SCP-385
notation: +1+x

Objet # : SCP-385

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-385 doit être conservé dans un conteneur ignifugé standard au Site de Stockage 23. Les expérimentations sur SCP-385 ne peuvent se faire qu'avec l'autorisation écrite d'un chercheur de Niveau 4. Depuis l'incident décrit dans le rapport 385-c, tous les tests devront être effectués sur une installation située dans un rayon de cinq degrés autour de l'un des deux pôles terrestres.

Description : SCP-385 est un harnais à porter autour de la taille, fait de cuir vieilli et de laiton. Un bouton pressoir portable est relié au mécanisme monté à l'avant du harnais grâce à un fil électrique à spirales. Le harnais contient lui-même une quantité superflue d'engrenages emboités et d'ampoules à LED colorées. Celui-ci a résisté à des dommages de chocs non-négligeables. Une gravure endommagée se trouve à l'avant du mécanisme : « Édition spéciale ! 3 de [ILLISIBLE] » et « [ILLISIBLE] par la Fabrique. »

Ont été récupérés en même temps que SCP-385 une boîte en carton et un manuel d'utilisation. Ces deux éléments présentent un style commun chez les illustrations de science-fiction "pulp" des années 1950. Le manuel décrit le harnais comme un "Générateur de champ anti-gravité personnel" et contient des illustrations simples pour utiliser "correctement" l'appareil.

Lorsque SCP-385 est utilisé conformément aux instructions, celui-ci créé en effet un champ d'énergie qui compense les forces gravitationnelles extérieures pour l'appareil et son porteur, en plus d'annuler leur inertie.

Addendum : Excepté lors d'expériences aux conditions strictement contrôlées, l'utilisation de cet appareil est invariablement fatale, du fait de la vitesse de rotation de la Terre et de sa révolution autour du Soleil. Un individu quittant l'attraction gravitationnelle de la Terre et son inertie serait projeté dans l'espace ou entrerait en collision avec un objet bloquant sa trajectoire, cas qui permettrait au moins la désactivation de l'appareil et sa récupération.

SCP-385 a été récupéré dans la chambre d'un garçon de 13 ans à █████, ██, peu de temps après ce qui semble être sa première activation. Il n'a pas été déterminé combien d'appareils similaires à SCP-385 existent encore dans la nature, ou combien d'exemplaires ont été produits. Un interrogatoire des parents du garçon décédé a permis de remonter à un vieux magasin de jouet du centre-ville, où l'appareil a été acheté en tant qu'exclusivité. Le magasin s'est trouvé être abandonné et inoccupé depuis un certain temps. Les résidents du centre-ville ne se rappellent même pas que le celui-ci ait été ouvert un jour.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License