SCP-3936
notation: +12+x
blank.png

Objet # : SCP-3936

Classe : Thaumiel

Procédures de Confinement Spéciales : Le personnel stationné dans SCP-3936 doit émettre un signal confirmant sa présence continue à l'intérieur le premier jour de chaque mois. Les copies de tous les rapports considérés disposer d'un risque significatif d'altération rétroactive doivent être conservées dans SCP-3936. Toute réparation requise par un système de SCP-3936 doit être réalisée par l'équipe d'ingénieurs sur-site.

Toute activité publique à l'extérieur de SCP-3936 doit être consignée par le personnel stationné à l'intérieur.

Description : SCP-3936 est le Site d'Exclusion-01, une installation de la Fondation construite à partir d'une version à grande échelle de la technologie utilisée par la Boîte de Scranton, servant communément à conserver des documents sensibles et à les protéger d'altérations rétroactives. Grâce à l'usage de cette technologie, SCP-3936 est un Site effectivement immunisé aux effets de potentiels événements restructurants de Classe-CK.

SCP-3936 est actuellement capable d'héberger cent membres du personnel. L'équipement de surveillance de SCP-3936 permet au personnel d'observer les événements du monde extérieur, via des flux médiatiques et des communications gouvernementales sécurisées. Ces informations sont ensuite sauvegardées dans l'archive numérique de SCP-3936, en plus de toutes les informations que la Fondation juge disposer d'un risque significatif d'altération rétroactive.

SCP-3936 est actuellement actif inactif.

Addendum 3936-1 : Le 01/12/18/04, SCP-3936 n'émit pas son signal de confirmation mensuelle. La Force Mobile d'Intervention Qeztel-12 ("Maintenant Tu Me Vois") fut envoyée pour enquêter. À son arrivée, la FIM Qeztel-12 rapporta l'absence de tout membre du personnel de la Fondation. Tous les rapports contenus dans SCP-3936 étaient également effacés. Cependant, un grand nombre de corps non-humanoïdes fut trouvé dans la cafétéria de SCP-3936 ; les analyses de ceux-ci suggérèrent que leur mort avait été causée par l'ingestion de pilules de cyanure.

Les caractéristiques extrêmement irrégulières de leur corps incluent :

  • Une structure corporelle ressemblant grossièrement à une étoile.
  • Deux membres principaux, présumément utilisés pour la manipulation d'objets.
  • Deux membres secondaires, présumément utilisés pour se mouvoir.
  • Un nodule de contrôle situé au-dessus d'une structure en forme de torse. Aucun signe d'un nodule de contrôle secondaire ou tertiaire ne fut trouvé.
  • Un système cardiovasculaire concentré autour d'un seul organe, à la place du système à trois organes possédé par presque tous les organismes connus.
  • Un petit muscle présent à l'intérieur de ce qui est présumé être les cavités de l'organisme, dont les preuves suggèrent qu'il pouvait être contrôlé librement.
  • Un goût décrit comme étant similaire à celui du porc physique.
  • Une grave absence de méta-récepteurs vérifiables.
  • Des yeux, qui n'avaient pour l'instant été observés que sur des fossiles du genre Korenvatius.

L'autopsie et l'inspection approfondie de ces corps sont en cours.

Une enquête approfondie révéla une unique information restante dans les archives de SCP-3936, un message d'un individu identifié comme étant le Docteur Ezekiel T. Jones. Aucun individu de ce nom n'est recensé comme ayant travaillé pour la Fondation. Le message dit :

Nous nous occuperons du confinement nous-mêmes, merci. Vous n'avez pas besoin de savoir cela.

L'emplacement du personnel originellement assigné à SCP-3936 est actuellement inconnu.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License