SCP-373
notation: +2+x
373

SCP-373 durant les tests.

Objet # : SCP-373

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-373 doit être gardé dans un casier de confinement au Site-38. Les recherches sur SCP-373 et les itérations de SCP-373-A doivent être menées par des membres du personnel autorisés. Les raisons de révocation immédiate des privilèges de tests incluent, mais ne se limitent pas à : la perte d'un être cher (privilèges de tests suspendus pour cinq (5) ans), tout cas d'abus ou d'incapacité à suivre les ordres conformément aux procédures de confinement pour d'autres objets SCP (privilèges de tests révoqués de façon permanente), toute association passée avec des groupes de recherche et d'enquête paranormale (privilèges de tests révoqués jusqu'à approbation donnée par le directeur du Site), ou tout intérêt ou obsession inhabituels ou persistants pour SCP-373 (privilèges de tests révoqués de façon permanente).

Note du Chercheur en Chef ████ : Les implications potentielles de cet objet pour des entités de SCP-373-A et leurs anciens êtres aimés requièrent un certain degré de sang-froid ainsi que le respect de son utilisation. Assez franchement, nous pourrions créer ces êtres plutot que d'entrer en communication avec eux. Les membres du personnel incapables de réagir de façon responsable avec ce degré de pouvoir ne doivent pas être autorisés à y accéder.

Note du Chercheur en Chef ████ : Tests supendus jusqu'à nouvel ordre. Voir Addendum 373-3. Tests avec des membres du personnel de classe-D à être réalisés conformément à l'Addendum 373-4.

Pour une efficacité maximale dans la collecte d'informations sur les entités de SCP-373-A, tous les disques utilisés avec SCP-373 doivent être des albums de vinyle 33 1/2 tpm avec des chansons à paroles profondes ou des pistes à paroles orales. Les livres audios, les albums de comédie, et d'autres disques basés sur le discours sont encouragés ; la musique principalement instrumentale ou orchestrale est interdite.

Description : SCP-373 est un ancien phonographe lecteur de disques. Les marques sur l'appareil indiquent qu'il fut fabriqué en 191█ ; une inscription supplémentaire indique que l'objet fut modifié au plus tard en 194█ dans un établissement au nom de "█████ Laboratories, Inc." L'objet est composé d'une plaque tournante fonctionnant avec une manivelle encastrée dans une caisse en bois, d'un bras avec une aiguille en aluminium, et d'une corne en argent légèrement ternie.

SCP-373 semble avoir la capacité de modifier la bande audio de tout disque qu'il joue selon des motifs particuliers. Précisément, les recherches démontrèrent qu'approximativement tous les quatrièmes mots ou phrases seront altérés depuis la chanson ou le monologue originel. Ces nouveaux mots peuvent être organisés séquentiellement pour révéler ce qui semble être des messages ou des déclarations d'une série d'entités inconnues. Ces entités ont été nommées SCP-373-AX (où "X" doit être remplacé par une identification numérique selon la découverte des entités). L'entité est capable de communiquer pour la durée de chaque instance de la lecture du disque ; au moment de la prochaine lecture du même disque, la même entité commencera à parler, mais demandera de ne pas rappeler la conversation précédente.

En raison de la nature pompeuse de la communication, il est rare pour les entités de communiquer une quantité significative d'informations aux chercheurs de la Fondation avant la fin du disque. Cependant, les recherches ont démontré qu'une communication bidirectionnelle est possible, en soulevant l'aiguille du disque pendant qu'il tourne et en parlant dans la corne. Tout essai pour une communication utile nécessite que les deux personnes parlent pendant que le disque tourne à la vitesse où une lecture optimale fut souhaitée ; toutes les entités de SCP-373-A rapportent que parler dans la corne avec l'enregistrement ralenti ou arrêté résulte en un crissement aigu pour l'entité, et vice-versa.

Les tests avec des anomalies telles que SCP-043 et SCP-1668 n'ont à l'origine pas produit de données. Cependant, l'analyse de l'enregistrement audio pris pendant les tests a montré au moins deux motifs respirants distincts étant émis par SCP-373. Des tests supplémentaires plus poussés sont actuellement envisagés.

Addendum 373-1 : Enregistrement allégé des entités de SCP-373-A

Entité : SCP-373-A3
Répétition : 1
Disque : Painkiller de Judas Priest
Notes : Première tentative d'analyse scientifique du phénomène. Le choix de la musique et les questions étaient entièrement arbitraires. Communication bidirectionnelle pas encore comprise. Données de sortie complètes des paroles incluses pour démontrer l'effet ; toutes les entrées futures incluront uniquement des déclarations pertinentes.
Résultats : La lecture de la Piste 1, "Painkiller", résulta en la sortie des paroles suivantes :

Entité : SCP-373-A3
Répétition : 8
Disque : Painkiller de Judas Priest
Notes : Première démonstration cohérente et notable de communication bidirectionnelle potentielle. Communication modifiée pour les déclarations pertinentes pour convenance.
Résultat : L'interview suivante fut menée par le Chercheur Kim avec l'Entité SCP-373-A3.
Kim : (parlant lorsque le disque commence, aiguille levée) Bonjour. Essayez de rester calme s'il vous plaît. Vous avez eu un accident et nous travaillons à vous sauver. Pouvez-vous nous dire votre nom ?
SCP-373-A3 : …Bonjour…oh…merci…bonté…je…pensais…que…j'étais…morte…
Kim : Pouvez-vous s'il vous plaît nous dire notre nom ?
SCP-373-A3 : …Mon…nom…est…Mary…Turner…J'ai…fait…un…rêve…Je…pensais…qu'ils…attendaient…
Kim : Vous allez bien, Mary. Pouvez-vous me dire ce que vous voyez ?
SCP-373-A3 :…tout…sombre…pas…de…lumière…juste…votre…voix…s'il vous plaît…aidez-moi…
Kim : Nous sommes près de vous faire sortir, tenez bon. Pouvez-vous me dire où vous vivez et quel jour nous sommes ?
SCP-373-A3 : …valdosta…dans…le…comté…de…folsom…est-ce que…mon…bébé…va…bien…
Kim : Tout va bien, Madame. Pouvez-vous me dire en quelle année nous sommes ?
SCP-373-A3 : …que…voulez-vous…dire…nous…sommes…en…mille…neuf-cent…dix-huit…
Le disque finit. Redémarrer le disque résulte en un recommencement de la conversation, comme pour tous les autres tests.

Entité : SCP-373-A24
Répétition : 2
Disque : Item -π-2
Notes : Item -π-2 est un disque vinyle gravé par le Site 38 à des fins de test, consistant en une rapide (bien que clairement audible) lecture de Le Conte de Deux Cités de Charles Dickens. La vitesse à laquelle le livre est lu est d'approximativement 720 mots par minute, augmentant la capacité potentielle de conversation avec l'entité suivante de SCP-373-A.
Résultat : Ce qui suit est une interview entre le Chercheur Kim et SCP-373-A24.
Kim : Bonjour. Il y a eu un accident. Nous essayons de vous faire sortir, mais nous avons besoin que vous restiez calme. Pouvez-vous me dire la dernière chose dont vous vous souvenez ?
SCP-373-A24 : …harry…est-ce que…c'est…toi…
Kim : Je suis désolé, je ne peux pas vous comprendre. Quelle est la dernière chose que vous faisiez ?
SCP-373-A24 : …harry…c'est…moi…c'est…susan…la…voiture…a…dérapé…sur…la…glace…où…es-tu…
Kim : (semblant bouleversé) Attends, Susan ? Susan ? Oh, mon Dieu, Susan ? Es-tu là-dedans ?
Assistant Chercheur Lucas : Harry, nous ne pouvons pas leur dire—
Kim : C'est elle, Joey ! C'est ma femme là-dedans ! (à SCP-373) Chérie, c'est moi ! Oh, Dieu, tu es partie il y a déjà un an, mais tu es revenue maintenant !
Lucas : Securité, on a besoin de la sécurité ici ! Il perd le contrôle ! (essaye de retenir le Chercheur Kim)
Kim : (poussant Lucas à terre, attrapant la corne de SCP-373, la secouant) Je vais te sortir de là ! Attends un peu !
(Plusieurs agents entrent dans la pièce et en font sortir le Chercheur Kim par la force, faisant tomber SCP-373 sur le sol dans le processus)
L'expérience se termine. Dommages de SCP-373 réparés. Les blessures du Chercheur Lucas ont été soignées. L'attaque du Chercheur Kim contre les agents de la Fondation essayant de le retenir l'a mené à son exécution.

Addendum 373-2 : Les entités de SCP-373 ont montré une plus forte tendance à se présenter comme des parents ou des amis intimes des membres du personnel de la Fondation durant les deux derniers mois. Cela a commencé à avoir lieu en dépit des efforts délibérés à choisir des disques au hasard ; la probabilité statistique suggère qu'il est hautement improbable que nous ayons sélectionné ces individus particuliers sans influence de la part de SCP-373. Demande que les tests s'arrêtent jusqu'à ce qu'un motif puisse être discerné. —Chercheur Lucas

Addendum 373-3 : Accordé. —Chercheur en Chef ████

Addendum 373-4 : Quatre chercheurs différents ont été arrêtés durant les trois dernières semaines pour avoir tenté d'accéder à SCP-373 à des fins personnelles. Dans un cas, un chercheur a commencé avec succès à utiliser un disque déjà supposé contenir une entité de SCP-373-A, au moment auquel il a été capable de communiquer avec sa sœur décédée. L'opinion partagée par le commandement du Site 38 est que SCP-373 manipule délibérément ses utilisateurs en les bouleversant émotionnellement ; en outre, étant donné l'inconsidération pour les protocoles de sécurité montrée par les expériences des chercheurs de la Fondation, la conclusion que l'objet devient de plus en plus déterminé à forcer les individus à l'utiliser pendant que le temps passe entre les utilisations, à la manière de prédateurs, devenant de plus en plus désespérés pendant que le temps passe après le repas, s'impose. Demande que le personnel de Classe D soit autorisé à utiliser SCP-373 deux fois par semaine de façon à éviter de prochaines détériorations de conditions ici. —Chercheur Lucas

Addendum 373-5 : Accordé. —Chercheur en Chef ████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License