SCP-3480
notation: +8+x

O5warning.png

Mytikas_at_sunset_(Olympus_mt.).Jpeg

Vue de SCP-3480 depuis le pied du mont Olympe.

Objet # : SCP-3480

Classe : Keter

Niveau de Menace : Noir

Procédures de Confinement Spéciales : L'accès au Mont Olympe a été interdit aux civils par le gouvernement grec sous couvert de protection d'un site culturel important. Le personnel de la Fondation, sous le couvert d'agents du Ministère de l'Intérieur grec, doit empêcher toute intrusion non autorisée dans la zone.

Pour contenir les instances SCP-3480-2, la Zone-13 a été construite dans le Mont Olympe, à environ 400 mètres en dessous de SCP-3480.1 La Zone-13 est équipée de 18 Ancres de Réalité Massives de Scranton (ARMS) disposées en cercle autour de l'installation. Toutes les Ancres doivent demeurer actives en toutes circonstances et toute unité endommagée ou défectueuse doit être réparée ou remplacée dès que possible. Par ailleurs, un Siphon Temporel Continu de Xyank/Anastasakos (STCXA) doit être conservé sur le site à des fins d'utilisation dans le cadre du Protocole Kronos. Un second STCXA doit, quant à lui, être entreposé sur le site de stockage pour servir de solution de remplacement.

La FIM Omega-12 ("Les Talons d’Achille"), spécialisée dans la capture et/ou la suppression d'entités altérant la réalité, doit être en permanence cantonnée en garnison dans la Zone-13 pour contenir des instances SCP-3480-2 lors du Protocole Kronos.

Lorsqu'un événement Blanc se produit, le protocole Kronos doit être exécuté. Une fois le protocole terminé, les instances SCP-3480-2 diagnostiquées comme entités plieuses de réalité de classe trois ou moins doivent être placées dans des cellules de confinement pour humanoïdes standards à l'intérieur de la Zone-13. Les instances diagnostiquées de classe quatre ou plus doivent être plongées dans un état comateux et conservées sur place, conformément au Protocole Palmer2.

Description : SCP-3480 est le sommet du Mont Olympe, en Grèce. Le taux de Hume dans cette zone est le plus bas enregistré par la Fondation, avec une valeur d'environ 1,2 x 10-██ Humes sur l'échelle de Caldmann-Rzewski.3 Une valeur de Hume proche du zéro absolu est théoriquement impossible à générer naturellement et même les tests de la Fondation utilisant des ARS dans une dimension de poche n'ont pas été en mesure de produire des niveaux de Hume inférieurs à 15 hm. Bien que, théoriquement, cette valeur pourrait être réduite davantage, il faudrait des centaines d'ARS liées - une quantité qu'un seul site de la Fondation possède. Malgré le fait que cette valeur devrait indiquer une réalité locale visiblement déformée suffisamment fragile pour être altérée par des humains non anormaux, SCP-3480 ne montre habituellement aucun signe visible de sa nature anormale. L'âge de l'anomalie est estimé à ████ ans, elle a été confinée ou utilisée par divers Groupes d'Intérêt avant que la Fondation n’en prenne le contrôle.

Les ARS sont incapables de corriger le taux de Hume de SCP-3480 à la valeur de base de 1 hm, bien qu'elles soient capables de maintenir ce référentiel de Hume dans la Zone-13 (bien qu’avec une efficacité opérationnelle réduite). Il est donc théorisé que SCP-3480 agit comme une faille à travers laquelle la réalité qui l’entoure est aspirée. Cet effet ne semble pas avoir d'impact négatif sur les organismes ou l'environnement à proximité de SCP-3480.

Amazing_halo_effect_(1336635365).Jpeg

SCP-3480-1 durant un événement Blanc (compteur de Kant visible à la droite de l’anomalie).

SCP-3480-1 est la désignation donnée à un phénomène qui se manifeste à des intervalles vraisemblablement aléatoires dans SCP-34804. Entre 5 et 22 minutes avant qu'il ne se manifeste, les compteurs de Kant de SCP-3480 mesureront des valeurs de Hume qui retombent à leur taux initial. Lorsque la manifestation se produit, un humain inconscient apparaîtra spontanément à environ 3 mètres au-dessus du sol et ne bougera pas. L’entité sera alors entourée d'un halo de lumière blanche. Par la suite, les valeurs de Hume dans SCP-3480 se rapprocheront à nouveau du zéro absolu. Ces événements sont collectivement désignés en tant qu’événements Blancs.

Après l’apparition de l’entité et le retour à de faibles valeurs de Hume, SCP-3480-1 demeurera dans cet état pour une durée variable.5 L'interaction avec une instance SCP-3480-1 est impossible en raison de ses propriétés. Toute matière qui s'approche à moins de 5 mètres de SCP-3480-1 sera soumise à une perte de réalité critique, ce qui entraînera une molécularisation instantanée. Finalement, la lumière s’estompera et l’entité à l'intérieur tombera au sol et reprendra conscience. Ces personnes sont alors considérées comme des instances SCP-3480-2.

Toutes les instances SCP-3480-2 sont des plieurs de réalité de différentes classes, la puissance de l'instance étant liée à la longueur de l'événement Blanc associé. Les instances de SCP-3480-2 montrent généralement des symptômes liés à la sociopathie, du narcissisme et des tendances violentes. SCP-███, SCP-███, et SCP-████ sont considérés comme des instances SCP-3480-2 qui se sont manifestées avant le confinement de SCP-3480. Environ 68 % des instances de SCP-3480-2 présentent des déficiences physiques ou mentales. Les déficiences courantes comprennent une chambre cardiaque supplémentaire, une amnésie, une polydactylie parfaite des mains et des pieds, des membres manquants, un volume endocrânien et une taille accrus, la présence d'un organe abdominal d’usage indéterminé qui émet et répond aux fréquences radios dans une amplitude de 2,4 à 3,6 GHz, ainsi qu’une déficience intellectuelle.

Addendum 3480-1 : Suite à l'adoption des procédures de confinement actuelles, aucun Scénario de Classe-K ne s'est produit à cause de SCP-3480 et le nombre de victimes a été limité à seulement ██ individus.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License