SCP-363
notation: +3+x

Objet # : SCP-363

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Les spécimens de SCP-363 sont confinés dans une pièce de 2 m x 2 m x 2 m devant être constamment éclairée par un éclairage à haute puissance. Cet éclairage doit être relié à de multiples sources d'alimentation redondantes et, en cas de défaillance totale du système, la Force d'Intervention Mobile Eta-Sept doit être envoyée pour évaluer la menace.

SCP-363 doit être nourri avec vingt (20) souris de laboratoire, administrées une fois toutes les quarante-huit (48) heures.

Description : En apparence, les instances de SCP-363 sont identiques au Scolopendra gigantea, ou le mille-pattes géant d'Amazonie. Les besoins alimentaires sont identiques, et l'analyse de l'ADN n'a révélé aucune différence avec celui d'un S. gigantea normal.

SCP-363 est, dans des circonstances normales, d'une taille normale pour un S. gigantea. Dans l'obscurité, (l'obscurité étant ici définie comme n'importe quel niveau de lumière en dessous de 2 lux) qu'il recherche activement, SCP-363 va croître rapidement et de façon erratique, pour atteindre des dimensions allant jusqu'à 10 m x 2 m. SCP-363 ne conserve pas la forme d'un mille-pattes dans ces conditions. Jusqu'à présent, les rapports ont répertorié l'apparition : de trompes, de tentacules, de mandibules très allongées, d'un nombre incohérent d'yeux et de pattes, et, dans un cas, [DONNÉES SUPPRIMÉES]. SCP-363 va revenir à sa taille et à son aspect normal après 2-3 heures d'éclairage d'un niveau d'au moins 50 lux.

SCP-363 attaque tout animal émettant de la chaleur corporelle et semble pouvoir détecter et chasser dans l'obscurité totale. Il est supposé qu'il utilise d'autres sens pour chasser, la vision n'occupant qu'une place secondaire.

Le cycle de reproduction de SCP-363 est semblable à celui d'un S. gigantea normal, avec une différence notable. Plutôt que dans un amas de feuilles et de boue, les œufs sont pondus et fertilisés dans la cavité █████ de [DONNÉES SUPPRIMÉES] paralysés, entraînant la mort.

Addendum 1 : Note du Dr Skalder : Nous avons déterminé que le feu semble effrayer ou faire fuir SCP-363. À la lumière de ces conclusions, nous avons équipé trois des membres de la FIM Eta-Sept, "Bestioles terrifiantes", de lance-flammes M2A1-7 militaires.

Addendum 2 : Rapport d'incident de brèche.

Document no 363-Alpha : Brèche 1

Personnel concerné : FIM-Eta-7

Date : 21-5-2003

Localisation : Site-██

Description : Tentative de récupération d'un spécimen de SCP-363 lors d'une panne de courant/brèche de confinement.

<Début de l'enregistrement>

FIM Eta-7 Commandant Johnson : Perts, des nouvelles des unités techniques sur (distorsions) caméras ?
Agent de liaison Perts : Absolument rien, commandant. Défaillance complète du matériel dans tout le secteur.
C. Johnson : OK. Vision nocturne activée, capteurs de mouvements activés. Fredmann, McShaugn, Aidelare, au rapport au point de rendez-vous.
Lieutenant McShaugn : Bien reçu, commandant. Sous-équipe Hornet, au rapport.
C. Johnson : Sous équipe Wasp, au rapport.
(Silence radio)
C. Johnson : Wasp, est-ce que vous nous recevez ? Terminé.
Inconnu : (Criant) Bordel de dieu, crame ce ███████- (le signal se coupe)
C. Johnson : Merde. O'Denn ? O'Denn, vous m'entendez ? Quelle est votre position ? Terminé.
Lieutenant O'Denn : En dehors du Labo 8. Nous l'avons trouvé, monsieur, Il était caché là-dedans. Il a eu De Aunaign. Terminé.
C. Johnson : Blessé ?
L. O'Denn : Jambe mutilée, monsieur. Nous avons effrayé le ██████ là-bas avec le lance-flammes, je ne pense pas qu'il sortira. Est-ce qu'ils vont bientôt rétablir le courant ? Terminé.
C. Johnson : Oubliez ça, O'Denn. Dites à Von Hower de garder son opérateur de lance-flammes vers la porte. Hornet, vous m'entendez ? Terminé.
L. McShaugn : Parfaitement, monsieur.
C. Johnson : Oubliez le rendez-vous. Déplacez vous vers le Labo 8, n'engagez pas pour l'instant. Bien reçu ?
L. McShaugn : Nous allons (interrompu par un gros bruit) █████ sa mère ! C'était quoi ça ?! Aidelare, vous voyez quelque chose ?! Terminé !
Opérateur de lance-flammes Aidelare : (Jurons variés) Il y en a encore un autre ici ! Deuxième brèche de confinement !
C. Johnson : Il vous a vu ? Terminé.
O. Aidelare : Je ne sais pas, monsieur.
C. Johnson : Bon. Essayez de le garder là où il est. Perts, combien de ces choses gardaient-ils ici ?
A.M. Perts : (Repose la question à un contact.) Huit, monsieur.
C. Johnson : Bon sang. OK, dites leur "████ la préservation et détonnez les charges de gaz".
A.M Perts : Ils euh, ils ne peuvent pas, monsieur.
C. Johnson : Pourquoi, ██████ de █████ ?
[DONNÉES SUPPRIMÉES]
L. O'Denn : Donc en gros, on est tous dans la █████. Bon à savoir. Vos ordres, commandant ?
C. Johnson : Qu'ils aillent se faire ██████, crame tout, O'Denn. Dites à Von Hower et Aidelare de mettre le feu au laboratoire 8, puis divisez-vous et faites un balayage de la zone. Neutralisez tous les █████████████ de mille-pattes hostiles.
L. O'Denn : Bien reçu.
C. Johnson : Perts, toujours pas de contact avec Blackfly ?
A.M Perts : Blackfly, répondez.
(Silence radio)
A.M Perts : Ils ne répondent pas.
C. Johnson : Reçu, Perts. Bon, O'Denn, détaillez votre situ-
Inconnu : (Gémissant)
C. Johnson : Bor… qui est-ce ? Identifiez-vous.
Inconnu : Opérateur de lance-flammes Tell, monsieur.
C. Johnson : Quel est votre situation, Tell ? Et Blackfly ? Terminé.
O. Tell : … morts. Tous.
C. Johnson : Répétez, Tell ?
O. Tell : (hurlant) Nous sommes tous morts ici, commandant ! J'ai vu l'un d'eux … l'un d'eux a déchiré Doug… en plein… en plein milieu. Il a déposé tous ses œufs, et un autre a jeté son foutre sur eux. Ils ont éclos … ils ont éclos si vite … encore plus de ces choses … l'ont mangé si vite … des dizaines … ils bouffent Howard maintenant … J’aimais bien Howard, commandant … ils le bouffent … ils le bouffent…
C. Johnson : Calmez-vous, Tell, pour l'amour de Dieu. Quel est votre situation ?
O. Tell : Ils sont sur mes jambes… Je peux les voir… mais je ne peux pas les sentir… me mordre…
(Silence radio)
O. Tell : Je sens quelque chose… brûler… comme bouillonner…
C. Johnson : Tell. Auto-élimination. C'est un ordre. Je suis désolé.
O. Tell : (Inintelligible)
C. Johnson : Bordel, Tell ! Vous me recevez ?! Auto-élimination immédiate !
O. Tell : (Voix déformée) La chair est comme du lait pour nous.
C. Johnson : Qu'est ce que vous dites, Tell ?
O. Tell : Nous sommes un.
C. Johnson : Je pense qu'il est devenu fou.
O. Tell : Un est tout. (Bruits de craquements)
C. Johnson : Wasp, Hornet. Répondez.
(Silence radio)
C. Johnson : Wasp, Hornet. Répondez, merde.
L. O'Denn : (Même voix déformée que celle répertoriée avec l'Opérateur de lance-flammes Tell) Nous sommes ici. Il y en a beaucoup.
C. Johnson : Perts ? Dites au commandement qu'on évacue. Échec de la mission.
A.L Perts : Oui, monsieur.
C. Johnson : Frappe aérienne et bombardement complet une fois que nous serons sortis. Pas de- (interrompu par un bruit d'écrasement) bordel, quoi-
(bruits de déchirures)
(Cinq minutes de silence radio, C. Johnson présumé mort)
Personne inconnue, présumée A.L Perts : Écoute, ô Israël. Y-H-W-H est notre Dieu, Y-H-W-H seul.
(Coup de feu)

<Fin de l'enregistrement>

Post-Scriptum : Site-██ bombardé avec des bombes incendiaires. Plusieurs œufs de SCP-363 non endommagés et fertilisés récupérés. Confinés. Tous les membres de la FIM Eta-7 présumés morts. Nouvelle équipe constituée. - O5-█

Addendum 3 : Interview

Interviewé : Technicien de surface ███ █████

Intervieweur : [DONNÉES SUPPRIMÉES], dénommé ci-après “I.”

Avant-propos : Entretien mené après █████ pour procéder à une éventuelle observation de SCP après le bombardement de bombes incendiaires sur le Site-██.

<Début de l'enregistrement>

I. : Bonjour, ███. Asseyez-vous s'il vous plaît. Merci, maintenant, vous avez dit que vous aviez vu "quelque chose" après le bombardement. Pouvez-vous développer ?

███ : C'était… bon, un de ces gars de la FIM que vous aviez positionné là. ETA-7. Un de ces gars, oui.

I. : Peut-être connaissez-vous son nom ?

███ : Ouais, oui, je lui ai une parlé une fois. Ce type ███████ Tell. Un des opérateurs de lance-flammes.

I. : Vous êtes sûr que c'était lui ?

███ : (Court silence) Non. Non, je n'en suis pas sûr. Ça lui ressemblait, c'est sûr. Mais il y avait toutes ces choses… qui sortaient de lui. Comme des pattes d'insectes, mais, toutes dans des endroits aléatoires… dans sa poitrine, dans ses bras, et… l'une d'elle sortait de son œil. L'œil était presque parti. Et sa bouche… il y avait des, comme, des pinces. Mandibules. Toutes noires. Et il y avait ces choses…

I. : Continuez.

███ : Ces choses… des mille-pattes… qui entraient et sortaient des trous. Il m'a regardé - son autre œil complètement parti … ça ressemblait à un œil d'insecte, avec des facettes, et des trucs, et… il a ri. Je pense que c'était un rire en tout cas.

I. : Et ensuite ?

███ : Il… il s'est enfui.

I. : Merci.

<Fin de l'enregistrement>

Addendum 4

Niveau de sécurité 4

Annonce : Signal d'un tracker anti-désertion de FIM situé [DONNÉES SUPPRIMÉES], à 29 kilomètres du Site-██. Signal associé à ███████ Tell. Procédure de traque initialisée. Le risque d'infection doit être endigué à tout prix. -O5-█

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License