SCP-353
notation: +3+x

Objet # : SCP-353

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Le Protocole [SUPPRIMÉ] pour les dangers biologiques doit être appliqué en permanence (niveau de menace biologique 4). Une combinaison Hazmat intégrale, des gants et un masque à oxygène sont requis pour toute interaction avec le sujet. Toute personne entrant en contact avec SCP-353 doit subir une désinfection et décontamination complète avant et après le contact. La salle de confinement doit être souterraine, systématiquement maintenue à une pression négative et hermétiquement scellée afin d'empêcher tout risque de contamination à proximité de la zone. En cas de brèche de confinement, tous les membres du personnel doivent être immédiatement placés en quarantaine de niveau 4. Ils devront être exécutés en cas de risque d'éclosion d'une ou plusieurs infections de classe 9.

SCP-353 doit être nourri 3 fois par jour, comme décrit dans les procédures standard, et la cellule doit être équipée du matériel minimum nécessaire au confort du sujet : un lit avec un oreiller et une couverture. Des produits chirurgicaux peuvent être mis à disposition du sujet à sa demande, toute autre demande doit être refusée. Tout signe extérieur de maladie tels que des éruptions cutanées, fièvres, vomissements, pâleur, doivent être signalés immédiatement. Étant donné que ces signes témoignent d'une activité volontaire de la part de SCP-353, celui-ci doit ensuite subir un interrogatoire.

Si SCP-353 doit être déplacé hors de sa cellule de confinement pour quelque raison que ce soit, il doit être équipé avec un collier explosif et un dispositif à libération prolongée (adapté au dosage de substances euphoriques), ainsi qu'une combinaison de confinement biologique. Des procédures de stérilisation d'urgence pouvant aller jusqu'à l'incinération de la zone affectée incluse devront alors être mises en place.

Description : SCP-353 semble être une femme humaine normale, âgée de trente-six ans et dotée de capacités physiques et intellectuelles moyennes. Le sujet dispose de la capacité d'absorber les infections virales et agents bactériologiques présents dans son environnement en les stockant directement dans son corps, où ils se développent avant d'être expulsés, causant ainsi des pandémies aux effets dévastateurs. L'humeur de SCP-353 affecte directement le rayon d’absorption et d'expulsion des infections, celui-ci augmentant avec la puissance des émotions.

SCP-353 semble être immunisé à ces agents pathogènes lorsqu'il les stocke passivement. Ses efforts pour développer, modifier ou manipuler volontairement des agents pathogènes présents dans son corps provoquent des symptômes bénins à sévères. Ceux-ci ne se présentent que lors d'une modification qualitative ou quantitative d'un agent infectieux, et ne durent généralement que quelques heures.

Des tests ont montré que si SCP-353 est capable de stocker quasiment n'importe quel agent viral ou bactérien, il ne peut modifier que ceux qui survivent naturellement dans le corps humain. Au moment de l'écriture de ce rapport, le sang de SCP-353 contient plus de mille agents infectieux différents, incluant le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH), Ebola, le virus de Marburg, soixante-sept différents types de Rhinopharyngite, Herpes Simplex 1, E. Coli, Vibrio Cholerae, le Bacille de Yercin, SARS-CoV et un Plasmodium. Plus de 30% de ces agent infectieux étaient auparavant inconnus des médecins, et sont suspectés d'avoir été produits par SCP-353 lui-même, faisant de celui-ci une ressource d'une valeur inestimable.

Addendum 353-01 : SCP-353 a été découvert à [DONNÉES SUPPRIMÉES], en Afrique du Sud, où il semblait répandre délibérément le virus Ebola. Le personnel de la Fondation suivit SCP-353 jusqu'à Dresden, en Allemagne, où il fut déterminé que SCP-353 avait contracté avec succès le virus de Marburg pour le redistribuer à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le sujet a ensuite été intercepté et emmené dans une cellule de la Fondation, occasionnant des pertes relativement faibles.

À ce jour, son identité réelle demeure inconnue, SCP-353 refusant de donner un autre nom que "Vecteur" et de répondre aux questions sur son passé. Il affirme avoir voyagé dans le monde entier à la recherche d'infections à ajouter à sa "collection". Lorsqu'il lui fut demandé pourquoi, la seule réponse fut : "Parce que je le peux."

Addendum 353-02 : Des tests ont montré que SCP-353 est aussi capable de manipuler et modifier les agents infectieux présents dans le corps de personnes proche de lui comme il le fait pour ceux présents dans son corps. Il préfère cependant le faire sur des infections déjà présentes dans son propre corps, car cela lui permet de constater plus facilement les résultats de ses modifications. Cette capacité laisse supposer qu'il est également capable de soigner les maladies .

Rappel est fait aux membres du personnel que les SCP humanoïdes doivent être nommés par leur numéro. Si SCP-353 refuse de coopérer, il doit être arrêté et puni. Nous ne sommes pas ici pour le laisser accomplir ses fantasmes de méchant X-Man. - Dr. Saarijärvi

Addendum 353-03 : Étant donné que cette fille est une bombe à virus ambulante, je recommande de l'attacher à une table, et de lui injecter une dose massive de cocktail de ribavirine/interféron/██████████ pour nettoyer son système. - Dr. ████████

Addendum 353-04 : Nettoyer son système ? Certainement pas ! Vous saviez que cette fille contient la souche originale de la grippe espagnole de 1918 ? Et une demi-douzaine d'autre virus dont on n'a jamais entendu parler ? Rien que les possibilités en matière de recherches… - Dr. ██████████.

Addendum 353-05 : Recherches restreintes approuvées. - O5-██

Addendum 353-06 : Les traits de personnalité de cette "Vecteur", incluant sa fixation sur la couleur noire pour des raisons "esthétiques", son attitude de "ça pourrait être sympa", sa volonté d'infecter plutôt que de soigner et son désintérêt pour la vie humaine indiquent des tendances psychopathes et narcissiques très développées. Son plaisir évident à manipuler et contrôler les maladies à l'intérieur de son corps, malgré les symptômes douloureux que cela provoque, est également assez troublant. Je demande une autorisation pour effectuer un bilan psychologique complet ; une thérapie pourrait aussi s'avérer utile pour réduire sa volonté de nuire. - Dr. Glass

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License