SCP-379-FR
notation: +14+x
blank.png

Objet # : SCP-379-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les deux éléments de SCP-379-FR doivent être gardés dans un coffre de confinement standard au Hangar de stockage L122 du Site-██. Toute expérience sur SCP-379-FR est interdite sauf autorisation écrite d'un membre du Comité d'Éthique, en raison des implications à long terme de l'activation de SCP-379-FR-2.

Toute nouvelle manifestation suspectée de SCP-379-FR-A doit faire l'objet d'une enquête complète et consignée dans un registre stocké aux archives. Cette enquête doit être réalisée sous couverture et sans faire mention d'éléments sensibles ou anormaux, en raison de l'impossibilité d'amnésier les personnes affectées. S'il est déterminé que le comportement de SCP-379-FR-A ne constitue pas un obstacle à l'intégrité physique des membres du personnel de santé, un suivi psychologique peut être proposé.

Toute manifestation connue de SCP-379-FR-A doit faire l'objet d'un suivi de priorité moyenne afin de prévenir son comportement ou d'en réparer les conséquences.

Description : SCP-379-FR désigne un ensemble de deux éléments distincts :

  • SCP-379-FR-1 est un morceau de tibia présenté comme une relique et réputé comme ayant appartenu à Ste ███████. Celui-ci est dans un état de conservation standard pour ce type d'objet, et présente quelques zones poreuses au niveau où se trouverait la jointure avec la rotule. La relique se trouve posée sur un petit présentoir en or, dans un coffre de 25 x 10 x 10 cm dont les arêtes sont en or massif décoré et sculpté de figures bibliques (représentant la Vierge Marie et 3 anges). Les faces sont en verre légèrement teinté mais permettent néanmoins d'observer l'os au travers ;
  • SCP-379-FR-2 est une urne rectangulaire et creuse présentant une face légèrement inclinée et percée d'une fente afin d'accueillir des donations. Elle est faite d'un or légèrement moins pur que celui trouvé sur SCP-379-FR-1, mais est décorée de façon similaire. Sur la face censée être présentée face aux donateurs se trouvait vraisemblablement une prière ou un morceau de prière en latin, mais seuls les mots "Deus dat et accipit Deus" ("Dieu donne et Dieu reprend")1 sont encore lisibles.

L'anomalie de l'ensemble SCP-379-FR ne peut être activée que lorsque SCP-379-FR-1 se trouve à proximité de SCP-379-FR-2 et que ce dernier est considéré comme permettant de réaliser une donation à Ste ███████ en présence de SCP-379-FR-1.
L'anomalie a une certaine probabilité de s'activer lorsqu'au moins une pièce de monnaie2 est introduite dans la fente de SCP-379-FR-2 et qu'une prière à Ste ███████ est adressée par la personne ayant réalisé le don. La probabilité avec laquelle l'anomalie va s'activer est égale au nombre de pièces déposées sur le nombre de pièces déposées plus 1, c'est-à-dire selon la formule :

Pactivation = npièces déposées / npièces déposées + 1

Si l'anomalie s'active, la personne ayant déposé la ou les pièces recevra alors ce qu'elle considère personnellement comme "un signe" que le don semble avoir fonctionné. Il peut s'agir entre autres d'un frisson, d'un événement anodin coïncidant avec le don, d'une sensation de chaleur, etc. Cependant aucun autre effet immédiat de l'anomalie n'est perceptible durant les vingt-quatre heures suivant le don.

Toute personne ayant activé avec succès l'anomalie semble se voir affecter une entité intangible et invisible, désignée ci-après comme SCP-379-FR-A. L'existence de l'entité SCP-379-FR-A n'a pas encore été prouvée, mais constitue actuellement l’hypothèse la plus plausible quant au comportement de l'anomalie.

L'entité SCP-379-FR-A n'entre en activité que vingt-quatre heures après l'activation de l'anomalie lors du don, et agit de façon adaptative par rapport à la prière qui a été adressée à ce moment. Ainsi, durant une période vraisemblablement aléatoire, s'étendant de sept (7) à quarante-deux (42) jours après la prière et communément appelée "Phase de Coopération", l'entité semble capable d'influencer directement ou indirectement l'environnement de la personne affectée pour contribuer à "réaliser" sa prière (voir le Tableau d'Exemples).

Les témoignages de personnes ayant été identifiées comme affectées par l'anomalie de SCP-379-FR rapportent que celles-ci ont senti une "présence" de façon ponctuelle mais régulière durant cette période, celle-ci coïncidant presque toujours avec un événement positif ou inhabituel (voir le Tableau d'Exemples). Même si les descriptions de l'apparence physique supposée de SCP-379-FR-A ne concordent pas, toutes ont en commun le fait que l'entité est généralement présente à la limite du champ de vision périphérique, derrière l'oreille et au-dessus de l'épaule et suit les mouvements de la tête.

Environ un à deux jours après que la "Phase de Coopération" soit terminée (c'est-à-dire que la prière a été réalisée), l'environnement de l'individu affecté est drastiquement et instantanément modifié : une anomalie temporelle se déclenche et, bien que les jours semblent s'être écoulés de façon adéquate, l'individu affecté se retrouve dans sa situation initiale, antérieure à la prière. La mémoire et l'état de toutes les personnes affectées seront modifiées en conséquence., excepté la personne ayant réalisé la prière, qui devient alors la seule consciente de cette réversion.

La Fondation a pu être mise au courant de cette anomalie temporelle par les témoignages des personnes affectées par l'effet de SCP-379-FR, couplé à l'utilisation d'un ensemble d'outils de détection des perturbations spatio-temporelles développés par le Dr Shizue.

Enfin, une seconde période communément appelée "Phase d'Opposition" et d'une durée illimitée (jusqu'à la mort éventuelle de la personne affectée) commence. Durant celle-ci, l'entité SCP-379-FR-A agit également de façon adaptative par rapport à la prière initiale en influençant directement ou indirectement l'environnement. En revanche, contrairement à la "Phase de Coopération", elle semble capable d'annuler ou modifier tous les événements extérieurs pouvant mener à un changement de la situation de l'individu affecté, c'est-à-dire que l'entité fait en sorte qu'aucune amélioration liée à la prière, et annulée durant l'anomalie temporelle mentionnée précédemment, ne survienne.

Il a été montré qu'amnésier les personnes affectées par SCP-379-FR-A est inutile : l'anomalie ne disparaît pas, et l'incompréhension du sujet quant à sa situation et à la présence de l'entité ne font qu'augmenter sa confusion.

Tableau des Exemples de prières adressées à Ste ███████ et des réponses de SCP-379-FR-A

Sujet affecté Prière "Phase de Coopération" "Phase d'Opposition"
Romain M., 53 ans Gagner de l'argent pour payer l'opération de sa mère hospitalisée Romain M. a gagné à la loterie et a pu payer l'opération de sa mère, qui est venue vivre en convalescence chez lui Après la réversion, Romain M. reçut l'héritage d'un parent éloigné, mais utilisa celui-ci dans des procédures administratives et des soins palliatifs lourds pour sa mère
Elizabeth S., 23 ans Tomber enceinte de son mari Elizabeth S. est tombée enceinte malgré sa faible fécondité Après la réversion, Elizabeth S. tenta 8 nouvelles fois de tomber enceinte : 2 foetus furent déclarés non-viables, et les 6 autres grossesses se sont soldées par des pertes en couche
████ █., ██ ans Garantir le succès à sa compagnie nouvellement créée Sa compagnie s'est développée avec succès en un court laps de temps Après la réversion, sa société a été rachetée à un prix modeste par des investisseurs fortunés, mais le cours des actions de l'entreprise a rapidement chuté et elle a été déclarée en faillite
Michelle D., 87 ans Guérir de sa maladie Michelle D. a guéri de son polype intestinal Après la réversion, Michelle D. a contracté 3 cancers différents mais n'en est jamais morte
Agent Michaël V., 42 ans Prière inconnue Conséquences inconnues Après la réversion (supposée), le 12/07/2017, SCP-███-FR rompit son confinement et provoqua un Incident dans l'aile Est du Site-██. L'Agent V. confia à son collègue qu'il avait "un pressentiment que tout cela [était de sa] faute", qu'il "[avait] immédiatement compris que ce truc [était] pas net", avant de se sacrifier pour que SCP-███-FR soit reconfiné. Un testament retrouvé dans le casier de l'agent mit la Fondation sur la piste de SCP-379-FR

Une fois SCP-379-FR porté à la connaissance de la Fondation par le testament de l'Agent Michaël V., une enquête fut lancée afin de retrouver l'objet. Celui-ci fut localisé le 27/11/2017, mais sa récupération rencontra une résistance modérée de la part d'une loge du Groupe d'Intérêt SAPHIR. Durant la dernière tentative de récupération, qui se solda par un succès de la Fondation et un confinement de l'objet, un des membres de la loge de SAPHIR fut observé en train de réaliser un don à SCP-379-FR, avant d'être capturé. Ci-dessous, une interview réalisée quelques jours après.

Addendum SCP-379-FR-1 : Le 06/02/2018, à la suite d'événements incluant une rupture de confinement de SCP-███-FR, une attaque d'un groupe inconnu (non-affilié à SAPHIR) et plusieurs erreurs humaines, Solomon D. parvint à échapper à la vigilance du gardien qui surveillait la cantine, et s'enfuit des locaux de la Fondation. Il est suspecté que cette suite de coïncidences ait été provoquée par les actions de l'instance de SCP-379-FR-A affectée à Solomon D. suite à sa prière lors de sa capture ; en revanche, en l'absence de retour de l'individu à son emplacement initial après capture, il est probable que la réversion ne soit pas survenue ou que l'évasion découle de la "Phase d'Opposition".

Addendum SCP-379-FR-2 : Suite à une recherche dans la région de [SUPPRIMÉ] et en croisant avec la liste des pratiquants fréquentant l'église de [SUPPRIMÉ], la "vieille dame" mentionnée par Solomon D. fut retrouvée. Il s'agit de Lucie ███████, 94 ans. Elle reconnut formellement Solomon D. comme faisant partie du groupe des 3 personnes l'ayant attaquée, mais affirma se souvenir de lui comme étant celui qui donnait les ordres et aurait initié l'attaque.
L'Agent Hodges qui menait cette interrogation nota également la présence des deux jambes de la femme, et sa capacité à marcher sans soucis.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License