SCP-347
notation: +1+x
claudiaposing.jpg

SCP-347 ayant finalement accepté de poser pour une photographie, après de nombreuses argumentations.

Objet # : SCP-347

Classe d'objet : Euclide (SCP-347 peut éventuellement être considéré comme Sûr si les procédures sont respectées)

Procédures de confinement spéciales : SCP-347 est actuellement confiné au Site-17 dans une cellule de 5 x 5 mètres équipée de caméras infrarouges, disposant d'une salle de bain complète avec douche (accordée à la suite d'une requête), ainsi qu'un lit queen-size, des fournitures de bureau de la marque SUMO, deux fauteuils, un bureau et un fauteuil pivotant, une bibliothèque et une télévision avec un lecteur DVD. La bibliothèque contient des livres divers, principalement des romans d'aventure, des romances de l'éditeur Arlequin et des livres d'art. L'entité a à sa disposition des DVD de films variés et d'émissions précédant son arrivée sur le site, et peut faire une requête pour en visionner de nouveaux aussi souvent qu'elle le désire. Bien que SCP-347 ne porte pas de vêtements la plupart du temps, elle dispose d'une penderie qu'elle peut remplir de n'importe quel vêtement dont elle ferait la demande, ainsi que de maquillage et de perruques pour son propre amusement. Trois rations par jour doivent lui être distribuées, elle peut en outre demander des aliments ne faisant pas partie de ceux inclus dans son régime, prétextant un penchant pour la pâte à pain saveur pomme, la grenade, et le glaçage au chocolat.

La cellule de SCP-347 doit rester verrouillée lorsqu'elle est à l'intérieur, et au moins deux membres du personnel doivent inspecter la porte chaque heure pour déceler toute trace de manipulation. La porte doit être déverrouillée lorsque des membres du personnel désirent entrer ou sortir de la cellule. SCP-347 apprécie la compagnie et a pour habitude de discuter ou flirter avec les membres du personnel apportant sa nourriture, bien que ceux-ci sont avertis d'éviter de trop s'attacher à elle.

Il est permis à SCP-347 de quitter provisoirement sa cellule si elle est accompagnée d'au moins un membre du personnel doté d'une accréditation de niveau 2, à condition de s'appliquer une couche de peinture à la graisse sur le visage et de porter des gants, afin de permettre de visualiser ses mains et son expression faciale. Il est demandé au personnel d'éviter toute remarque qui pourrait conduire SCP-347 à décider de sortir de sa cellule nue, et les remarques grossières sont désapprouvées. Dans l'éventualité ou SCP-347 tenterait de s'échapper ou d'effectuer des actions violentes, elle doit être immédiatement maîtrisée et ramenée dans sa cellule, dont la porte doit être verrouillée.

Si SCP-347 réussit à quitter le champ de vision des membres du personnel, ceux-ci ont à leur disposition des lunettes à vision infrarouge et doivent signaler tout événement inhabituel en tant que signe de sa présence. Pour des raisons de sécurité, il n'est pas encore autorisé à l'entité d'avoir des contacts avec d'autres SCP.

Description : SCP-347 est une jeune femme de 1,64 mètre et 55 kg. En plus d'être une femme classique entre 19 et 24 ans, elle est totalement invisible. Cela inclut tout ce qui est à l'intérieur de son corps en permanence, bien que ses déjections et sa salive apparaissent une fois le contact perdu avec elle, mais son sang, sa peau, et ses cheveux demeurent invisibles. Les tests ont confirmé que sa vue est parfaitement fonctionnelle, malgré le fait que les cônes et bâtonnets doivent normalement être visibles pour qu'un humain puisse voir. SCP-347 se décrit elle-même comme une métisse moyenne aux yeux marrons et aux cheveux noirs ondulés et se présente en tant que Claudia, cependant il est hautement probable que ce soit un faux nom tiré de l'acteur Claude Rains, jouant le personnage principal dans le film L'homme invisible. Sa véritable identité n'a pas été certifiée.

Si ce n'est son invisibilité, SCP-347 ne présente aucune particularité autre que des compétences très avancées en crochetage et en infiltration, et a été observée avaler de petits objets dans le but de les rendre invisibles, possédant la capacité de les régurgiter sans le reste du contenu de son estomac - capacité qu'elle clame avoir apprise en s'inspirant d'une performance de Stevie Starr lors d'une émission télévisée nocturne.

SCP-347 a été retrouvée en ████████████, après que les nouvelles locales et des rumeurs parlant d'un poltergeist occupant une maison abandonnée attirent l'attention de membres du personnel présents dans la zone. Après que des caméras infrarouges aient révélé une signature humaine, SCP-347 fut rapidement capturée, et suite à de nombreuses délibérations entra volontairement sous la garde de la Fondation, réclamant de la nourriture chaude et une protection des éléments. La théorie est qu'elle a vécu dans les rues et des bâtiments abandonnés pendant plusieurs années, bien qu'elle refuse catégoriquement d'en parler. Deux morts et plusieurs incidents similaires d' "activité spirituelle" lui ont aussi été attribués.

À la suite de sa capture, SCP-347 a montré des signes d'instabilité mentale et de crises de violence, ainsi que de kleptomanie et une propension à refuser de parler pendant plusieurs jours d'affilée. Les méthodes traditionnelles de psychologie l'ont aidée à réduire la fréquence et la gravité de tels incidents, et il est pensé qu'avec plus de temps, SCP-347 pourrait guérir du traumatisme de ne pas avoir été vue et d'être restée seule pendant des années.

Il a été suggéré que SCP-347 soit présentée à d'autres SCP, comme le contact humain lui paraît plaisant, et qu'elle apprécie grandement être considérée comme normale. Lorsqu'elle est ignorée, SCP-347 ne semble pas demander d'attention, mais préfère s'amuser en cachant ou déplaçant des objets. Lorsqu'elle est laissée seule ou qu'on ne fait pas attention à elle lorsqu'elle est avec quelqu'un qui dort, il est à noter qu'elle touche ou frappe la personne endormie, se met dans les couvertures, et d'autres petites choses. SCP-347 a déclaré que ce n'était "pas grave", même si la personne en question finit souvent par considérer cela comme "énervant".

Bien que SCP-347 est invisible sur tout le spectre de lumière visible par l'oeil humain, elle peut être observée à l'aide de caméras à ultraviolets ou à infrarouges.

Addendum : Dr. Rights a demandé que tous les membres du personnel en contact avec SCP-347 refusent poliment ses avances (voir document 347-01).

Document 347-01 C'est une kleptomane invisible. Quand vous la quittez, vous réalisez trois secondes plus tard que vos clés ne sont plus dans votre poche, et vous serez tenus responsables pour ce qui se passera. J'aimerais ajouter que la dernière chose dont nous avons besoin est une grossesse invisible. - Dr. Rights

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License