SCP-3717
notation: +10+x
Pickled%20Punkz.jpg

Dans l’ordre en commençant par l’avant : SCP-3717-01, -02 et -03

Objet # : SCP-3717

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : À l’exception des périodes de tests, les instances de SCP-3717 doivent être gardées ensemble dans une petite Chambre de Confinement pour Humanoïdes dans l’aile de basse sécurité du Site 17. Les appareils électroniques fournis à SCP-3717 doivent être à commandes vocales.

Deux fois par jour, une cuillerée (28 grammes) de poudre pour bébé doit être saupoudrée dans les bocaux de chaque instance. Les instances peuvent choisir parmi plusieurs saveurs disponibles. Les membres du personnel assigné à cette tâche sont encouragés à discuter avec SCP-3717 et à rapporter toute requête ou tout problème au Dr Valdez.

Des sessions psychiatriques doivent être menées deux fois par semaine. En raison de sa coopération, SCP-3717 peut être placé sur un chariot adapté et amené en excursion dans leur aile de confinement. Des interactions supervisées avec les autres résidents du Site 17 sont autorisées.

Description : SCP-3717 est la désignation collective de trois enfants mort-nés malformés et conservés dans des bocaux remplis d’une solution anormale de formaldéhyde et de liquide amniotique.

Bien que décédée au niveau cellulaire, chaque instance possède l’intelligence et les capacités sensorielles d’un être humain adulte, ce qui ne semble pas être entravé par leur environnement liquide. SCP-3717 est capable de produire des paroles en faisant émettre à leurs jarres des vibrations sonores à l’aide d’une méthode inconnue. Les instances sont également capables d’effectuer des mouvements limités dans leurs bocaux. La nourriture en poudre placée dans leurs bocaux semble être absorbée par leur peau, bien qu’aucun déchet résiduaire n’a été observé être rejeté.

Les instances prétendent qu’elle "suffoqueraient1" si elles étaient retirées de leur solution. Ceci n’a pas été confirmé par des tests.

SCP-3717-01 est un enfant hermaphrodite qui semble posséder les cicatrices d’une craniotomie sur le haut de son crâne. L’imagerie cérébrale a révélé que le crâne de SCP-3717-01 est rempli de nombreuses billes.

SCP-3717-02 est un enfant mâle à qui il manque la moitié droite de son crâne et dont le cerveau a été remplacé par un amas de poussière, de chiffons, de cellules de peau mortes et de toiles d’araignées2.

Il est à noter que ni SCP-3717-01 ou -02 ne semblent souffrir de limitations cognitives en raison de leur manque de matière cérébrale.

SCP-3717-03 est une paire de jumelles conjointes syncephales3. La pigmentation de la peau est complètement absente. Il est incertain (probablement pour l’instance elle-même) si SCP-3717-03 possède une seule conscience ou bien deux esprits distincts, mais similaires.

Les analyses ADN de SCP-3717 ont révélé qu’ils sont génétiquement humains, ainsi que demi-frères et sœurs, tous possédant le même père.

Récupération : SCP-3717 a été découvert à l’intérieur d’une caisse en cuir sur le champ de foire du Comté de █████ par la Force d’Intervention Mobile Kappa 14 "AH ! Tahiti Bob !" qui enquêtait sur des signalements d’activité récente du GdI-233. Les affiches promotionnelles adjacentes se référaient à SCP-3717 en tant que "Les Provoquants Punks Précoces Préservés de Papa !"

Interview Initiale suite au Confinement :

Interviewer : Chercheur Junior Luna Valdez

Interviewés : SCP-3717

<Début de l’enregistrement>

Dr Valdez : Bonjour à vous. Je suis le Dr Valdez et je serais chargée de la surveillance de votre confinement pour —

SCP-3717-01 : Je veux passer un coup de fil !

Dr Valdez : …je vous demande pardon ?

SCP-3717-01 : Je connais mes droits Esché ! Je veux mon coup de fil !

Dr Valdez : Les prisonniers n’ont pas vraiment le droit à un appel téléphonique, c’est plutôt une histoire de courtoisie. Plus important, vous n’êtes pas en prison. Pensez ce lieu plutôt comme un centre de santé sur le long terme. Votre santé et votre bien-être sont notre principale—

SCP-3717-02 : Est-ce que des gens font du vin dans les toilettes ?

Dr Valdez : C’est… effectivement déjà arrivé.

SCP-3717-02 : Ouais, on est en prison.

SCP-3717-01 : Je veux un avocat, ou un acteur tellement méthodique qu’il a eu un diplôme de droit !

Dr Valdez : On ne vous accuse de rien du tout. Vous n’êtes pas en prison. Nous sommes ici pour vous aider.

SCP-3717-02 : Alors pourquoi est-ce que vous êtes derrière une vitre pare-balles ?

Dr Valdez : C’est juste la procédure standard pour les nouvelles anomalies. Nous ne savons pas de quoi vous êtes capables.

SCP-3717-01 : On est des foutus bébés ! On est dans des bocaux ! Des bocaux avec une sécurité enfant en plus !

Dr Valdez : Je me rends bien compte que vous êtes probablement sans danger, mais nous avons besoin de faire quelques observations et quelques tests avant que…

SCP-3717-01 : Oh mon dieu, ils vont nous vivisecter ! On est dans le labo d’Harry Harlow !

Dr Valdez : Non, je vous assure que tous les tests seront très peu intrusifs. Une biopsie sera probablement le pire d’entre eux. Pour le moment, je me contente juste de récupérer quelques informations sur vous.

SCP-3717-01 : Dieu tout puissant ! Ils nous avaient dit qu’Esché était méchante, mais je n’aurais jamais pensé que vous iriez jusqu’à torturer des bébés ! Torturez-moi autant que vous voulez ! Je ne cèderai jamais !

Dr Valdez : Personne ne va vous torturer. Je vais juste poser quelques questions et vous pouvez y répondre ou non, comme vous voulez. Ma première question est, comment avez-vous fini au Cirque de l’Etrange ?

SCP-3717-02 : Je suppose que vous pouvez dire que nous sommes nés pour lui. Aucun de nous ne se rappelle de quoi que ce soit avant de se réveiller dans ces trucs.

Dr Valdez : Vous n’avez jamais demandé d’où vous veniez ?

SCP-3717-03 : Oh si, plein de fois. Herman disait toujours que parfois après s’être amusé avec une amie, ils avaient un accident et elle venait essayer de lui soutirer de l’argent à cause de ça.

SCP-3717-01 : J’dis pas que c’étaient des croqueuses de diamants, mais elles ne parlaient pas aux pauvres —

SCP-3717-03 : Spratz, tu ne peux pas dire ça ! On en a déjà parlé !

SCP-3717-02 : Herman disait que là où des hommes plus faibles se seraient enfuis — ou pire, auraient succombé aux menottes du mariage — il vit une opportunité.

SCP-3717-03 : Après avoir remis son amie "à sa place" comme il disait, il l’amenait voir l’Incroyable Zoltan, notre alchimiste consultant, et après un petit tralala son amie n’aurait plus de moyen de lui soutirer de l’argent et lui aurait une toute nouvelle attraction.

SCP-3717-01 : Nous avons dégouté les visiteurs de l’Antre des Monstres depuis cet instant !

Dr Valdez : (marque une pause) Vous dites que vous êtes …

SCP-3717-02 : Les bâtards avortés d’Herman Fuller, ce bon vieux papa.

SCP-3717-03 : Bien qu’on n’ait jamais eu le droit de l’appeler comme ça.

SCP-3717-01 : Il n’était pas si méchant après tout. Il nous a appris quelques chansons Barbershop après tout.

Dr Valdez : Excusez-moi, des chansons Barbershop ?

SCP-3717-01 : Balance la sauce !

Toutes les instances de SCP-3717 :

Mr. Sandman (bum, bum, bum) bring me a dream
(bum bum bum bum)
Make him the cutest that I've ever seen
(bum bum bum bum)
Give him two lips like roses and clover
(bum bum)
Then tell him that his lonesome nights are over

Mr. Sandman—

Dr Valdez : Cela suffira. Je n’ai pas besoin d’exemples. C’était votre numéro au Cirque ?

SCP-3717-02 : Pas au début. Herman voulait juste qu’on fasse peur aux gens. Mais quand il a été mis à la porte, Icky a un petit peu réorganisé l’Antre. Elle voulait que les Monstres puissent fièrement montrer leurs talents, elle voulait que nous soyons fiers de ce que nous étions, que nous ayons notre dignité. On aimait chanter, alors elle nous a laissé chanter.

Dr Valdez : En parlant de talents, est-ce que l’un de vous trois possède une quelconque propriété anormale que nous devrions connaitre ?

SCP-3717-01 : J’ai peut-être été Grover Cleveland dans deux vies antérieures non consécutives.

SCP-3717-02 : Désolé doc, pas de pouvoirs magiques ici. Ce que vous voyez est tout ce que vous avez.

Dr Valdez : Un besoin spécial quelconque ? Nous pouvons accéder à des requêtes raisonnables.

SCP-3717-01 : Est-ce qu’une mécha-combinaison contrôlée par la pensée avec une alimentation à fusion nucléaire est considérée comme raisonnable ?

Dr Valdez : (marque une pause) Non.

SCP-3717-01 : Bon ok, il peut avoir une alimentation à fission nucléaire, mais je ne suis pas responsable de l’élimination des déchets radioactifs !

SCP-3717-02 : Une once de formule deux fois par jour est tout ce dont nous avons besoin. Un peu de compagnie de temps en temps ne serait pas de refus non plus. On aime bien parler aux gens.

SCP-3717-03 : Enfin, généralement, mais Spratz peut parfois taper sur les nerfs des gens. Il est un peu lourd avec les blagues sur les bébés morts.

SCP-3717-01 : On est des bébés morts ! C’est approprié !

SCP-3717-03 : Vous savez, la vie n’était pas si mal au Cirque, du moins pas sous la direction d’Icky et de Manny. Les gens nous emmenaient en promenade parfois, ils décoraient nos bocaux et Lolly aimait bien nous faire la lecture quand elle visitait l’Antre.

SCP-3717-02 : Les fleurs de Yume et les papillons de Quincy vont me manquer.

SCP-3717-01 : Mais pas les poissons de Gabriel ! Je détestais ça quand il mettait ses salopards visqueux dans mon bocal !

SCP-3717-03 : Vous ne pensez pas quand même qu’ils nous ont laissés derrière exprès non ?

SCP-3717-02 : Ils sont juste partis précipitamment. Tu as bien entendu Manny crier "Esché P arrive !". Il était particulièrement à l’affut d’Esché depuis… et bien juste ces derniers temps. C’est facile de passer à côté de notre caisse sans la voir.

Dr Valdez : Nous pourrons parler de vos associés du Cirque une autre fois. Je comprends que cela peut être un ajustement difficile, mais je vous assure que vous serez aussi bien traités ici que vous l’étiez au Cirque, si ce n’est mieux. Une fois que nous aurons terminé nos analyses, vous pourrez même peut-être être autorisé à interagir avec les autres résidents.

SCP-3717-01 : Amenez-moi votre gars le plus balèze ! Je vais le planter, lui montrer qui c’est le patron !

Dr Valdez : La violence contre des membres du personnel ou des résidents résultera en un séjour en cellule d’isolement et en des analyses psychiatriques. Et le gars le plus "balèze" du site est un cyborg thaumatologique immortel et invincible.

SCP-3717-01 : (marque une pause)Du coup vous vous assurez que ma mécha-combinaison pourra le gérer hein ?

<Fin de l’enregistrement>

Auteur original : DrChandraDrChandra
Source Originale : The SCP Foundation.
Date : 24/09/2017
Lien : SCP-3717

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License