SCP-3693
notation: +4+x
lautre

Illustration de SCP-3693.

Objet # : SCP-3693

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-3693 est confiné à l'intérieur d'un coffre sécurisé au Site-19. En raison du comportement difficilement prévisible de SCP-3693, et de l'incapacité des systèmes d'enregistrement à percevoir SCP-3693, l'objet doit être constamment surveillé par un observateur humain via un poste de surveillance vitré directement adjacent à son coffre de confinement. Tout changement dans le comportement de l'objet doit être rapporté au spécialiste du confinement de SCP-3693.

Description : SCP-3693 est une sculpture de céramique d'un mètre soixante de haut, représentant une jeune femme d'âge indéterminé.

SCP-3693 ne peut être vu d'un observateur que tant que ses yeux sont fermés. Bien que l'objet soit visible à travers des paupières fermées, toute autre barrière (telle qu'un mur ou une porte) bloque partiellement ou entièrement sa capacité à être observé. Il est généralement observé flottant quelques centimètres au dessus du sol, mais peut occasionnellement se poser s'il ne s'est pas déplacé depuis un certain temps.

Lorsqu'il est observé, SCP-3693 s'approche rapidement de l'observateur, entrant dans l'espace non-obstrué le plus proche (jusqu'à plusieurs centimètres de distance) et se tournant pour lui faire face. En fonction de la taille de l'observateur, SCP-3693 se déplacera en hauteur afin de flotter au niveau de ses yeux. Si l'observateur bouge de sa position initiale avec les yeux toujours fermés, SCP-3693 le suivra en se plaçant en face de lui, conservant la même distance avec le sujet en toute circonstance. Dès que l'observateur ouvre les yeux, SCP-3693 cesse tout mouvement. Même lorsqu'il n'est pas observé, SCP-3693 occupe un espace défini et il est possible d’interagir physiquement avec l'objet ; il ne semble pas capable de se déplacer à travers les murs ou d'interagir avec des portes.

Les sujets observant SCP-3693 rapportent fréquemment avoir l'impression d'être eux-mêmes observés. Une exposition prolongée entraîne généralement une impression modérée de malaise. SCP-3693 n'a effectué aucune action hostile depuis que l'objet est entré en possession de la Fondation.

Addendum 3693.1 : Découverte

SCP-3693 a été découvert en 1995 sur l'île d'Hashima, au Japon, par des membres du personnel de la Fondation enquêtant sur une légende locale concernant le fantôme d'une femme assassinée par un amant déçu. Pendant qu'ils inspectaient le sous-sol d'un entrepôt abandonné, des agents observèrent SCP-3693 appuyé contre une cloison vitrée, les suivant lorsque leurs yeux étaient fermés. Une inspection plus poussée du site permit de découvrir une abondance de débris de béton écrasés et d'armatures tordues, ainsi que plusieurs évacuations bouchées avec du sang et des matières fécales. Le cadavre d'une femme à la nuque brisée fut récupéré à proximité.

Après avoir sécurisé SCP-3693 et avoir quitté le site, les Agents de la Fondation retournèrent à l'entrepôt afin de poursuivre leur examen du site. Le sous-sol ne pouvait plus être localisé. Une enquête concernant l'identité du cadavre récupéré est en cours.

Auteurs originaux : djkaktusdjkaktus et The Great HippoThe Great Hippo
Source originale : The SCP Foundation
Date : 30/04/2018
Lien : SCP-3693

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License