SCP-376
notation: 0+x
376.jpg

SCP-376 peu avant qu'il ne soit transféré au Site-██

Objet # : SCP-376

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-376 doit être gardé dans le Bâtiment d'Agriculture Sécurisé au Site-██. Il doit être relié à un unique câble électrique souterrain alimenté par un unique générateur non relié au réseau principal d'électricité. Il n'y a pas besoin de mesures de sécurité supplémentaires pour confiner SCP-376 autres que la sécurité existante au Bâtiment d'Agriculture Sécurisé.

Description : Au premier regard, SCP-376 semble être un feu tricolore irrégulier avec bien trop de composants attachés. Cependant, SCP-376 n'est pas un objet fabriqué par l'homme, mais est en fait un organisme apparu naturellement. La Fondation ne sait actuellement pas pourquoi ou comment SCP-376 est parvenu à imiter l'apparence d'un feu tricolore.

Les tests ont révélé que l'extérieur de SCP-376 est composé de matière organique, plutôt que d'acier. L'écorce qu'il produit se durcit pour former une couche protectrice autour de SCP-376 qui prend l'apparence de l'acier. Cependant, bien que l'écorce sente comme et ressemble à l'acier au toucher, l'écorce n'est pas aussi résistante, ayant uniquement une résistance à la tension similaire à celle d'une écorce d'arbre normale. La lumière produite par SCP-376 est une forme de bioluminescence, qu'il est capable de manipuler afin de briller dans les trois couleurs communément associées aux feux tricolores : rouge, vert et jaune. SCP-376 est d'une manière ou d'une autre capable de contrôler quelle lumière il active et le fait comme dans une séquence prévisible, bien que la Fondation ne sache pas comment ni pourquoi.

L'enregistrement vidéo étendu de SCP-376 montre qu'il a un taux de croissance incontrôlé, nécessitant une attention constante et un taillage régulier. Chaque feu tricolore individuel commence comme un bourgeon, mais mûrira rapidement en un feu tricolore de taille réelle en l'espace de plusieurs minutes. L'apparition d'un nouveau feu sur SCP-376 a lieu habituellement tous les neuf à dix jours. Enlever un des feux cause l'arrêt de son fonctionnement, et la blessure causée dans SCP-376 se fermera immédiatement en faisant pousser une autre écorce. S'il est laissé seul, le feu finira par se biodégrader et pourrira comme tout autre organisme.

À l'inverse des autres plantes, SCP-376 n'utilisera pas la photosynthèse pour se nourrir. À la place, ses racines creuseront à travers la chaussée et le sol vers la source d'électricité la plus proche. Les racines de SCP-376 sont capables de pénétrer les sources d'électricité souterraines et se raccommoder dans elles, s'attachant effectivement au réseau d'électricité. SCP-376 utilise l'électricité obtenue comme énergie primaire pour créer de la nourriture, plutôt que le soleil.

En termes de reproduction, SCP-376 a une méthode quelque peu unique de se propager. Plutôt que d'utiliser des spores ou des graines, SCP-376 est capable de transférer des "semis" à travers le réseau d'électricité auquel il est connecté, ce qui signifie qu'une nouvelle instance de SCP-376 peut être créée dans tous les endroits que les lignes d'électricité atteignent. Pour plus d'informations, voir l'Expérience 376A.

SCP-376 fut trouvé durant une heure de pointe à ██████████, en Californie dans une intersection bruyante. L'événement entier fut expliqué comme une exposition artistique et SCP-376 fut rapidement déplacé à sa location actuelle.

Expérience 376A : Une fois qu'il a été découvert que SCP-376 requérait de l'électricité pour survivre, il fut relié au réseau d'électricité du Site-██. Cette erreur fut rapidement constatée quand le personnel du site commença à rapporter l'apparition de feux tricolores supplémentaires disséminés autour du bâtiment. Une fois que ces lumières furent retirées, SCP-376 fut connecté à un réseau d'énergie séparé qui fut installé sous une aire de test spécialement construite. Après avoir analysé les résultats, il fut découvert que SCP-376 est d'une manière ou d'une autre capable de discerner dans quelles aires il pouvait se développer sans susciter de suspicion illégitime. Tout les sujets de tests enregistrés ont été rapportés pousser dans les aires où un placement de feu tricolore serait logique. Il n'y a actuellement pas d'explication sur la manière dont SCP-376 est capable de contrôler où il se développe aussi efficacement.

Expérience 376B : Après avoir continué les tests, il fut trouvé que SCP-376 ne se restreignait pas juste aux feux tricolores. Après plusieurs semaines d'observation, il fut noté que des structures supplémentaires commencèrent à apparaître. Jusqu'à présent, les formes que SCP-376 peut prendre incluent mais ne se limitent pas à : des bouches d'incendie, des lignes d'électricité, des lampadaires, et des plaques de rue.

Expérience 376C : Après des tests et observations supplémentaires, il fut découvert que les SCP-376 confinés sont une anomalie, même parmi sa propre espèce. Les comparaisons ADN entre lui et les autres sujets montrent qu'il souffre d'une forme de défaut qui le fait pousser de manière incontrôlable, ce qui pourrait expliquer comment il a été découvert aussi rapidement.

Addendum 1 : Après des analyses croisées des enregistrements de la consommation en électricité du Département de la Transportation et de ladite consommation au niveau national, les analystes de la Fondation ont estimé qu'il pourrait y avoir jusqu'à [DONNÉES SUPPRIMÉES] instances de SCP-376 dans les États-Unis uniquement. Les équipes de confinement sont actuellement mobilisées pour y réagir.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License