importe quel soir de votre vie est bon quand votre vie est aussi tortueuse que la mienne, quand vous regardez au plus profond de votre esprit et ne voyez que des clowns se poignardant le coeur en hurlant encore et encore pour l'éternité, et que vous ne pouvez que rire dans cette misère ?

Dr. Henderson : Je note.

SCP-3V1L-J : J'étais sûr que vous diriez "Je note". Je l'ai anticipé ! Je peux lire en vous comme dans un reçu de la Wal-Mart, Dr. Jackson.

Dr. Henderson : Je m'appelle Henderson.

SCP-3V1L-J : Bien entendu. Vous pensiez que je ne le savais pas ?

Dr. Henderson : Non, puisque vous venez juste de m'appeler Dr. Jackson.

SCP-3V1L-J : C'était une ruse ! Vous êtes si naïf, vous pensiez que je dirais la vérité à un espèce de moralisateur comme vous ? Là où vous voyez le bien et le mal, je ne vois que la folie ! LA FOLIE ! Je vois des choses dont vous ne pourriez jamais rêver, comme le reptile carnivore qui se trouve derrière vous maintenant !

Dr. Henderson : Il n'y a rien derrière moi.

SCP-3V1L-J : OU PEUT-ÊTRE QUE SI ?

Dr. Henderson : Non, il n'y a vraiment rien derrière moi.

SCP-3V1L-J : Si rapide dans votre jugement. Vous n'avez même pas regardé !

[Le Dr. Henderson regarde derrière lui.]

SCP-3V1L-J : C'était une ruse ! Encore une fois ! Vous ne faites que prétendre pouvoir contrôler mon brillant génie pour vous sentir en sécurité. Je pourrais détruire la Fondation entière avec un seul mot, mortel !

Dr. Henderson : Et quel est ce mot ?

SCP-3V1L-J : "Folie."

Dr. Henderson : Vous l'avez déjà dit plusieurs fois.

SCP-3V1L-J : Alors vous êtes encore plus condamnés que vous ne pouvez l'imaginer ! Je vous ai démembré pièce par pièce durant toute ma vie, bande d'êtres inférieurs, et mon génie absolu vous a tous condamné.

Dr. Henderson : Cet interrogatoire ne mène à rien.

SCP-3V1L-J : Aha ! Je savais que vous diriez ça.

[Le Dr. Henderson essaie de quitter la salle.]

SCP-3V1L-J : PAUVRE FOU ! J'ai enduit la poignée de porte avec des übertoxines psychomémétiques. Votre destin est scellé.

Dr. Henderson : Alors pourquoi ne suis-je pas mort ?

SCP-3V1L-J : On dirait que quelqu'un refuse d'admettre la vérité.

Dr. Henderson : On dirait que quelqu'un va finir dans un bain d'acide de batterie s'il n'apprend pas à fermer sa putain de gueule pendant plus de dix secondes.

[Le Dr. Henderson essaie d'étrangler SCP-3V1L-J. Le Dr. Henderson est rapidement placé sous sédatif par les agents de sécurité, qui donnent quelques coups de pied dans les parties intimes de SCP-3V1L-J pour faire bonne mesure.]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License