SCP-3904
notation: +3+x
meow.png

Quatre instances de SCP-3904 (désignations inconnues) accompagnées par le Sujet 3904/04 ("Jiggles").

Objet # : SCP-3904

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances de SCP-3904 sont actuellement gardées dans une chambre froide du Site-66. Si un test devait être demandé, des instances vivantes de Felis catus (Chat domestique) peuvent être demandées à l'enclos d'élevage du Site-66.

Description : SCP-3904 sont des cadavres d'êtres humains à la structure interne drastiquement altérée. Le tissu constituant les instances de SCP-3904 est structurellement similaire à de la chair humaine non-anormale, mais est extrêmement résistant à la décomposition et émet en permanence une odeur décrite par les membres du personnel comme un mélange de formol et d'herbe à chat. Les instances de SCP-3904 sont capables d'une régénération cellulaire en dépit de leur faible apport nutritionnel ; les blessures infligées aux instances de SCP-3904 se guériront au fil du temps, mais moins rapidement qu'un corps humain non-anormal.

Une instance de SCP-3904 peut être distinguée d'un cadavre non-anormal par l'important trou dans ses cavités thoracique et abdominale causé par un important prélèvement des organes vitaux. Chaque compartiment est couvert d'un volet de peau et de tissus musculaires aux bordures lisses et cautérisées. Dans la cavité thoracique des instances de SCP-3904, les poumons, le cœur, ainsi que les côtes inférieures sont absents, laissant le diaphragme intact ; dans toutes les cavités anormales, tous les organes ont été retirés. Tout dommage infligé aux tissus d'une instance de SCP-3904 par une ablation des organes a laissé de discrètes cicatrices.

Chaque cavité de SCP-3904 est assez spacieuse pour accueillir un chat domestique adulte. Quand il est, de cette manière, l'hôte de deux chats, SCP-3904 s'anime spontanément. Les instances animées sont conscientes, mais n'ont pas l'air d'être capables de réflexion. Les instances sont capables de locomotion bipédique, bien qu'handicapées par leur démarche à "articulation inversée", et sont incapables de parler, car ils ne possèdent pas de poumons.

Lorsqu'elles sont seules, les instances animées de SCP-3904 ont été observées errant sans but jusqu'à ce qu'elles soient abandonnées par leurs chats intérieurs. Cependant, lorsqu'au moins deux instances animées sont à proximité, elles commenceront à engager une forme rudimentaire de lutte, dans laquelle le but semble être de déloger les chats intérieurs de l'opposant. Il n'a pu être déterminé si cela est dû à une pulsion anormale de la part des instances de SCP-3904, ou simplement le résultat du comportement naturel félin.

Il est à noter qu'en conditions de test, 70% des chats préfèrent notamment se reposer à l'intérieur des instances de SCP-3904 plutôt que de se reposer dans un espace chaud, sombre et confiné similaire. La signification de ceci est également inconnue.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License