SCP-3667
notation: +4+x
Mine.jpg

SCP-3667 après le Rapport d'Incident 17/12/2010. SCP-3667-1a est hors-champ.

Objet : SCP-3667

Classe : Keter Thaumiel

Procédures de Confinement Spéciales :


Description : SCP-3667 est une anomalie spatiale située dans un gouffre au fond de la mine de diamants kimberlites “Peace” (communément appelée la mine de Mirny) à Mirny,1 dans la République de Sakha. Bien que les radars pénétrants et les techniques d'imagerie magnétotelluriques ne révèlent aucune structure anormale sous la mine ou la ville de Mirny, le gouffre contient une anomalie spatiale de Classe Leibniz2, d'approximativement 5 km à son point le plus large et de 6 km à son point le plus haut, consistant en un réseau de tunnels et de passages sous-terrains, qui contiennent :

  • Une variété de structures et de complexes en pierre, généralement construits grossièrement ;
  • Jusqu'à présent, 24 espèces uniques, classées SCP-3667-1a à -1x. Certaines espèces sont conscientes, et la grande majorité sont anormales. Toutes les espèces démontrent une hostilité envers les humains, surtout ceux d'origine russe ;
  • Jusqu'à présent, approximativement 12 000 êtres humains anormaux, collectivement classés en tant que SCP-3667-2, la plupart souffrant de différents niveaux de stress psychologique ;
  • Une variété de mécanismes, principalement en bois, construits pour emprisonner et/ou torturer des humains ou des humanoïdes, classés en tant que SCP-3667-3.
Map.jpg

Périmètre estimé de SCP-3667 superposé sur la topographie de référence (23/09/2016).

Découverte : Le gouffre contenant l'entrée de SCP-3667 fut formé le 17/12/2010, pendant que des travailleurs à la mine de Mirny effectuaient une opération de forage de routine. Quand la foreuse heurta inopinément l'anomalie spatiale et pénétra le système de cavernes de SCP-3667, l'effondrement résultant tua au moins un des ouvriers et en blessa plusieurs autres. L'exploration initiale de système de grottes par les ouvriers identifia certaines des structures de pierre sus-nommées et de potentiels restes humains ; alors qu'ils tentaient de contacter leurs supérieurs, une instance de SCP-3667-1a émergea violemment du gouffre et immola les survivants.

Des agents de la Fondation furent mobilisés depuis le Site-574 voisin après avoir intercepté des dizaines d'appels à la police décrivant une créature humanoïde ailée ; des feux et des bâtiments effondrés à travers la ville de Mirny ralentirent le temps de réponse des membres du personnel de la Fondation considérablement. Les troupes au sol se montrèrent inefficaces dans leurs tentatives de maîtriser ou d'éliminer l'instance, et 17 membres de la FIM furent tués par immolation ou par des chutes de débris avant qu'un hélicoptère de la Fondation puisse éliminer la menace.

Fire.jpg

Suite à l'attaque de SCP-3667-1a, plus tard expliquée comme étant une fuite de gaz.

Immédiatement après, la ville de Mirny fut amnésiée par voie aérienne par des agents de la Fondation, et les vastes dégâts causés par les incendies furent attribués à des fuites de gaz de l'Institut Polytechnique de Mirny voisin. Les ouvriers survivants et les cadres de la compagnie minière Alrosa furent amnésiés séparément, et furent amenés à croire que la mine de Mirny avait cessé son activité en 2004 et était maintenant interdite d'accès au public. Le système de lance-missiles sol-air actuel fut établit en prévision d'autres excursions de SCP-3667-1a, et SCP-3667 fut classé en tant qu'anomalie de classe Keter. Jusqu'à présent, trois autres instances de SCP-3667-1a et une instance de SCP-3667-1f sont sorties du gouffre ; elles ont toutes été rapidement éliminées.

Sous-instances notables de SCP-3667-1 :

Ce n'est qu'une liste partielle, soulignant les espèces les plus dangereuses ou notables de SCP-3667. Pour une liste complète des sous-instances, voir le Document 3667-1 : Liste complète des sous-instances.

SCP-3667-1a : Humanoïde cynocéphale avec de grandes ailes de chauve-souris mesurant approximativement 3 m de haut. L’entité est couverte d’une courte fourrure drue et sécrète en permanence une substance semblable à de l’huile inflammable, qu’elle est capable d’embraser anormalement et d’utiliser comme une capacité offensive. Les entités captives semblent montrer des signes d’intelligence rudimentaire, formant des structures sociales complexes et pouvant repérer des motifs récurrents dans des formes abstraites.

SCP-3667-1f : Une entité à l'apparence de crapaud d'approximativement 1 m de haut. Ne possède pas de système respiratoire ou digestif, et a à la place une grande cavité remplie de pics que les instances ont été vues utiliser pour transporter SCP-3667-2 entre différentes variations de SCP-3667-3. Des recherches sont en cours pour découvrir comment SCP-3667-1f réalise ses fonctions métaboliques sans aucun apport apparent de nutriments.

SCP-3667-1m : Une entité humanoïde émaciée d'approximativement 1,5 m de haut, ayant une peau rouge-brune et une tête surdimensionnée. L'entité manifeste une intelligence de niveau humaine et parle le russe moderne, offrant aux sujets de la richesse et du pouvoir en échange d'objets personnels précieux ; cependant, l'entité ne possède aucune capacité anormale et, aussitôt que le marché est conclu, tentera de renégocier pour quelque chose de plus facilement accessible.

SCP-3667-1x : Quarante-huit humanoïdes cyphosés d'approximativement 5 m de haut, couverts de fourrure et portant des crânes surdimensionnés de différents animaux de la toundra, principalement d'élans, de cerfs et de wapitis. Les entités parlent le vieux-slave, mais de nombreuses erreurs grammaticales et des anachronismes indiquent une familiarité avec le russe moderne. Ils se désignent eux-même collectivement comme les магистратn, ou “magistrats.”

Exploration :

Le 20/03/2012, après l'installation du périmètre de la mine de Mirny et les excursions de SCP-3667-1 subséquentes, l'exploration de SCP-3667 fut jugée prioritaire par l'Administratrice Régionale Angelina Mikhailova. La FIM Chi-5 fut mobilisée pour l'exploration de SCP-3667 le 22/03/2012, et la première entrée eut lieu le 23/03/2012. Tous les dialogues ont été traduits du russe.

SCP-3667-2 :

Niveau d'autorisation 3/3667-2 requis.

Incursion :

Le 23/08/2014, après la cartographie de la majorité de l'intérieur de SCP-3667 par 41 explorations différentes, et aient également capturé et contenu des instances de toutes les espèces de SCP-3667-1 connues, une grande (approx. 50 m de haut) créature porcine, d'une espèce encore inconnue de SCP-3667-1 sortit du gouffre et commença à assaillir le camp de base de la FIM Chi-5, menant à 3 pertes et à 20 blessures sévères. En raison des propriétés anormales de régénération de l'instance semblables à celles des instances de SCP-3667-2, ainsi que de ce qui semble être un exosquelette, les membres du personnel du site ne réussirent pas à l'éliminer et décidèrent plutôt de déclarer une retraite stratégique vers le Site-574 pour attendre des renforts. Lors de leur retour à la mine de Mirny, les membres du personnel de la Fondation découvrirent que l'instance de SCP-3667-1 (désignée comme SCP-3667-1v) avait détruit la plupart du périmètre de système de missiles et était retournée dans la zone juste devant le gouffre, où elle resta indifférente à toute autre action de la Fondation, dont les préparations pour un tir coordonné de drones de frappes air-sol qui réussirent finalement à l'éliminer.

Directors.jpg

L'Administratrice Régionale Angelina Mikhailova (gauche) et la Directrice Ndeye Bocoume.

En conséquence, la Directrice du Site-574 Ndeye Bocoume et l'Administratrice Régionale de la République de Sakha Angelina Mikhailova envoyèrent une requête commune au conseil O5, argumentant qu'en raison du danger continu pour les membres du personnel de la Fondation et pour les résidents de Mirny posé par de grandes instances hostiles de SCP-3667-1, et au vu du nombre d'instances de SCP-3667-1 déjà contenues, la FIM Chi-5 et des renforts supplémentaires de la Fondation devraient éliminer toutes les instances hostiles de SCP-3667-1 dans SCP-3667 de manière proactive et d'assurer la coopération d'instances conscientes quand c'est possible.

Après 8 audiences différentes au Comité d’Éthique, l'autorisation des O5 fut donnée le 13/02/2015. Les Équipes allant de Une à Trois de la FIM Chi-5, ainsi que les Équipes Deux à Quatre de la FIM Zeta-9 (“Rats Taupes”), commencèrent les préparatifs de l'invasion le 22/02/2015 et entrèrent dans l'anomalie le 07/04/2015.

SCP-3667-1x : Le 04/10/2015, trois jours après l'incursion, 24 instances distinctes d'une sous-espèce de SCP-3667-1 jusqu'ici inconnue, SCP-3667-1x, sortirent du gouffre. Les équipes de FIM maniant le périmètre du système de missiles n'ouvrèrent pas immédiatement le feu en raison de la présence d'un grand tissu blanc attaché à une branche, qui était agité de manière répétée par une des entités. Après discussions avec l'Administratrice Régionale Angelina Mikhailova, un petit contingent d'agents de FIM accompagnèrent le traducteur local Perevodchik jusqu'au gouffre pour tenter de communiquer. Tous les dialogues ont été transcrits du russe et du vieux-slave.

Site-667 : Le 06/06/2015, la Fondation est parvenue à un accord avec les membres survivants de SCP-3667-1, représentés par SCP-3667-1x, cédant le contrôle de SCP-3667 à la Fondation en échange d'une autonomie limitée dans l'anomalie et de la liberté d'échapper à une élimination arbitraire. La construction du Site-667, un Site de la Fondation dans SCP-3667 visant à étudier directement les anomalies et les entités de Classe Leibniz, commença le 01/03/2016 et fut achevée le 12/11/2017. Un deuxième bâtiment, le Complexe de Recherche du Mémorial de Francis Zhou10, est actuellement en développement. Ndeye Bocoume fut transférée pour devenir la Directrice du Site-667, et fut remplacée en tant que Directeur du Site-574 par Anatoly Polyakov.
Suite aux recommandations des instances de SCP-3667-1x, qui sont confirmées par la compréhension actuelle des anomalies de Classe Leibniz, de nombreuses mesures extra-scientifiques ont été mises en place par les membres du personnel de la Fondation au Site-667 pour assurer la stabilité constante de l'anomalie dans laquelle ils se trouvent. La plus pertinente est que le “souverain” de SCP-3667 doit avoir un titre qui représente précisément à la fois l'anomalie et le système de croyances des individus qui l'ont créé ; après des examens approfondis, le titre de la Directrice Ndeye Bocoume a été fixé comme “Directrice de l'Enfer”, et elle sera désignée ainsi dans tous les documents officiels. Les instances de SCP-3667-1x ont aussi été autorisées à effectuer une variété d'autres rituels (voir Document 3667-4 : Rituels de Classe Leibniz autorisés du Site-667) afin d'assurer la stabilité constante de SCP-3667.

Addendum :

Après près de 5 ans de recherche, nous n'avons découvert aucune capacité anormale chez les instances de SCP-3667-2 à part leurs capacités de régénération anormales. Étant donné l'énorme coût matériel requis pour subvenir à leurs besoins, prenant effet immédiatement, la Fondation dissous ce service et transfert toutes les instances de SCP-3667-2 vers des lieux classifiés, où ils seront autorisés à se réintégrer dans la société.

Je voudrais offrir ma gratitude à tous ceux qui ont travaillé dans ce service, qu'ils soient humains ou pas, et vous dire que j'ai beaucoup apprécié les 5 années que nous avons passé à travailler ensemble.

Paul Xxaravox, Mangeur de Feu
Dirigeant du service de recherche de SCP-3667-2, Site-667

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License