SCP-358
notation: +1+x
hospital5.jpg

Photo des Urgences de SCP-358

Objet #: SCP-358

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: En raison des effets mentaux collatéraux de SCP-358, SCP-358 doit être tenu verrouillé en tous temps sauf en cours de test, et toutes les fenêtres doivent rester condamnées, avec des patrouilles de garde régulières afin de s'assurer de l'absence d'intrusion. L'intégralité du bâtiment doit être scellé hermétiquement, et toute brèche doit être rapportée immédiatement ainsi que tout signe d'entrée par effraction. Quiconque trouvé à l'intérieur du bâtiment pour une raison autre qu'un test doit être évacué immédiatement et maintenu pour interrogatoire et observation.

Description: SCP-358 est un centre de traumatologie abandonné dans la banlieue de ███████████, Angleterre. Les sols entourant le bâtiment sont envahis par une végétation native à la zone et caractéristique d'une négligence extrême. L'extérieur du bâtiment est érodé mais autrement intact, avec les fenêtres et entrées condamnées afin de prévenir intrusions et vandalismes. L'air à l'intérieur est aride, mesuré à une moyenne de 45 degrés Celsius, avec des courants d'airs plus chauds et secs soufflant à travers les couloirs provenant d'une source indiscernable. Exploration et surveillance ont révélé une activité anormale caractéristique de manifestations pseudo-spirituelles typiques de type trois (apparitions) allant de sphères brillantes à des apparitions corporelles intégrales, toutes apparaissant épuisées et demandant à l'occasion de l'eau. Des apparitions reconnaissables se révèlent être des individus qui ont été exposés à SCP-358 plus longtemps que le point de recouvrement psychologique moyen (47 minutes) dans le passé. La majorité de ces sujets réside dans les installations d'observation psychologique de la Fondation, et la surveillance vidéo les montre présents dans leurs unités respectives lors de l'apparence de leurs apparitions dans SCP-358.

Dans la majorité des cas (██%), les individus à l'intérieur de SCP-358 éprouvent une désorientation lors de leur entrée dans le bâtiment, qui diminue lentement avec le temps passé dans SCP-358. De plus, ils rapportent une sensation de soif de plus en plus importante, qui commence à coïncider avec des symptômes physiques suggérant extrême déshydratation et hyperthermie. Ces symptômes ne sont pas atténués par l'hydratation, même administrée par voie directe intraveineuse. Alors que la durée d'exposition augmente, l'individu exposé va montrer un niveau croissant lentement de dégradation mentale typique d'hyperthermie, conduisant à un niveau croissant exponentiellement de trouble dissociatif. En moyenne, aucun individu restant dans SCP-358 n'est plus considéré psychologiquement récupérable après quarante-sept minutes d'exposition. Les █% de sujets exposés à SCP-358 restants ne sont pas affectés, mais doivent être maintenus sous observation afin de déceler de possibles développements ultérieurs des effets.

En de rares occasions, les sujets affectés à l'intérieur de SCP-358 décèdent d'apparent empoisonnement. L'autopsie dans ces cas révèle le venin d'un ou plusieurs prédateurs endémiques communs du désert Nord Américain dans le flux sanguin, habituellement celui de Crotalus atrox, le Crotale Diamantin de l'Ouest.

SCP-358 a été découvert par la Fondation SCP le ██-██-1983 lorsque deux hommes, âgés de 20 et 22 ans, ont été appréhendés pour intrusion après avoir été trouvés dans les environs, inconscients de leur environnement, par les forces de police locales. Les évaluations médicales n'ont révélé que des effets collatéraux physiques, similaires à une exposition à un environnement désertique. Les évaluations psychologiques de chaque personne ont révélé une perte des capacités mentales quant à la conscience de son identité et du lieu. Un examen par TDM n'a révélé rien ne sortant de l'ordinaire. Les rapports de police et médicaux ont été recueillis par du personnel de la Fondation SCP qui ont mené aux tests actuels sur SCP-358.

Addendum 358-01:
Journal du superviseur de test, ██-██-19██:
Durée du test: 30 minutes
Le sujet de test est féminin, ██ ans, █ pi. ██ po., avec une stature athlétique.
Après entrée, le sujet de test observe que le climat est chaud et sec. Après être sortie du bâtiment, le sujet de test apparut déboussolée et a été observée souffrant de déshydratation légère. Le sujet de test a également attiré l'attention sur du sable dans ses chaussures. Le sable a été collecté pour tests ultérieurs.

Addendum 358-02:
Journal du superviseur de test, ██-██-19██:
Durée du test: 1 heure
Le sujet de test est masculin, ██ ans, █ pi. ██ po., en léger surpoids.
Le sujet de test est entré dans le bâtiment comme lors du précédent test, remarquant le climat aride à l'intérieur. Les explorations approfondies ont révélé une disposition peu différente de tout autre hôpital de la région et de l'époque. En sortant de SCP-358, le sujet de test a commencé à demander qui et où il était. Les analyses médicales ont révélé que le sujet souffrait de déshydratation, et de l'eau lui a été fournie afin de reconstituer ses fluides corporels. Du sable a été récupéré des chaussures du sujet de test. Le sujet de test a entièrement récupéré dans tous les domaines à l'exception de son état mental, et demeure dans l'installation d'observation psychologique A.

Addendum 358-03:
Journal du superviseur de test, ██-██-19██:
Durée du test: 2 heures
Le sujet de test est masculin, ██ ans, █ pi. ██ po., de stature frêle.
Comme dans les autres tests, le sujet de test a commencé par observer un climat sec et chaud en entrant dans le bâtiment. Les ordres donnés au sujet de test étaient d'examiner les salles de SCP-358. Après une heure de test le sujet a commencé à se plaindre de déshydratation et apparaissait légèrement confus. Après une durée de 2 heures dans SCP-358, la communication avec le sujet de test s'est interrompue, et du personnel de Classe-D a été envoyé afin de récupérer le sujet de test. Le Classe-D a localisé le sujet dans une salle près de l'entrée, inconscient, et a été récupéré. Le sujet de test a retrouvé conscience peu après l'administration d'une perfusion intraveineuse. Lors de son réveil, le sujet a été observé être dans un état végétatif persistant, en incapacité, et a été par la suite admis à l'installation d'observation psychologique A. Les analyses sanguines ont révélé des traces d'un venin de crotale hautement toxique, trouvé dans des victimes de morsure des déserts du sud de la Californie. Comme noté dans les Addenda 358-01 et 358-02, les chaussures du sujet étaient remplies de sable.

Addendum 358-04:
Le █/██/████, les patrouilles de Sécurité ont capturé un enregistrement vidéo d'une apparition humanoïde dans le hall nord de SCP-358 implorant pour de l'eau. La comparaison de l'enregistrement vidéo confirme que l'apparition apparaît montrer des manières et une apparence identiques au sujet de test C, dont les résultats de test sont notés dans l'Addendum 358-03. Le Sujet C demeure sans réaction dans l'installation d'observation psychologique A, et n'a montré aucun changement de comportement durant l'évènement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License