SCP-3637
notation: +2+x
blank.png
Maiasaura

SCP-3637 après son transfert dans un musée.

Objet # : SCP-3637

Classe : Euclide Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : Depuis l'Incident 3637-A, les évènements 3637-Ramah ont complètement cessé, et SCP-3637 a été reclassé comme Neutralisé. Un an après l'Incident 3637-A, SCP-3637 fut entièrement déterré et transféré à un musée contrôlé par une société-écran de la Fondation.

Description : SCP-3637 est un squelette fossilisé de Maiasaura déterré à 8 kilomètres à l'est de Bynum, dans le Montana, au cours d'une campagne de fouilles paléontologiques. Peu après l'excavation de SCP-3637, un rugissement retentissant fut entendu par l'équipe de fouille, sans que sa source puisse être identifiée.

SCP-3637 subit un unique évènement 3637-Ramah à chaque fois qu'un orage se forme ou passe directement au dessus de SCP-3637.

Au cours d'un évènement 3637-Ramah, le vent aux alentours de SCP-3637 accélère jusqu'à atteindre approximativement 140 kilomètres par heure, un rugissement bruyant se fait entendre, et les cristaux de sel situés à moins de 119 mètres de SCP-3637 sont attirés dans sa direction et le recouvrent complètement. Un éclair frappe ensuite SCP-3637 directement (sans endommager SCP-3637), et les cristaux de sel se coagulent sous la forme d'un squelette de Maiasaura adulte, ci-après désigné SCP-3637-1. SCP-3637-1 se désolidarise ensuite de SCP-3637, et s'en éloigne. Le vent retourne alors à sa vitesse d'origine, marquant la fin de l'évènement 3637-Ramah.

SCP-3637-1 a tendance à errer au hasard, émettant d'occasionnelles vocalisations et creusant le sol avec ses pattes avant. SCP-3637-1 continuera à se déplacer et à creuser jusqu'à ce que la pluie le dissolve à un stade où l'objet ne soit plus capable de se déplacer. Il a été noté que SCP-3637-1 a tendance à émettre des vocalisations plus bruyantes et à creuser de façon plus rapide et frénétique au fur et à mesure de sa dégradation. La pluie continuera à tomber aux alentours de SCP-3637-1 jusqu'à ce que l'instance se dissolve complètement. Il ne peut exister qu'une instance de SCP-3637-1 simultanément ; un nouvel évènement 3637-Ramah ne se produira pas tant que l'instance de SCP-3637-1 déjà existante ne sera pas dissoute.

SCP-3637-1 est capable de se souvenir des lieux qu'il a déjà fouillés, ainsi que de membres du personnel spécifiques de la Fondation ; les théories les plus couramment acceptées pour expliquer ce phénomène sont soit que SCP-3637-1 soit la même entité apparaissant de façon répétée, soit qu'il s'agisse d'un groupe d'entités partageant une mémoire collective.

Incident 3637-A : Le 13/05/18, une équipe de paléontologues de la Fondation déterra un nid de Maiasaura presque complet, comportant plusieurs dizaines d’œufs fossilisés, situé approximativement à 11 kilomètres de l'emplacement de SCP-3637. Un évènement 3637-Ramah se produisit immédiatement à l'emplacement de SCP-3637 sans qu'aucun orage ne soit présent, et l'instance de SCP-3637-1 résultante se mit immédiatement à émettre de bruyantes vocalisations avant de courir directement en direction du nid. SCP-3637-1 absorba ensuite davantage de sel dans le sol, grandissant pour atteindre une taille de 15 mètres, et escalada facilement la barrière. Le personnel du site tenta de neutraliser SCP-3637-1 au moyen des lances à eau à haute pression, sans succès. SCP-3637-1 se débarrassa ensuite du sel supplémentaire, retrouvant sa taille d'origine de 9 mètres, et continua à courir en direction du nid. Il fut recommandé aux membres du personnel présents autour du nid de se mettre à couvert en attendant l'arrivée de renforts. Dès que le nid fut atteint, SCP-3637-1 s'allongea à côté et toucha les œufs fossilisés de son museau, avant de se désintégrer en cristaux de sel.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License